AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211027075
Éditeur : L'Ecole des loisirs (1994)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 107 notes)
Résumé :
Morgane est la seule à voir les ombres.
Dès qu'elle est seule dans les couloirs du lycée, elles apparaissent sur les murs. Ces temps-ci, elles se font de plus en plus menaçantes. Un jour, le pire se produit. Pourtant ce n'est que le commencement. Les phénomènes étranges s'accumulent. Le concierge de l'établissement passe ses journées à remplacer les ampoules électriques dans les couloirs et les escaliers, mais il y fait toujours noir. Les accidents se multipl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Slava
Slava23 août 2015
  • Livres 4.00/5
Dans un internat dans les années 90, des choses curieuses se passent. Les lumières s'éteignent souvent sans raison, des adultes meurent... Pour les élèves de l'internat, c'est 'bizarre". Mais pour Morgane, une fille rejetée, ce sont les Ombres, des êtres mystérieux et menaçantes qu'elle voit souvent quand elle est seule dans les couloirs. Et puis un jour, le grand-père d'un des pensionnaires meurent tout en révélant un secret à celui-ci... Car ces événements s'étaient déjà produit dans sa jeunesse...
Je ne connaissais pas Moka et encore moins de ses oeuvres mais le pitch était assez intéressant. L'idée des ombres m'avait beaucoup plu alors je l'ai prit.
C'est un livre typiquement pour jeunesse : les protagonistes sont les adolescents de l'internat qui doivent trouver une solution pour régler l'étrange situation déréglant l'établissement. Par une écriture simple mais prenante, on nous engage dans un suspense haletant, où on redoute que les Ombres apparaissent... Pourtant, elles sont peu présentes mais elles sont là, tapies dans le noir...
J'ai trouvés les personnages malheureusement peu passionnants mis à part quelques uns (surtout Morgane qui me semble sortir du lot), leur personnalité n'est pas assez mis en relief, dommage.
Pour un livre jeunesse, il est assez effrayant. Je me suis surprise à sursauter à chaque événement horrifique et il y a quand même quelques scènes sanglantes... Pas gores, heureusement, mais qui peuvent heurter les jeunes lecteurs...
La fin est un peu surprenante, je m'attendais pas à ce que cela finisse comme cela... le tout après les pages où la terreur prend son plein.
En bref, un petit livre distrayant, terrifiant, idéal pour les jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Bernie
Bernie08 juillet 2012
Résumé
Camilia, Valentine, Catherine, Morgane Clément et Gall sont dans un pensionnat pendant l'année scolaire. Un automne, le temps se détraque : pluies et vents ne cessent de sévir, empêchant les enfants de sortir. Morgane quant à elle, affirme voir des Ombres qui hantent les couloirs. Ses amis fondent un club pour tenter de comprendre ce qui se passe.
Tout ressemble à un jeu et à des terreurs de petite fille. Jusqu'au jour où un professeur trouve la mort dans les escaliers, et où un ancien pensionnaire leur fait parvenir un cahier où il relate d'étranges événements datant du début du siècle...

Mon avis
Un roman fantastique qui se lit très rapidement, et qui plaît beaucoup aux collégiens qui le lisent, d'après notre documentaliste. L'atmosphère inquiétante est bien rendue, on ne sait pas trop ce qu'il en est au début, où veut aller l'auteur dans son récit. La fin est même carrément effrayante, à mon avis, pour de jeunes lecteurs parfois impressionnables.
Les personnages sont peut-être un peu nombreux pour l'intrigue, et du coup on peut parfois les confondre dans leurs répliques ou leurs comportements. Cependant, ce désagrément est vite surmonté, nous sommes emportés dans le tourbillon des événements, qui priment finalement sur les personnages.
Les péripéties s'enchaînent, incompréhensibles et inexpliquées, ce qui correspond bien aux critères de la littérature fantastique. Si l'ensemble est bien mené, cela s'emballe sur les dernières pages, et j'ai eu l'impression que l'auteur a précipité les choses pour terminer plus rapidement.
Un bon roman fantastique pour les jeunes, qui semblera un peu rapide aux adultes... Mais n'est-il pas normal que nous ayions chacun notre territoire littéraire ? ;-)
Lien : http://lesloisirsdebernie.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Victorianne
Victorianne21 août 2015
  • Livres 4.00/5
Il fait noir, la nuit dans les couloirs glacés de l’internat, et ce ne sont pas les piles défaillantes qui vont garder les lampes de poches des garçons allumées ! Soudain… Une menace file sur le mur. Ou ce n’était qu’une simple ombre ? Qui peut savoir quand souffle la tempête. La même tempête que quand Pépé Vladimir était encore élève dans l’école : ce sont du moins ses derniers mots à Clément. Mais à l’époque, il n’y avait pas de filles. D’ailleurs, les filles ? Elles aussi se baladent dans les couloirs. La nuit, dans le noir des veilleuses qui agonisent…
Et puis, au Scrabble, les seules inspirations de Valentine sont« linceul » et « mort ».
Comment cela finira-t’il ? On sait juste qu’il faut se dépêcher de trouver L’enfant des Ombres.

