Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2246428211
Éditeur : Grasset (1993)


Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Des quatre vaillants hommes dont nous venons de raconter l'histoire, il ne restait qu'un corps, Dieu avait repris les âmes.
" Ainsi se termine le Vicomte de Bragelonne, dernier volume de la trilogie entamée par Alexandre Dumas avec les Trois Mousquetaires, poursu... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Taraxacum, le 11 juillet 2012

    Taraxacum
    Pour une amoureuse d'Alexandre Dumas, un roman reprenant Aramis tel que celui-ci nous l'a laissé était une lecture obligatoire, même si des Mousquetaires, Aramis est celui que j'ai mis le plus de temps à aimer.
    J'en garderai une impression mitigée: cette oeuvre comporte quelques morceaux de bravoure vraiment plaisants, une scène de duel par exemple, quelques souvenirs, certains passages qui emportent vraiment. Cependant, l'abondance du thème du sexe et des relations d'Aramis avec les femmes est bien plus asséné que suggéré comme il l'est chez Dumas, et la fin, pas digne d'un Mousquetaires pour moi, m'ont laissé plus déçue. Cependant, je ne regrette pas de l'avoir lu, surtout qu'il est empli de mots rares et que c'est toujours un plaisir d'en découvrir de nouveau!
    Peut-être uniquement à recommander aux fans de Dumas, donc.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par feanora, le 08 septembre 2014

    feanora
    L'auteur nous propose une écriture riche pour nous faire connaître la fin de vie d'Aramis.
    Ce dernier devenu aveugle, accueille sa filleule dont le père vient de mourir, dans sa retraite de Saragosse.
    Bien sûr, il en tombe amoureux, ce qui crée un véritable scandale dans la très puritaine Espagne et lui écrit ces mémoires, malgré sa cécité.
    Ce livre complète la vie du flamboyant personnage, dépeint par Alexandre Dumas.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par feanora, le 08 septembre 2014

    On peut avoir un différend avec un ami et lui demander raison dans l'honneur. Ainsi peut-on aller jusqu'à le tuer selon les règles. Maid on ne peut trahir un ami mort et défaire ce pour quoi il a péri.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par Taraxacum, le 29 juin 2012

    L'amitié n'est, comme l'amour, qu'une trahison indéfiniment retardée, les moralistes nommant ce retard fidélité.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Jean-Pierre Dufreigne

>Ajouter une vidéo

REVUE DE PRESSE : JEAN PIERRE DUFREIGNE, L'EXPRESS
Revue de presse des quotidiens et autres périodiques à paraître demain matin et interview de journalistes, sur le sujet qui est en Une de leur périodique. - NB : les journalistes sont en mosaïque sur la moitié de l'écran. - ITW CHRISTIANE VETTU, éditorialiste aux Dernières Nouvelle d'Alsace : parle des manifestations de lycéens qui ont eu lieu aujourd'hui dans toute la France....








Sur Amazon
à partir de :

0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir Le dernier amour d'Aramis par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz

    La Curée d'Emile Zola

    Paru en 1872, La Curée, deuxième roman de la série des Rougon-Macquart d'Emile Zola se déroule en 1851. Il dépeint les milieux enrichis et spéculateurs à Paris peu après le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte. Ceci est:

    •   parfaitement exact
    •   faux
    •   partiellement exact: le roman se passe en 1869, peu avant la guerre
    •   La Curée est bien d'Emile Zola mais est un roman indépendant qui ne fait pas partie du cycle des Rougon-Macquart

    25 questions - 117 lecteurs ont répondu
    Thème : littérature française , rougon-macquart , xixème-xxème siècles

    Créer un quiz sur ce livre.