AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811218912
Éditeur : Milady (17/02/2017)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Le temps était clément, offrant cette lumière de début de printemps qui insuffle de la beauté jusque dans les décors les plus usés ; dehors, des hirondelles se chamaillaient bruyamment dans les haies. Sa première pensée lucide fut : « Cette maison est comme nous. Elle a été désertée, abandonnée. Maintenant, elle va veiller sur nous, et nous la ramènerons à la vie. »

Lorsque son mari meurt sans crier gare, lui laissant une montagne de dettes, Isabel De... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
harmo20
15 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Un nouveau roman de Jojo Moyes !! Très contente d'avoir pu découvrir ce nouveau roman, encore une fois l'auteure a su m'emporter avec elle. En fait, je l'avoue quand j'ai vu ce nouveau roman, je n'ai pas lu le résumé, je savais de suite que l'histoire allait me plaire et j'ai bien eu raison.
Isabel a perdu son mari depuis quelques mois. Elle n'arrive pas à se remettre, elle délaisse un peu ses enfants et surtout, elle doit tout gérer. Elle ne s'occupait pas de la gestion des comptes c'était son mari qui s'en chargeait. Heureusement, Kitty – sa fille- l'aidait beaucoup et aussi Marry – la nounou. Mais voilà, son mari lui a finalement laissé pas mal de dettes. Et chance ou malchance ? Elle va hériter d'une maison dans un petit village au fond des bois, finalement Isabel va décider vendre sa maison à Londres pour couvrir les dettes. Arrivé à destination, la maison est dans un état lamentable…
Kitty et Thierry vont prendre beaucoup sur eux pour aider leur mère qui est un peu paumé. Isabel vit que pour son violon mais elle va vite se rendre compte qu'elle doit reprendre les devant.
Les deux enfants sont vraiment attachants, de suite je me suis accrochée à eux.
Évidemment, dans ce roman on a plusieurs points de vue différents. Chaque personnage qu'on rencontre essaye de se reconstruire, de changer…
Le style de l'auteure est fluide. Je n'ai pas pu lâcher le roman une fois que je l'ai commencé. Les personnages m'ont de suite plu et la maison aussi. Il faut dire qu'une maison au bord d'un lac ne peut être que beau et plaisant.
La fin du roman arrive et toutes les révélations arrivent. Les personnages vont évoluer au fil des pages, vont se rendre de pas mal de choses.
Juste à la fin, Byron m'a fait peur ! Heureusement, il se reprend vite.
En conclusion, un roman proche du coup de coeur ! L'auteure a une écriture vraiment prenante. Les personnages sont attachants et les révélations au fil des pages m'ont tenu en haleine dès le début du roman. Jojo Moyes est une auteure que j'apprécie et je me languis déjà de découvrir une nouvelle histoire.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Candyshy
29 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Une nouvelle parution aux éditions Milady, d'un roman de Jojo Moyes comment vous dire : j'adore cette auteure et les histoires qu'elle nous conte. J'étais plus qu'impatiente de découvrir cette histoire et ses personnages. Je n'avais pas lu la quatrième de couverture pour garder la découverte, je savais juste que l'on parlait de deuil et de famille.
Sous le même toit est dans la même veine des précédents romans, tel que la baie des baleines, après toi, jamais deux sans toi. On suit des tranches de vie, de personnes à un moment difficile, où le malheur les change et les fait vivre différemment.
Notre héroïne Isabel a perdu son mari, ses repères, sa vie. Ses enfants aussi sont au plus mal, elle décide de tout bouleverser. Cette jeune femme m'a beaucoup touché par sa naïveté, par sa détresse, cherchant son rôle de mère, de femme, de pilier de sa famille. Ses enfants sont adorables, on craque complètement pour eux, on les voit fermés et triste, au fil des pages ils s'épanouissent dans ce nouveau cadre. Sa rencontre avec les gens de ce petit village est attendrissant, chacun reprend vie, retrouve le sourire.
