Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2092543377
Éditeur : Nathan (2013)


Note moyenne : 3.34/5 (sur 197 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
La liste nomme 8 filles chaque année.
Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée.
Et si votre nom s’y trouvait ?

Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une lis... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (119)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par cicou45, le 24 septembre 2013

    cicou45
    Quel monde cruel que celui de l'adolescence, celui où l'on n'est encore au collège ou même au lycée. C'est une époque pour laquelle l'apparence a beaucoup d'importance, parfois même bien plus que ce que l'on a dans la cervelle (non pas à travers le regard des enseignants bien évidemment mais tout simplement à travers ceux des Autres, c'est à dire ceux du lycée quoi). Il faut toujours avoir quelque chose à prouver, montrer qu'on est jolie, populaire et que l'on est entourée d'amies (que cette amitié soit sincère ou non d'ailleurs, cela n'a pas beaucoup d'importance).
    Eh bien, c'est exactement le thème de ce livre. Au lycée de Mount Washington (qui englobe les classes allant de le Troisième à la Terminale), une tradition persiste depuis de nombreuses années : celle de La liste. Celle-ci est rédigée chaque année par une personne anonyme grâce à une pince à gaufrer et qui a pour but de sélectionner la fille la plus belle et la plus moche de chaque section. Aussi, ici, le lecteur fait la connaissance de Danielle, Abby, Candace, Lauren, Sarah, Bridget, Jennifer et Margo qui, en voyant apparaître leur propre nom sur cette fameuse Liste, que ce soit du côté positif (jolie) ou négatif (moche) ont au moins l'avantage d'âtre reconnue par tous les autres élèves du lycée.
    Une histoire d'ados assez cruelle je dois dire (je suis bien placée pour le savoir étant donné que lorsque j'étais au lycée, je me faisais plus remarquer pour mes notes en cours que pour autre chose...bon, bref, passons !) mais qui se lit très facilement (bien qu'au départ, j'ai eu tendance à me reporter à la quatrième de couverture sur laquelle est affichée La liste pour savoir qui est qui. Un roman pour adolescentes...mais pas seulement, car que l'on soit une femme ou un homme, une ado ou une adulte, il y a toujours une sorte de morale à tirer de cet ouvrage...A vous de découvrir laquelle ! Moi, j'ai trouvé la mienne !

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 37         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Melisende, le 09 mai 2013

