Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2841865649
Éditeur : Michalon Editions (2011)


Note moyenne : 3.12/5 (sur 8 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Quel bonheur d’avoir des nouveaux cons en bas de chez soi. Mieux quel bonheur d’en être un soi-même car bien sûr, vous l’aurez compris nul n’échappe à cette catégorisation
sociologique transversale à toutes les classes sociales, tous les milieux socio-culturels, ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Wal, le 24 juin 2011

    Wal
    Voici un bien curieux "dictionnaire" !

    Un dictionnaire des "cons".

    Et c'est avec une plume particulièrement critique et acerbe que l'auteur taille dans le vif pour dépecer ses contemporains. le con de tout poil est étudié sous toutes ses coutures, rien ne manque.
    Ce livre n'est pas qu'un ouvrage sarcastique, c'est aussi - et l'auteur le dit lui-même - une véritable analyse sociologique des cons de France, voir du monde entier (car nous ne sommes certainement pas les uniques dépositaires de ces modèles de cons qu'on se le dise !)

    Qu'en dire d'autre ?
    Pas forcément évident de parler de cet étalage de cons (dont nous faisons tous partie car c'est bien connu: nous sommes tous le con de quelqu'un d'autre...)
    Certains sont absolument tordants, d'autres moins (seraient-ce ceux dont je fais partie ? Aïe !). On découvre qu'en fait, tous ces cons, eh bien on en connaît la majorité !!!
    C'est bien écrit, les "définitions" sont courtes.
    Pour autant, pas question de se taper la lecture à propos de tous ces cons d'une seule traite, ce serait trop lourd. Non, l'ouvrage sur "Les nouveaux cons", ça se lit comme on déguste un vin rare et précieux: par petite goulée ! Il ne faut point en abuser: pas plus de deux ou trois cons par jour afin de ne pas nuire à la qualité de l'ouvrage !

    Au final, un livre amusant. Une belle critique de notre société, une vision clairvoyante qui vise tout le monde mais personne en particulier...
    Pas mal du tout, je suis contente d'avoir découvert cet ouvrage !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par geybuss, le 29 mai 2011

    geybuss
    Les cons sont ici classés et répertoriés en différentes catégories suivant qu'ils sévissent en pseudo politique, écologie, militantisme, show biz, journalisme, religieux, en humanitaire... La liste ici est longue et comme dans le livre non exhaustive. le point de liaison entre tout ces cons, c'est qu'ils sont nouveaux, issus d'une société en constante évolution. le con d'hier peut s'être assagi et le sage d'avant hier s'être abruti avec les ans. Parfois aussi, un con se bonifier avec l'âge.
    En 56 chapitres de 3 ou quatre pages, Etienne Liebig égratigne une bonne partie de la population française. Il démontre rapidement les limites et les incohérences des systèmes de pensées et les contractions des comportements de ses victimes. Les symptômes principaux de la connerie se révèlent être l'hypocrisie, le bandeau sur les yeux, l'hypocrisie,le brassement d'air, le dandysme exacerbé (veut avoir l'air sans avoir les moyens !, bref, le "m'as tu vu") et le tout emballé dans un superbe papier cadeau de mauvaise foi.
    Les chapitres sont assez courts pour persifler, nous amuser, nous offusquer mais pas assez longs pour aboutir une véritable réflexion, ni pour nous laisser le temps de démonter à nouveau les démonstrations de l'auteur. D'ailleurs, tout essai qu'il est, ce livre est à prendre à degré variable (1er, 2ème, 3ème suivant vos convictions personnelles !)
    Quand on est d'accord avec l'auteur, on le trouve cynique et corrosif à souhait et parfaitement jubilatoire. Quand on se sent visé, d'un seul coup, Etienne Liebig devient complètement irrévérencieux et alors, il dépasse les limites de la borne. Quand on est ni concerné ni d'accord, on le trouve alors borderline ! Bref, c'est bien ficelé, assez provoquant pour faire couler de l'encre et ne pas être vraiment pris au sérieux, ni déclencher une fatoua !
    Il n'empêche, je ressortirais bien la plupart de ces formulations, de ces raisonnements (etc) , si seulement j'avais une mémoire, lors de dîners mondains ou pas d'ailleurs (pour produire encore plus d'effet). Cela donnerait alors l'impression que je maîtrise pléthor de sujets avec convictionet démontrerait une intelligence que je ne possède pas. Par contre, je revêtirais la parfaite panoplie de nouvelle conne. Puisque la principale affection des nouveaux cons est de vouloir faire de l'effet.
    Allez, j'assume ce statut et je sors un botte à la hauteur de mes limites, à laquelle l'auteur aspire certainement en ricanant... Je me demande dans quelle catégorie de con l'auteur se classe en toute bonne et mauvaise foi ?!
    Et moi, nan, je n'ai pas du tout été vexée !!!! Sans rancune et bonne lecture !