Une histoire que j’ai lu vers 9ans, et qui m’a beaucoup marqué. Je prends, aujourd’hui encore, énormément de plaisir à le relire… encore et encore. Si je puis me permettre, je dirais qu'Elvire Murail à puisé quelque inspiration dans le chef d’œuvre de Jean Ray, le célèbre Malpertuis, c’est en tout cas ce que j’ai ressenti à la lecture de Malpertuis, même si ça ne saute pas à la gorge.
Je le recommande vivement pour les enfants qui aiment sursauter lorsque la lampe de chevet… s’éteint brusquement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Moro
Moro04 septembre 2016
  • Livres 2.00/5
C'est en archéologue que je me suis lancée dans cette lecture, affriolée par des critiques positives sur cet ouvrage dont je ne connaissais pas bien l'auteure, mais qui conserve une place honorable dans les rayons de bibliothèque ou CDI. Peut-être est-ce le fait de ne pas avoir été bercée par les écrits de Moka durant mon enfance, mais je suis restée très mitigée par cette lecture. Clairement ce n'est pas un mauvais livre, mais il ne propose rien de transcendant.
L'histoire est plutôt simple : dans l'internat d'un lycée, Morgane, une jeune fille solitaire, voit des ombres menaçantes surgir dès que la lumière s'éteint. Rapidement des incidents dramatiques surviennent et certains de ses camarades en viennent à mener l'enquête en créant un club dans le grenier de l'établissement…
C'est l'ambiance fantastique qui m'a attiré, et effectivement, l'ambiance lorgne rapidement de ce côté, avec une touche horrifique plutôt sympathique pour les enfants (car en tant qu'adulte je suis très loin d'avoir frissonné...). le livre est plutôt court, 200 pages, mais un sentiment d'inachevé demeure, car aucune idée n'est vraiment développée jusqu'au bout. Est-ce un roman centré sur ses personnages (Morgane, la jeune fille isolée, dont l'affection pour Camilia appelle un développement ?) ? Sur l'ambiance horrifique, pourtant guère concentrée que sur quelques scènes ? Sur une enquête, type club des cinq ? A chaque fois il ne s'agit que de petits touches qui peinent à créer un tableau vraiment cohérent. le côté le plus intéressant est l'enquête autour des ombres, à travers le grand-père de l'un des personnages principaux qui a fréquenté le même établissement des années plus tôt, mais sa simplicité ne provoque guère l'enthousiasme. le décalage entre certaines scènes m'a particulièrement intrigué : d'un côté morts angoissantes de professeurs, plutôt réussies d'ailleurs, et de l'autre, bonhomme de neige tueur digne d'un Chair de Poule… de fait, la fin m'a paru bâclée, tant l'auteure se livre à des descriptions presque jouissives de scènes gores, un peu gratuites, tout en parvenant à préserver ses personnages principaux à l'aide de divers deus ex machina (dont un corbeau dont nous ne saurons jamais rien...). La résolution s'effectue d'une manière assez manichéenne, avec le sempiternel amour qui triomphe du Mal ; une « morale » bien étonnante (même si elle reste honorable) quand le reste du livre s'efforce de proposer une ambiance plus originale tout de même. Et encore une fois, je regrette que la relation entre Morgane et Camilia n'ait pas été plus approfondie… Bref, déçue de cette lecture, même si je pense qu'elle pourra en intéresser certains, surtout les plus jeunes, dont la plongée dans une ambiance horrifique pourrait plaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
c.brijs
c.brijs12 novembre 2011
  • Livres 4.00/5
Ce livre m'a valu quelques ennuis il y a quelques années... Plainte d'un papa, convocation de mon directeur de l'époque, consultation des inspecteurs... et finalement, gain de cause: le livre pouvait rester au programme. Depuis, je ne le mets sur les listes qu'avec la mise en garde d'usage "peut heurter la sensibilité de jeunes lecteurs"! Malgré ce côté un peu gore, il n'en reste pas moins un très bon roman fantastique. le suspense y est bien présent et l'intrigue haletante. Je le conseille donc vivement à tous les jeunes qui n'ont pas froid aux yeux et qui aiment jouer à se faire peur!
Commenter  J’apprécie          81
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
SlavaSlava23 août 2015
Camilia fila à toute vitesse. Elle craignait d'autres questions. Il lui parut évident que M. Sam s'interrogeait, lui aussi, sur les événements récents. Et qui sait ? Peut-être avait-il vu les Ombres. Il fallait qu'elle trouve Gall pour lui raconter cette histoire de points telluriques. C'était la clé, elle en était persuadée. Mais que se passerait-il à Samain ? Les vacances les éloigneraient de la pension. Ils devaient rester. Camilia aurait eu du mal à expliquer pourquoi, elle avait le sentiment qu'ils devaient attendre l'ouverture de la porte. Peut-être pour renvoyer les Ombres d'où elles venaient. Ou alors... Une idée encore informe, comme une boule de magma en fusion, se mit à tourner dans sa tête. Quelqu'un essayait de lui parler, là, à l'intérieur d'elle-même. Les mots n'étaient pas exprimés, l'idée était inaccessible. Et pourtant... Il lui vint, comme un choc, que seule l'ouverture de la Porte lui rendrait compréhensible cette voix qui cherchait à l'atteindre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DexteretteDexterette11 novembre 2012
Camilia rêvait. C'était son rêve préféré, celui auquel elle pensait très fort avant de s'endormir en espérant qu'il reviendrait, une fois encore, durant la nuit.
Commenter  J’apprécie          40
philemsphilems21 juin 2016
Morgan entreprit d'empiler les assietes.
-Ca ne me gêne pas...
-Voyons, Morgan! Tu oublie les ombres!
-Je n'oublie pas. Mais tu vois bien toi-même,tout est parfaitement tranquille.
-Bon, je t’accompagne.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'enfant des ombres

Comment s'appelle la première personne qui meurt ?

Mme Dautun
Vladimir
Jules
Théo

11 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : L'enfant des ombres de Elvire MurailCréer un quiz sur ce livre
. .