    Melisende
    Si je lis beaucoup de titres Young Adult à tendance « fantastique », j'en lis peu qui se déroulent dans notre monde bien contemporain. Ayant besoin de changements, La liste arrivait à point nommé et j'espérais beaucoup de notre rencontre…
    Malheureusement, cette histoire d'adolescentes n'a pas su toucher l'ancienne adolescente que je suis. Il y a quelques points positifs, c'est certain ; mais j'ai eu tendance à les oublier, un peu trop obnubilée par les « défauts » de l'ouvrage… à commencer par une traduction qui laisse dangereusement à désirer, à mon goût.
    Une liste est éditée au début de chaque année scolaire dans le lycée américain de Mount Washington, elle désigne la plus belle et la plus moche de chaque niveau (de la troisième à la terminale), soit 8 jeunes filles. 8 jeunes filles américaines pour illustrer les angoisses, doutes, intérêts et maux de la jeunesse actuelle… de façon évidemment très clichée.
    Ainsi, vous n'éviterez pas le fameux clivage entre lycéennes populaires et élèves impopulaires malheureusement trop célèbre aux Etats-Unis (et souvent mis en scène dans les séries télévisées) et tous les problèmes que semblent contenir le lycée d'une petite bourgade tranquille : la bitch en puissance entourée de sa cour de mini-bitches qui ont peur d'elle, la nouvelle un peu has-been mais attirante, la future Reine de promo absolument parfaite et adulée, la rebelle qui ne veut pas faire comme toutes les autres et s'enlaidit pour faire passer un message hautement philosophique sur l‘importance du physique, l'anorexique isolée, la « garçon manqué » très sportive, la moche tête de turc, la jolie idiote écrasée par l'intelligence de sa grande sœur… tout y passe. Il ne manquait plus que la présidente du club d'abstinence enceinte. Je ne doute pas que ces situations existent et soient le lot quotidien d'un endroit rempli de jeunes adolescents bourrés d'hormones (enfin, surtout aux Etats-Unis)… mais je trouve tout de même qu'on accumule un petit peu trop de clichés en 400 pages.
    L'auteure a donc pris le parti d'offrir à chacune de ses huit héroïnes, une histoire un peu choc. A croire que dans ce lycée (ou dans n'importe quel lycée américain), les gens « normaux », ça n'existe pas. Et en misant tout sur un seul trait de caractère particulier, c'est difficile d'arriver à des personnages complexes et bien travaillés. Chacune des filles rencontrées ne se résume donc qu'avec un seul adjectif, celui qui fait toute sa personnalité et surtout, celui qui la place dans la microsociété du lycée et qui définit comment les autres la perçoivent. Je trouve que c'est trop « simpliste », pas assez creusé, trop en surface. L'auteure joue la simplicité et c'est dommage.
    De toute façon, choisir de mettre en scène huit jeunes filles avec leur « histoire » respective et donc en faire huit héroïnes dans un si petit roman ; c'était, à mon goût, une mauvaise idée. Il était évident que Siobhan Vivian aurait du mal à nous offrir des personnages complexes en si peu de pages. Je pense qu'il aurait été plus sage de diminuer le nombre de figures principales et de développer ainsi davantage celles restant sur le devant de la scène. Les jeunes filles auraient gagné plus de subtilité, auraient été ainsi plus marquantes et donc, peut-être plus attachantes.
    Car malheureusement, de ces huit héroïnes, je ne retiens quasiment rien et ne me suis attachée à aucune. Ou peut-être à Danielle, la « moche » du niveau troisième qui, passionnée par la natation se retrouve avec un corps un peu masculin et en subit les conséquences. J'ai aimé sa personnalité, son évolution… et surtout son pied de nez à ses camarades, à la fin du livre. Les autres m'ont plus ou moins laissée de marbre ou, dans le meilleur des cas, m'ont franchement agacée.
    On suit toutes ces demoiselles plus ou moins jolies sur moins d'une semaine : du jour de l'affichage de la fameuse liste (le lundi) au grand bal de début d'année (le samedi). Toutes réagissent différemment mais finalement, qu'elles soient blondes, brunes, grandes, petites, minces ou enrobées… elles ne pensent qu'à une seule et futile chose : le bal (et surtout : mais quelle robe mettre ?!). Je sais que les adolescentes ont tendance à être un peu superficielles mais je suis un peu déçue que finalement, derrière une idée qui laissait présager une réflexion sur la « beauté extérieure/intérieure » ; l'auteure choisisse de mettre ce bal en avant. C'est quand même un peu déprimant de constater que les jeunes américaines sont complètement obsédées par cet évènement qui marquera toute leur année. Finalement, je suis contente d'avoir grandi dans un lycée français où la popularité de chacun a beaucoup moins d'incidence sur sa vie scolaire et où la compétition est beaucoup moins mise en avant. Ou alors je suis juste tombée sur un lycée sympa ?
    Le but de ce livre semble donc être le grand bal de début d'année mais, une fois celui-ci arrivé… il ne se passe pas grand-chose (pour ne pas dire rien). On a suivi les huit adolescentes pendant toute une semaine pour arriver à ce que j'imaginais être LE moment important de l'intrigue et… le dénouement est brutal (voire bâclé), je n'ai pas eu toutes les clefs pour comprendre ce qui allait se passer pour chacune des filles de La liste… Déçue par ces dernières pages.
    Malgré tout, je pense que j'aurais pu prendre tout de même un peu plus de plaisir à cette lecture (qui n'est pas si mauvaise que ça, quand même) si la traduction n'avait pas été si… mauvaise. Je pense que le problème vient de la traduction puisque la langue anglaise me semble moins compliquée au niveau des temps… et c'est vraiment du côté de la concordance des temps que le bât blesse.
    Déjà, un récit rédigé au passé composé, ça me gêne. Je sais que ça apporte un côté un peu plus oralisant et dynamique que le passé simple/imparfait mais… Cela dit, certains textes contemporains utilisant cette narration sont bien écrits. J'aurais pu m'y faire ici, si mes cheveux ne s'étaient pas dressés sur ma tête à chaque fois qu'un personnage raconte un évènement passé. Parce que, si je ne dis pas de bêtise (mais je ne crois pas), si la narration principale se fait au passé composé, il faut employer un temps « antérieur » lorsque l'on relate une situation « antérieure » à cette narration… le plus-que-parfait, par exemple. Ce qui n'est pas du tout le cas dans la traduction de La liste. Ainsi, lorsqu'un personnage nous raconte un évènement antérieur, il reste au passé composé… et j'ai butté à chaque fois. Au bout d'un moment, ça m'agaçait tellement qu'automatiquement, je faisais le changement dans ma tête.
    Et n'oublions pas les nombreuses coquilles rencontrées pendant la lecture : l'utilisation du mauvais prénom, le manque fréquent de ponctuation (les phrases ne se terminent plus par des points dorénavant, c'est le vide sidéral). Je suis tatillonne, je sais ; mais venant d'une maison d'édition qui a pignon sur rue, un travail aussi peu professionnel me fait vraiment criser. Je lis des textes de « petites » maisons infiniment plus travaillés, qu'il s'agisse du fond et de la forme. Pourtant, les moyens à disposition sont sans doute moindres…