    Lien : http://cdcoeurs.over-blog.net/article-les-nouveaux-cons-de-etienne-l..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par dadotiste, le 12 août 2012

    dadotiste
    Satyre sociale poussée à son maximum..
    Je l'ai lu pour continuer sur ma lancée après "Mort aux cons" de Carl ADERHOLD que j'avais beaucoup apprécié.
    En un mot : Déçue.
    Tout au long de ma lecture, j'ai eu la nette impression que l'auteur cherchait vraiment "la petite bête"...
    On le comprend dès le début, tout le monde est un Con... (et, s'il n'y a pas de fondement, on va le chercher tout de même, "histoire de").
    Je préfère de beaucoup les définitions de ADERHOLD qui, si elles étaient dépeinte avec humour étaient d'une véracité étonnante.
    Ici, un récit de "déblatérations" insipides qui n'amènent à rien...
    On tourne en rond à tout juger de manière négative.
    On ne sourit pas, on s'ennuie et, même si certaines choses sont bien trouvées, il s'agit la plupart du temps de détournement et d'attaques sans réels fondements.
    Plat...
    Pour conclure, je dirais que l'auteur voulait écrire un livre sur les cons sans savoir quoi mettre dedans...
    Dommage... c'est raté
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par MonsieurTouki, le 05 janvier 2013

    MonsieurTouki
    Bon dieu, que ce bouquin est drôle !!
    L'important ici n'est pas d'approuver ce qui est écrit mais bel et bien de tout prendre au second degré. Peut-être, l'auteur pense ce qu'il dit… et alors?? Personnellement, je n'ai pas arrêté de rire !
    Rire, rire, rire, mais que c'est bon !! Ici, tout le monde en prend pour son grade: de la fille voilée au jeune d'école de commerce en passant par le bloggeur, personne n'est épargné.
    L'auto-dérision, voici la clé pour aimer ce livre…
    Comme promis, il suffit de mettre tous ses affects de côté et c'est parti pour une bonne tranche de rigolade
    A vous de me dire!
    Finem Spicere,
    Monsieur Touki.

    Lien : http://monsieurtouki.wordpress.com/2012/12/19/les-nouveaux-cons-deti..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • LaLibreBelgique , le 21 juin 2011
    Quelques lecteurs seront sceptiques à l’évocation de ce livre. On peut au moins leur assurer cependant qu’il est empli de nuance, de drôlerie et de sensibilité. Comme tous les sujets prétendument faciles, le con est farci de complexité.
    Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par MonsieurTouki, le 05 janvier 2013

    Le bloggeur

    [...] Certains se prennent littéralement au sérieux et passent une partie de leur vie à rédiger des papiers que personne ne lira, mais qu’ils ont l’impression de livrer à tous les peuples de la terre parce qu’ils le lancent sur Internet. Ils se couchent, fiers du devoir accompli, en rêvant que leur prose va changer le monde et faire évoluer la pensée politique générale. [...]

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par MonsieurTouki, le 05 janvier 2013

    Le jeune d’école de commerce

    [...] En fait, on a l’impression que ces braves cons jouent une pièce de théâtre dans laquelle ils prennent toutes les apparences du « commercial qui vend des puits de pétrole à des émirs » : le bon costard, les bonnes chaussures vernies, le bon attaché-case, le bon ordinateur, la bonne coupe de cheveux, le bon sourire de carnassier. Ils ne marchent pas, ils courent, bouffent dans des restos, font des fêtes, s’alcoolisent, s’en mettent plein le nez et niquent les jolies filles de leur promo qui leur ressemblent, mais en blondes à cheveux lisses. [...]
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Etienne Liebig

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Etienne Liebig


Soirée Etienne Liebig le 11 mai à la Musardine
Frédéric, taulier de la librairie la Musardine, présente la soirée Etienne Liebig qui s'y tiendra le 11 mai prochain. Entre libre, open bar et livres à gagner!








Sur Amazon
à partir de :
11,99 € (neuf)
4,47 € (occasion)

   

Faire découvrir Les nouveaux cons par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (16)

> voir plus

Quiz

    La comédie sous toutes ses formes

    Genre dramatique, musical et chorégraphique inventé qui mêle la musique et la danse dans une action unique.

    •   La comédie grecque antique
    •   La comédie de mœurs
    •   La comédie de caractère
    •   La comédie héroïque
    •   La farce
    •   La commedia dell'arte
    •   La comédie-ballet
    •   La comédie de boulevard
    •   Le vaudeville
    •   La comédie musicale

    10 questions - 18 lecteurs ont répondu
    Thème : humour , comédie

    Créer un quiz sur ce livre.