Chaque personnage amène quelques choses à l'autre, on sent l'union, la force. Byron, (je vous laisserai le découvrir), bien évidemment m'a beaucoup plu, sur la fin il m'a fait peur, je l'aurai bien secoué un peu.
On se retrouve dans la campagne anglaise, la façon qu'elle a de nous le dépeindre donne envie de partir en vacances là-bas. Ce côté isolé, près de la nature est enchantant mais l'autre facette, de ces villages où les gens se mêlent de tout, reflète au mieux la réalité.
Dans chacun de ces romans, elle nous dépeint des personnages attachants, cherchant à se reconstruire, souvent entourés de pas mal d'autres personnes à qui l'on s'attache tout autant.
Si vous avez déjà goûté la plume de Jojo Moyes, vous retrouverez tous les ingrédients déjà servi dans ces autres écrits. A chaque fois, je passe un excellent moment : des moments durs, des moments tendres, de joie, de rire, de larmes. On peut s'identifier à ses gens qui ont la vie de monsieur et madame tout le monde. On ne rencontre rien d'original, elle nous raconte avec réalisme ; la famille, l'amour, le changement.
Ce nouveau roman de Jojo Moyes ne déroge pas à la règle, j'ai passé un excellent moment dans ce petit village et dans cette maison de malheur. Elle garde ce qui fait son succès : la normalité du quotidien des héros et les émotions fortes de ces personnages, l'espoir et la reconstruction de ces êtres brisés. Je vous conseille ce roman et tous les romans de cette auteure, suis-je objective : j'en doute car je prends toujours autant de plaisir dans ces romans !
Lien : http://www.auboudoirdecandys..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
linagalatee
23 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Tous les jours Laura McCarty va nourrir le vieux Samuel Pottisworth, propriétaire de la maison espagnole. Il est alité, paralysé et bougon. Et même s'il dit sans cesse à Laura, qu'il lui laissera tout après sa mort, elle n'en peut plus de ce vieux pervers qui mate ses seins à travers son chemisier, ses jambes et ses fesses à travers ses robes. Un vieux cochon, voilà ce qu'il est. D'ailleurs Laura l'a dit à Matt, son mari, vivement que ça se termine, que le vieux passe l'arme à gauche, parce qu'elle ne veut plus retourner dans cette maison, qui sent le vieux et le renfermé.
Kitty n'a même pas 16 ans, mais depuis que son père, Laurent Delancey, est décédé, c'est elle qui gère leur maison de Londres et le personnel. Sa mère Isabel, violoniste de renom, vit dans un autre monde loin de la réalité du nôtre, et est complètement effondrée par la perte de son grand amour.
Thierry, le petit frère de Kitty, s'est, quant à lui, muré dans un mutisme dont il ne sort plus.
Quand Monsieur Cartwright, leur notaire, vient leur faire part de la précarité de leur situation financière, Isabel tombe de très haut. Laurent qui ne lui avait jamais rien refusé et lui faisait mener un train de vie digne d'une princesse, les laisse sans un sou, ruinés et criblés de dettes.
Elle a diverses options : soit vendre son violon, un Guarneri, et conserver son train de vie et la maison, soit vendre la maison de Londres et emménager dans le Norfolk, dans une maison dont elle a hérité au bord d'un lac. C'est cette seconde option qui aura sa préférence sans tenir compte de l'avis de ses enfants.
Cette maison dans le Norfolk, c'est, bien entendu, la maison espagnole, et quand Matt et Laura voient arriver cette famille, leur sang ne fait qu'un tour, mais dans la tête de Matt, mille scénarios fourmillent déjà.
C'est l'histoire d'une facétie d'un vieillard qui va se transformer en une obsession viscérale. Il n'est pas un jour où Matt ne trouve une idée pour faire partir cette famille, jusqu'à l'infiltrer pour mieux déplacer ses pions.
L'auteur nous fait apercevoir la folie obsessionnelle d'un homme qui croit avoir été spolié de son bien. On en vient à haïr Matt de tout le désordre qu'il sème. Laura, même si elle est déçue, très déçue, n'a pas cette même pugnacité, et voit, impuissante, son mari sombrer dans la folie.
C'est l'histoire d'une descente aux enfers pour les deux camps, magistralement orchestrée. Les personnages sont puissants, magnifiquement décrits et décryptés. Les paysages que l'on s'imagine sont irréels de beauté.
Le personnage de Thierry est particulièrement attachant, son isolement dans le silence est poignant. Isabel, est dans la souffrance et le déni. Elle paraît immature, et laisse les responsabilités peser sur les frêles épaules de sa fille.
C'est une histoire qui va vous tenir en haleine jusqu'à la dernière page. Vous serez déconcertés par l'attitude de Matt, la nonchalance d'Isabel, la force de Kitty, le désarroi de Thierry. Vous apprécierez la toujours superbe plume de Jojo Moyès, qui n'a pas son pareil pour vous entrainer dans des histoires terribles de vies saccagées, mais toujours avec beaucoup de tendresse.

Lien : http://evenusia.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TeaCup
15 mars 2017
★★★★★
★★★★★
J'ai découvert ce roman après avoir lu AVANT TOI (comme beaucoup de gens) dont je garde un super souvenir de lecture et une courte nouvelle. Ici on s'éloigne de la romance pour un roman plus ancré dans la littérature blanche, qui dépeint une famille, une histoire d'amitié… bref, j'aime beaucoup aussi donc j'étais contente de découvrir Jojo Moyes sous un autre jour.
Ce roman a plein de qualités, dont la principale me semble être une belle galerie de personnages que Jojo Moyes s'applique à dépeindre avec justesse, sensibilité et un brin d'humour toujours présent. Ici aucun personnage n'est parfait, n'évolue dans une jolie vie proprette, ou il fait seulement semblant ! On y a des personnages plus vrais que nature et c'est une grande force de la part de cette auteure d'arriver à un tel détail de chacun qu'on se croirait devant une série télé. Je pense à la série télé plus qu'au film car le roman est assez long, il prend vraiment le temps de se poser, de décrire, décrypter et nous montrer par petites touches des dynamiques familiales, des querelles intestines de voisinage, les petites mesquineries, jalousies du quotidien.
Une scène au hasard, un rendez-vous de femmes bien sous tout rapport qui accueillent la nouvelle voisine, violoniste un peu paumée et « mère comme elle peut » tant ce rôle est plus compliqué pour cette femme un peu lunaire. On assiste à un choc de culture, assez épique le temps d'une tasse de thé.
Je n'ai pas trouvé tout parfait, d'où la note qui n'est pas coup de coeur, principalement quelques longueurs. L'auteur nous décrit tellement de personnages en changeant de point de vue que j'ai trouvé ça intéressant mais aussi complexe. On met du temps à comprendre l'ensemble de la fresque et il y a quelques longueurs. On a des digressions sur les goûts, les passés, les attitudes… parfois un peu trop. C'est quand même très léger, je n'ai pas vu passer les pages le plus souvent mais je me suis demandée si cette fresque nécessitait réellement plus de 550 pages ? À la fois je ne peux nier l'intérêt de l'interaction des personnages qu'on nous décrit avec une précision d'horloger, à la fois j'ai repensé aux situations de huis clos où avec une poignée de personnages on a quelque chose d'un peu proche de ce roman.
La famille de Isabel Delancey, brisée par le deuil du papa, sorte de roc de la famille face à une femme violoniste assez rêveuse est vraiment intéressant. le fils mutique, la fille avec la tête sur les épaules qui se substituent à son père ou à une mère idéale, cela dépend des moments, j'ai trouvé cet aspect du roman le plus intrigant. Chaque personnage a son rôle, son importance ce petit triangle familial fragile relié par l'absence d'un proche disparu est vraiment poignant. On arrive presque à se reconnaître dans chacun d'eux et la dynamique qui s'instaure lors d'un deuil m'a vraiment bluffé. C'est juste, c'est douloureux et criant de vérité.