    Je n'ai pas passé un moment totalement désagréable avec cette Liste qui, je pense, saura plaire aux jeunes lecteurs (en plein dans la période difficile de l'adolescence) ; mais les défauts relevés dans cette chronique auront eu raison de mon enthousiasme. Dommage, il y avait de l'idée.

    Lien : http://bazardelalitterature.com/2013/05/09/la-liste-de-siobhan-vivian/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 14         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par darkmoon, le 02 mars 2014

    darkmoon
    La liste : un roman qui aurait pu être excellent mais qui reste malheureusement trop sage et trop cliché pour répondre à mes attentes.
    J'ai apprécié le concept de La liste qui nous permet de découvrir 8 filles presque toute aussi différentes les unes que les autres. Mais si certains personnages et leur histoire m'ont plu et ont réussi à me toucher (Danielle, Bridget, Sarah), la plupart des autres ne sont que stéréotypes et superficialités et il est bien dommage de pouvoir prédire ce qui va se passer ensuite ! Un autre reproche : j'ai l'impression que l'auteur a oublié un petit quelque chose...Et oui! Où est la fin?!
    J'ai l'impression de terminer un chapitre, pas le roman. C'est dommage, je m'attendais à quelque chose de plus grandiose. Surtout que mener huit voix différentes n'a pas dû être facile, alors voir une fin aussi banale, j'ai été déçue.
    L'écriture est néanmoins plaisante et il n'y a pas de longueurs. On est vite harponné dans cet univers qui au finale peut nous paraître familier sur plusieurs points. Et on finit par s'attacher à quelques personnages et par s'identifier à l'une d'elles. Je pense que l'auteur a voulu faire passer un message aux jeunes filles, en leur montrant que seul ce qu'on pense de nous-même peut influencer le cours de notre vie.
    Le livre plaira donc sans doute dans sa globalité à une majorité.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par harmo20, le 22 août 2013

    harmo20
    Voyant ce livre sur la blogosphère avec des avis mitigés, je me suis lancée pour pouvoir me créer mon propre avis ce livre. Et finalement, j'ai été surprise car j'ai bien aimé, même s'il y a certains défauts quand même.
    Le lundi avant le bal de la rentrée, une liste est dévoilée, répertoriant les filles les plus moches et les plus jolies de chaque niveau cycle (de la troisième à la terminale – aux Etats-Unis, on est au lycée à partir de la troisième). Ce qui fait, que huit filles on était nommé par quelqu'un. Chaque année La liste frappe mais chaque année personne ne connaît le responsable de cette liste. Donc de suite, on se pose la question : Qui a écrit La liste ?
    J'ai trouvé le concept de cette liste dure, surtout pour les filles désignées les plus moches car on sait que les adolescents peuvent être méchants entre eux. de plus, pourquoi faire une liste sur les garçons aussi ? Même les filles désignées comme belle, ça peut leur porter préjudice car leurs copines peuvent devenir jalouse…
    De suite, on s'attend à ce que les filles moches soient triste, que c'est difficile pour elles, mais l'auteure a décidé de rendre les choses difficiles autant pour les belles et pour les moches, ce que j'ai beaucoup apprécié.
    Ce qui m'a dérangé, c'est qu'on suit donc huit personnes, du coup les chapitres sont très courts, on n'a pas le temps de s'attacher à elle comme on aurait dû. de plus, le fait de regarder, au début, la quatrième de couverture pour savoir qui était ou – belle ou moche – dans La liste.
    A part ces deux points dérangeants, j'ai apprécié ma lecture. J'ai beaucoup aimé cette histoire, le fait de se demander qui a écrit La liste, le ressenti des personnages sur cette liste…
    Personnellement, si cette liste aurait existé à mon lycée et que j'aurai été nommé moche, je l'aurai très mal pris, car personne veut être ton ami, te parler et t'envoie des blagues nulles.
    J'ai été étonné par la vitesse que se lit ce livre. le style de l'auteure est agréable à lire, tout se passe très vite, l'auteure n'a pas approfondi son histoire.
    Même si certains personnages ne m'ont pas spécialement touché, j'ai beaucoup aimé Sarah, par sa façon de réagir et s'en foutre. Par contre, la fille que je plains le plus, c'est Jennifer, je n'aurai pas pu être à sa place, ça c'est sur.
    En conclusion, quelques défauts dans ce livre : chapitre trop courts, fin trop rapide, personnages pas assez approfondis ; mais ça reste un livre jeunesse à découvrir. J'ai bien aimé l'histoire et l'intrigue. Les personnages ont toute une histoire et j'ai apprécié les découvrir. Je pense qu'écrire ce livre en deux tomes aurait été plus judicieux. Mon avis ne va pas changer des autres avis je pense, mais personnellement, je conseille ce livre car ça rappelle notre adolescence quand on était au lycée.

    Lien : http://livres-films-series.blogspot.fr/2013/08/la-liste-de-siobhan-v..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 19         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par orbe, le 25 août 2013

    orbe
    Etre sur La liste comme étant une des plus belles ou des plus moches filles du lycée, voilà ce qui arrive à nos fausses héroïnes. Elles se révèlent toutes affectées par cette nomination. Mais c'est pour Jennifer, nommée pour la quatrième fois la plus moche fille en quatre ans, que l'épreuve risque d'être le plus difficile... Mais c'est sans compter sur le nouveau proviseur qui a décidé de trouver le responsable et de faire cesser cette terrible tradition...

    Un roman aux nombreux personnages, plus à plaindre les uns que les autres, qui a le mérite d'évoquer la dictature de l'apparence et ses méfaits : manque de confiance en soi, anorexie ou encore fausses amitiés... Les faits évoqués sont souvent cruels et sonnent vrais. Un récit qui fait réfléchir et il est difficile à la fin de l'ouvrage, au dénouement inattendu, de prendre position pour ou contre l'attitude de certaines filles. Reste la morale qui revient à plusieurs moments de l'histoire : le plus important n'est pas le regard porté par la collectivité sur une personne à un moment donné mais les liens personnels que l'on tisse au fur et à mesure de notre existence... Un livre à, contre toute attente, méditer !


    Lien : http://cdilumiere.over-blog.com/la-liste-siobhan-vivian-nathan-2013
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 24         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • Ricochet , le 03 septembre 2013
    Une histoire glaçante de banalité, un cran au-dessus de la mêlée des romans pour filles.
    Lire la critique sur le site : Ricochet

> voir toutes (33)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par gabrielleviszs, le 06 août 2014

    Sarah met un moment à retrouver son vélo. Il est tout au fond du garage, recouvert du drap à fleurs poussiéreux que son père utilise pour ramasser les feuilles mortes. Une carte à jouer, coincée dans les rayons lui rappelle la dernière fois qu’elle est montée sur son engin ; elle fuyait la bande de filles qu’elle fréquentait en troisième en ravalant ses larmes, après un énième sarcasme sur un détail de « savoir-vivre » qu’elle aurait dû maitriser.
    - Pourquoi c’est si compliqué pour toi d’être normale ? se sont demandées tout haut ces « amies » dans un chœur incrédule quand elles l’ont vue arriver à une fête à vélo, toute poisseuse de sueur.
    Comme si elles n’avaient pas passé l’été à faire du vélo ensemble !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par gabrielleviszs, le 06 août 2014

    Danielle entre dans la salle en pantalon de survêtement et débardeur blanc, passé sur sa brassière de sport rouge. Elle est nerveuse, un peu parce qu’elle n’a jamais fait de musculation, mais surtout parce que l’équipe de natation du lycée est là presque au complet, garçons et filles mélangés, en train de bavarder. La pratique de la natation sépare les deux sexes et ces moments de mixité sont assez rares dans l’équipe. Mais leur complicité est palpable. Ils semblent tous proches les uns des autres. Comme des amis.
    Danielle en connait certains de nom, et deux ou trois la saluent d’un hochement de tête, avec l’air de savoir qui elle est.
    Ici personne ne la dévisage comme le font les autres dans les couloirs depuis la parution de la liste ; on lui sourit et on la reconnait comme une bonne nageuse…
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Sio, le 09 avril 2013

    - Je t'ai dit que je ne voulais pas de glace.
    - Je sais, répond Lisa en se rasseyant sur le lit. Mais je voudrais que tu la manges avec moi.
    Bridget ne supporte pas le chagrin qui se peint sur le visage de sa sœur. La supplication.
    Elle se lève, ramasse son sac de cours par terre et fouille dedans à la recherche d'un livre.
    - En fait, j'ai du boulot. Alors...
    - Bridget, juste une bouchée...
    - Je suis sérieuse, Lisa. Laisse-moi travailler.
    Lisa a l'air sur le point de fondre en larmes. [...]
    - Tu ne manges rien, je sais que tu ne manges rien. Comme cet été.
    Bridget soupire.
    - Je veux être nickel dans ma robe de bal, OK?
    - Mais tu as quand même besoin de manger.
    Puis, d'un ton de profonde déception, Lisa ajoute :
    - ça allait tellement mieux quand on est rentrés de vacances, Bridget.
    Bridget déteste le fait que sa sœur ait compris, qu'elle n'ait pas réussi à cacher son jeu.
    - Je vais manger, Lisa, promis. Après le bal.
    Une larme coule sur le visage de sa sœur.
    - Je ne te crois pas.
    Bridget se met à pleurer aussi.
    - Je t'assure. Après le bal de la rentrée, je remangerai. Tout redeviendra normal. Juré. Regarde comme tu parles tout le temps de la liste, en disant que tu voudrais être dessus un jour ? Eh bien, mets-toi à ma place. C'est beaucoup de pression.
    Lisa pleure toujours, comme si elle n'avait rien entendu de ce que Bridget vient de lui dire.
    - Je culpabilise, maintenant, à cause de toi. Chaque fois que je mange, je culpabilise. Je n'étais pas comme ça, avant.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par bykiss, le 13 mai 2013

