Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2020323222
Éditeur : Editions du Seuil (1999)


Note moyenne : 4.33/5 (sur 24 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
L'histoire de l'adolescence des frères Baudoin, Edmond et Piero. Un décor : Nice et sa région. Une jeunesse, ou plutôt deux, liées puis séparées.

Deux enfances pauvres et un même talent pour le dessin..
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (5)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par OliZ, le 09 décembre 2011

    OliZ
    Dans la famille Baudouin, je demande le frère cadet, Pierre dit Piero.
    Le frère ainé d'un an et demi, Edmond dit Momon.
    Prenez ces deux personnages dans les années 1950, dans un petit village près de Nice, et donnez leur le don du dessin ...
    Tous les deux atteints d'une coqueluche, ils n'iront pas en école maternelle, auront quelques difficultés en primaire, jusqu'à l'entrée du lycée. Mais ils ont découvert le pouvoir du dessin sur leurs camarades … L'un entraînant l'autre, l'autre remplaçant l'un ...
    Bienvenue dans une lecture autobiographique très tendre. le récit de deux frères, une relation étroite, la passion commune pour le dessin.
    Lecture petit format pour un grand moment de sensibilité. le noir et blanc de Baudoin est talentueux, expressif et touchant.
    Avec Piero, c'est entrer dans le parcours, leur histoire, la connaissance de l'auteur, respectueusement, tel un apprentissage d'une autre vie, je partage !
    Retour sur son enfance, grandir, faire face aux autres, avec ses différences ... dessiner et ainsi donner libre cours à son imagination, pour une vie presque ordinaire.
    Un lien fraternel, le goût du rêve, un banc d'école, le prof de sport, les premiers amours, l'accident de voiture, les choix professionnels, le temps qui passe, tout est là, dans ce temps de lecture avec Piero ... tout pour se retrouver !
    Une ballade où deux frères grandissent et dont le dessin sert de refrain. C'est chouette !


    Lien : http://alamagie-des-yeux-doli.over-blog.com/article-piero-baudoin-91..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Jrostandcdi, le 10 mars 2014

    Jrostandcdi
    L'auteur a un frère dont il a toujours été très proche. Ces deux-là se passionnent très tôt pour le dessin et ne cessent de créer à coup de crayon des mondes imaginaires...
    Une très belle bande dessinée sur le lien très fort pouvant exister entre deux frères mais aussi sur le dessin et son pouvoir d'imagination.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Rhl, le 02 août 2014

    Rhl
    Une BD qui raconte avec tendresse et poésie la relation fusionnelle entre Momon (l'auteur) et son frère Piero, leur passion commune pour le dessin, et un bout de leurs parcours. On ressent beaucoup d'amour dans ce récit et ça fait du bien... Encore une fois le trait d'Edmond Baudoin, l'expressivité de ses visages, me plaisent beaucoup.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Theoma, le 11 septembre 2011

    Theoma
    Vous ne lirez pas le prénom de Baudoin, Edmond, sur la couverture. La raison est belle. Il s'agit de l'histoire de Piero, Baudoin, qui, en passant, a dessiné la jolie couverture.
    L'artiste dévoile avec générosité et pudeur une partie de son enfance, qui est aussi celle de son frère, Piero. C'est un hymne à la fraternité, au dessin qui scelle leur lien, à l'innocence des premières fois.
    Le trait a la fraîcheur de l'enfance, on sent les bonbons d'antan, on entend le sac de billes, ça frémit, ça pétille, ça palpite d'émotion !
    La fragilité de l'existence, l'éternel balancier qui se jouent des frères ou sœurs, le crayon comme bouée de sauvetage, une ode solaire à un frère.

    Lien : http://www.audouchoc.com/article-piero-baudoin-83178939.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Cap0CapesDoc, le 24 février 2014

    Cap0CapesDoc
    j'ai découvert cet auteur vendredi soir dernier, lors d'une rencontre avec les éditions Gallimard Jeunesse et 3 auteurs, présentant le nouveau catalogue bandes dessinées. Cet auteur était présentant, nous a parlé de son dernier livre, j'ai été fasciné par sa voix, son parler, bref, j'ai craqué ! Ses dessins à l'aquarelle et l'encre de Chine sont magnifiques. Ici, Piero, qui n'est pas sno dernier ouvrage mais une réédition (première parution chez Seuil) nous raconte l'enfance d'Edmond (Momon) et la relation fusionnelle avec son frère et avec le dessin. Très belle histoire. A lire !

    Lien : http://capocapesdoc.over-blog.com/2014/02/piero.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique


Critiques presse (2)


  • BulledEncre , le 12 décembre 2011
    La réédition d’un album qui surprend par sa fraîcheur et son originalité. Une vraie leçon d’amour fraternel.
    Lire la critique sur le site : BulledEncre
  • BoDoi , le 11 octobre 2011
    A l’encre de Chine, d’un trait mouvant et vivant, savamment brouillon, Baudoin mélange admirablement des scènes réelles et imaginaires. Il parvient à captiver avec un récit très personnel, sensible et émouvant. Livrant ainsi une très belle chronique de l’art et de la fratrie.
    Lire la critique sur le site : BoDoi

> voir toutes (8)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par mila0707, le 10 août 2014

    Dans la classe ce qui m’intéressait le plus c'était la fenêtre...
    ... et surtout ce qui se passait de l'autre côté.
    Grâce à l'école, je suis devenu un grand spécialiste dans l'étude comparative du vol des pigeons, des moineaux, des mouettes.
    ... Ainsi que dans le mystère de la formation et de la disparition des nuages.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par zevince, le 26 juillet 2012

    Quand Piero a eu cinq ans j'en avais six et demi. On ne savait pas que la télévision avait été inventée, que certains l'avait déjà et nous n'avions pas connu la maternelle.
    On ne savait pas encore qu'on dessinait mieux que les autres enfants de notre âge. On les connaissait pas, on était toujours les deux ensemble.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par Jrostandcdi, le 06 mars 2014

    Exister. Celui qui, lors de la première heure de gymnastique, se rend compte qu'il court plus vite que les autres, il va continuer à courir... Il va être "celui qui court vite".

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par OliZ, le 09 décembre 2011

    Et, il me semble encore aujourd'hui, j'étais heureux que ça soit ainsi, mon frère étant comme moi-même, j'allais à travers lui continuer notre rêve.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Rhl, le 02 août 2014

    Et puis un jour j'ai vu des dessins de Giacometti. Il y avait donc un homme qui ne se posait pas seulement la question de ce que l’œil voit, mais aussi de ce qu'il y a derrière les yeux.
    Il devenait évident que toute une vie ne suffirait pas pour comprendre.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (9)

Videos de Edmond Baudoin

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Edmond Baudoin

Vidéo prise par Nylso lors de la résidence Histoires Croquées du 5 au 30 avril 2010 à Novella avec Vincent Vanoli, Edmond Baudoin et Nylso.








Sur Amazon
à partir de :

14,31 € (occasion)

   

Faire découvrir Piero par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (46)

> voir plus

Quiz