Reste un très bon moment de lecture, Jojo Moyes est fine psychologue et elle nous le montre. Son univers est crédible, riche, on le parcourt avec une certaine langueur profitant du paysage, des états d'âme, on a le temps de s'installer profondément dans l'histoire et de sa montée crescendo, le suspense et les doutes sur les réelles motivations des personnages arrivant assez vite. Ce roman m'aura intrigué. Il n'a rien à voir avec AVANT TOI mais il y a clairement tout autant de talent. AVANT TOI n'était pas un coup de foudre non plus, mais je ne peux nier qu'à chaque fois que je vois « Jojo Moyes » je sais que je vais me régaler.
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marieemmy
29 mars 2017
3 livres que je dévore de cette auteure.
Isabel jeune veuve, mère de 2 enfants se retrouve face à 1 situation financière catastrophique, obligée de se retirer à la campagne dans une vieille maison délabrée reçue en héritage..Or cette maison a tout une histoire, et est convoitée par les voisins. Cette musicienne, loin des préoccupations quotidiennes va t elle s'habituer ? Va t elle pouvoir faire face à la jalousie? Comment ses enfants vont ils vivre cec déracinement? Va t elle s'ouvrir aux autres?
J'ai eu, au début, un peu de ma là rentrer dans cette histoire, mais très vite, j'ai été saisi par les personnages, leurs sentiments: amitié, haine, envie, cupidité et méchanceté.
Un roman qui se lit facilement, avec une tasse de thé au soleil....
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
JennDidiJennDidi10 mars 2017
– Je n’ai pas de bonnes nouvelles à vous annoncer.
Isabel eut presque envie de rire. Mon mari est mort, pensa-t-elle. Mon fils est encore sous le choc et s’enferme dans le mutisme. Ma fille a vieilli de vingt ans en neuf mois et refuse d’admettre que les choses vont mal. J’ai dû renoncer à la seule chose que j’aime faire, à la seule chose à laquelle je m’étais juré de ne jamais renoncer, et vous croyez pouvoir m’annoncer de mauvaises nouvelles ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui20 février 2017
Un autre homme vient de me dire qu’il m’aimait. Un homme qui a passé plusieurs heures la semaine dernière dans une chambre d’hôtel de Londres à vénérer mon corps nu. Un homme qui affirme que son idée du paradis est de se réveiller chaque matin à mes côtés jusqu’à la fin de ses jours. Un homme qui dit que je suis tout pour lui. Tout.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui20 février 2017
Petite, je pensais qu’une maison n’était qu’une maison, et rien de plus. Un endroit dans lequel on mangeait et jouait, dans lequel on discutait et dormait, quatre murs entre lesquels on se contentait de poursuivre le cours de son existence. J’y accordais peu d’importance. Bien plus tard, j’ai appris qu’une propriété pouvait représenter bien plus que cela, et devenir, aux yeux de celui qui la convoitait, le but ultime, une projection de lui-même ou de l’image qu’il cherchait à renvoyer. J’ai appris qu’elle pouvait inspirer aux gens des comportements honteux ou déshonorants, que même un minuscule lopin de terre pouvait se transformer en obsession.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui20 février 2017
Dehors, une chouette hululait et un renard aboyait, défendant peut-être son territoire. Les animaux et les humains étaient semblables, quand il s’agissait de revendiquer leurs biens. Le renard, avec son urine et ses crocs, n’était guère différent de Laura McCarthy, avec ses deux repas par jour, ses draps propres et autres manies. Tous marquaient leur domaine d’une façon ou d’une autre.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui20 février 2017
Feindre l’indifférence devant d’autres femmes, prétendre que cela n’avait pas d’importance lui avait demandé des efforts surhumains. Elle avait eu des projets pour chaque mètre carré de cette bâtisse, savait parfaitement comment en aménager au mieux chacune des pièces.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Avant toi de Jojo Moyes

Quel est le nom de famille de Louisa, l'héroïne ?

Black
Clark
Dark
Back

10 questions
246 lecteurs ont répondu
Thème : Avant toi de Jojo MoyesCréer un quiz sur ce livre
. .