    – Je sais, je connais le principe de la liste. Ça ne t’oblige pas pour autant à te pavaner dans tout le lycée.
    – Tu veux dire, comme toi quand tu reçois les félicitations ?
    Fern ricane.
    – C’est différent, Abby.
    – Ah bon ? Même si je n’ai jamais les félicitations, ça ne m’empêche pas d’être contente pour toi.
    – Mais les félicitations, ça se mérite. C’est le reflet direct du travail et des efforts que j’ai fournis. Tu ne vas pas mettre sur ton CV le fait que tu es la plus jolie fille de ta classe de troisième, si ?
    Fern rit de sa propre blague et Abby a envie de disparaître sous sa couette.
    – D’accord.
    – Et si tu te concentrais un peu sur tes devoirs au lieu de regarder la télé ? Ou de passer tout ton temps à chercher des robes débiles sur Internet ? ajoute Fern avant de se retourner vers son bureau. Tu pourrais t’intéresser à des trucs qui comptent. Essayer d’accomplir quelque chose qui puisse vraiment te servir dans la vie.
    – Ça n’est pas des robes débiles, Fern. Et tu trouves peut-être ça débile aussi d’être sur la liste, mais tu te trompes. C’est un honneur.
    Fern reprend son stylo. Mais au lieu de se remettre au travail, elle fixe le mur.
    – La liste ne va pas changer ta vie, Abby. Je ne cherche pas à être méchante, mais je ne vais pas me prosterner à tes pieds pour un truc aussi absurde. Maintenant, si tu reçois les encouragements, je serai la première à te féliciter. Je serai même prête à accrocher des ballons à ton lit.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Pays_des_contes, le 01 mai 2013

    - Tu essayes juste de me punir pour la liste ! Parce que tu es jalouse !
    Le visage de Fern se fige.
    – C’est pitoyable.
    Abby a l’impression d’être arrivée en haut d’une pente abrupte et d’être précipitée dans la descente sans pouvoir ralentir.
    – Bien sûr que si. Tu es jalouse parce que je suis jolie et que tu es moche et que tout le monde le sait.
    L’espace d’une seconde, elle se sent mieux. D’avoir dit ce qu’elle pensait, et ce qui pouvait faire le plus mal à Fern. Mais la seconde après, elle n’arrive plus à respirer.
    Tout se passe très vite. Fern blêmit, puis les larmes se mettent à couler, comme si elles étaient accumulées la longtemps, n’attendant que l’occasion de se déverser.
    – Merci, Abby, je sais que je suis moche. Moi aussi, j’étais sur la liste.
    Abby est choquée d’entendre sa sœur parler ainsi ; se traiter elle-même de moche.
    - Mais non. La liste n’a pas mentionné ton nom. En plus, tu l’as dit toi-même, personne ne fait le lien entre nous.
    Fern s’essuie les yeux, ce qui n’arrange pas grand-chose.
    – Je ne te parle pas de la liste de cette année.
    La honte lui fait détourner les yeux.
    – J’étais sur celle de l’an dernier. J’étais la plus moche des premières.(…)
    - Comment je pouvais le savoir ? demande-t-elle. Et tu as dit que la liste ne changeait rien.
    – C’est vrai, confirme Fern d’une voix plate qui contraste étrangement avec ses larmes. Pas besoin d’une liste idiote pour me dire que ce que je sais déjà.
    Abby ouvre la bouche, mais aucun son n’en sort. Elle ne sait pas quoi répondre.
    – Mais je ne regrette pas d’avoir rapporté sur toi, Abby. Je trouve ça dingue que tu considère cette liste comme ton seul atout. Sérieux, je ne comprends pas comment quelqu’un comme toi peut avoir aussi peu d’estime de soi.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
14,73 € (neuf)

   

Faire découvrir La liste par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (427)

> voir plus

Quiz