Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 202014400X
Éditeur : Editions du Seuil (2000)


Note moyenne : 4.05/5 (sur 40 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

L'heure de s'enivrer. L'univers a-t-il un sens?"Ainsi, toutes ces combinaisons infiniment fertiles de la matière, cette activité nucléaire des étoiles, ce bourdonnement électromagnétique des nébuleuses interstellaires, cette... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par lecassin, le 06 juin 2012

    lecassin
    « L'HEURE DE S'ENIVRER » : un essai en quatre parties : « Pulsion de mort », « Pulsion de vie », « Péché originel » et "Une note d'espoir », divisés en treize chapitres parmi lesquels «L'intelligence est-elle un cadeau empoisonné ? » ou «La fertilité des déséquilibres »… accompagnés de quatres appendices …
    Pour ceux, peu familiers des « sciences » et plus particulièrement de la physique au sens large, et qui avaient pris et qui avaient pris pied dans « la noble matière » par l'intermédiaire de la prose vulgarisatrice d'Hubert Reeves avec « Patience dans l'azur », « L'HEURE DE S'ENIVRER » pourra paraître un tantinet ardu. La complexité féconde de la nature, les différents niveaux d'entropie…
    Heureusement, et fort de sa capacité à expliquer le complexe avec des mots simples, Hubert Reeves a indiqué par un système d'astérisques, les chapitres « pour aller plus loin », réservés aux « initiés » ; les autres étant très accessibles et suffisants à une compréhension globale du propos.
    Un ouvrage parfois difficile, où l'auteur utilise sa grande culture scientifique pour « déborder » dans les domaines de la politique et de philosophie, à l'image des antiques…
    On pourrait lui reprocher - ça s'est vu - une certaine naïveté dans ces domaines où il semble beaucoup moins pointu qu'en sciences. Pour ma part, j'y ai vu une certaine fraîcheur… Peut-on parler de légèreté - hors dans la forme - quand la question posée n'est autre, et elle n'est pas nouvelle, que : « l'univers a-t-il un sens » ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par frandj, le 09 février 2014

    frandj
    H. Reeves est, tout à la fois, un penseur humaniste, un scientifique de haut niveau et un excellent pédagogue. Il l'a montré, par exemple, dans 'l'heure de s'enivrer" qui est paru en 1986.
    Dans ce livre, il se préoccupe de l'avenir de la planète et de l'humanité et, en tant qu'astrophysicien, il sait nous décrire clairement la naissance et l'évolution de l'Univers.
    Mais ce qui m'a surtout intéressé, c'est son exposé et sa réflexion sur l'entropie, un concept fondamental et difficile de la physique. H. Reeves introduit cette notion "doucement" et sans recourir à un formalisme qui risquerait d'effaroucher les non spécialistes; il en envisage avec brio les divers aspects. Mais surtout il étudie d'une manière accessible l'entropie de l'Univers dans son ensemble. Il montre que l'augmentation spontanée de cette entropie (inévitable) existe bien, mais que celle-ci est évaluée à de 0,1 % en valeur relative depuis 13 milliards d'années. Ouf ! Le cauchemar d'un Univers froid et physiquement "mort" n'est ni pour demain, ni pour après-demain ! J'ai trouvé remarquable cette partie du livre de H. Reeves.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

  • Par Ludop, le 17 juin 2012

    Ludop

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par philubi, le 26 mai 2010

    Il ne s'agit pas de fuir la réalité, mais de la vivre avec passion. L'éveil de la jubilation est, je crois, l'antidote le plus efficace contre l'absurde à tous les degrés.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par lecassin, le 05 juin 2012

    Mal adapté parce que trop bien nanti, néfaste à l'équilibre biologique de la planète, l'être humain serait-il en définitive une erreur de la nature ?

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par lecassin, le 06 juin 2012

    L'univers engendre la complexité. La complexité engendre l'efficacité. Mais l'efficacité n'engendre pas nécessairement le sens. Elle peut aussi conduire au non-sens.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par lecassin, le 06 juin 2012

    Ainsi, toutes ces combinaisons infiniment fertiles de la matière, cette activité nucléaire des étoiles, ce bourdonnement électromagnétique des nébuleuses interstellaires, cette fièvre biochimique exubérante de l'océan primitif, tout n'aurait d'autre sens que de préparer l'holocauste nucléaire ? La conscience n'émergerait-elle - en quinze milliards d'années - que pour s'éliminer en quelques minutes ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (35)

Videos de Hubert Reeves

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Hubert Reeves

Quels sont les tout premiers organismes dits «vivants» et existent-ils toujours? Hubert Reeves et Jean-Pierre Luminet, spécialistes en cosmologie contemporaine répondent à toutes vos questions.








Sur Amazon
à partir de :
4,75 € (neuf)
1,25 € (occasion)

   

Faire découvrir L'Heure de s'enivrer : L'univers a-t-il un sens ? par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz