AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La mafia du chocolat, tome 1 (76)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
murielan
murielan28 février 2013
  • Livres 5.00/5
2083, à New-York, la prohibition est de retour. Cette fois-ci, ce n'est pas l'alcool qui est illégal mais le café et le chocolat !
Anya est la fille du défunt parain du chocolat Balanchine, sa mère aussi a été assassinée, alors elle fait tout pour éviter d'avoir des liens avec le milieu. Elle s'occupe de Nana sa grand-mère malade, de Leon son frère handicapé et de Natty sa jeune soeur. Mais lorsqu'on l'accuse d'avoir empoisonné son ex-petit ami avec du chocolat trafiqué et qu'elle tombe en plus amoureuse du fils de l'assitant du procureur général, sa vie est bouleversée. Elle va devoir faire des choix pour protéger les siens...
Les personnages sont vraiment attachants : bien sûr il y a Anya l'héroïne qui est courageuse et prête à tout pour sa famille, mais aussi Scarlet sa fidèle amie, Leo son frère sensible et influençable et Win son nouvel amoureux qui cherche à défier son père.
J'ai beaucoup aimé ce roman ados où il est question de pègre, de meurtres, du poids de l'héritage, de famille mais aussi d'amitié forte et d'amours impossibles. Nous ne sommes pas dans les années 30 mais l'ambiance est finalement la même et j'adore cette époque.
Allez, j'attaque de ce pas le tome 2 : la fille du parrain !
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          172
petitsoleil
petitsoleil06 décembre 2012
  • Livres 4.00/5
un bon premier tome (je n'ai d'ailleurs vu nulle part la mention d'un tome ou d'une trilogie, si ce n'est ici sur Babelio ... mystère) mais même si on ne lit que ce livre, j'ai trouvé intéressant, et la fin n'est pas mal

côté dystopie, cela rappelle à la fois la Prohibition donc un (petit) côté historique, et comme dans beaucoup de dystopies, les probables restrictions d'eau, mais aussi de papier, de bois, de nombreux tissus et matériaux donnent un côté réaliste mais aussi terrifiant à la planète et à New York dans un siècle, enfin presque un siècle : 2083, dans 7 décennies seulement ... mais ca pourrait en effet être l'un des gros problèmes dans l'avenir, la répartition des ressources et de l'eau en particulier ... ca l'est déjà d'ailleurs

cela donne lieu, donc, à une Prohibition terrible : de l'alcool et du tabac, mais aussi du café, du chocolat ... la famille de l'héroïne Anya est donc une mafia, une puissante famille qui produit entre autres du chocolat "Balanchine extra-noir"

cela donne lieu évidemment, à de nombreux trafics, contrebandes, violences, le climat social est très fortement dégradé ! et pas seulement les paysages et jardins, fortement dégradés par pénurie d'eau et d'entretien, dans une planète où l'eau est désormais comptée au plus près et facturée au millilitre

les musées et de nombreux lieux autrefois fréquentables sont devenus méconnaissables, les rues de vrais coupe-gorge, le monde est redevenu bien sombre et inquiétant, Anya s'inquiète donc souvent pour sa famille

ce roman pourrait donc être très sombre, mais ce serait compter sans ses personnages principaux, fort attachants ! Anya d'abord, un personnage au fort caractère même si elle est jeune, 16 ans seulement
personnellement je me suis posé des questions sur le couple que formaient ses parents : une flic irlandaise et un parrain mafieux russe, bizarre comme couple mais pourquoi pas ? peut-être en saurons-nous plus dans un prochain tome ? la grand-mère russe Galina dite Nana, ne semble pas trop avoir apprécié la maman d'Anya, Christina

la présence de Nana dans le roman, donne aussi une épaisseur et une humanité à Anya, qui n'est pas aussi froide qu'on pourrait le penser
orpheline depuis des années, après avoir perdu ses deux parents, Anya aime tendrement sa grand-mère, même si son existence avec toutes ses machines et son infirmière lui fait beaucoup de peine, et Galina l'aime beaucoup aussi

il y a donc Anya, mais aussi sa meilleure amie, la fofolle mais très fidèle et loyale Scarlet ! qui ne plait pas beaucoup aux garçons, mais a un grand coeur, est toujours là même si Anya a souvent des ennuis et sa famille aussi ...

Natty et Leo, Nana, la famille, ce sont aussi des personnages hauts en couleur, et le petit ami d'Anya, s'il n'est pas forcément très original, représente surtout un amour interdit pour elle, d'où l'impression de transgression qui désoriente Anya la raisonnable, Anya qui souhaite échapper à la mafia et se spécialiser en sciences médico-légales, sur les traces de sa mère

un livre chocolaté à dévorer
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          151
Cristy
Cristy04 novembre 2014
  • Livres 4.00/5
J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque en grande partie à cause du titre qui a attiré ma curiosité. Nous sommes en 2083, le chocolat est interdit par la loi, et nous découvrons que d'autres produits le sont aussi comme le café. Les autres produits permis, eux, sont rationnés, jusqu'à l'eau, car le monde connaît une pénurie d'eau. C'est dans ce contexte que vit Anya, la fille du défunt parrain du chocolat. Toute sa famille est connue pour baigner dans le marché illicite du chocolat, ce qui lui donne une certaine réputation. C'est cette réputation qui va la rattraper quand son ex-petit ami se retrouve à l'hôpital après une consommation de chocolat empoisonné...

J'ai trouvé ce monde où le chocolat est interdit très bien trouvé. J'ai d'abord pensé que le chocolat, ainsi que le café était interdit à cause de la pénurie d'eau, car la production de ses deux produits demandent beaucoup d'eau. J'ai été plus qu'étonnée de ne pas retrouver cette explication, mais une autre que je vous laisse découvrir. Après tout, pourquoi pas, c'est un livre jeunesse, et même avec cette explication, on retrouve dans ce livre, les problèmes qui découlent de produits interdits, des problèmes que nous connaissons aujourd'hui, avec d'autres produits que le chocolat et le café.

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur, simple, efficace, et additive. L'auteur nous entraîne avec ses mots dans l'histoire d'Anya, de sa famille, et de ses amis, des mots qui en plus de nous raconter une histoire, nous parle d'un problème de société.

Pour résumé, j'ai beaucoup aimé ce livre, un roman entrainant et appétissant ;)
Lien : http://leslecturesdecristy.blogspot.fr/2014/11/j..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          80
cho0kette
cho0kette21 mai 2013
  • Livres 3.00/5
En tant qu'adoratrice absolue du chocolat, je suis forcée d'avouer que ce livre se devait de passer entre mes mains. le chocolat, illégal ? Mais quel cauchemar, quelle horreur !!
Le sujet et le résumé me semblait prometteur, mais hélas ce ne fut pas à la hauteur de mes attentes. Alors le livre se lit vraiment rapidement, en quelques heures à peine, et j'ai envie de dire tant mieux ! Parce que passer plus de temps en compagnie de Anya Balanchine ne m'enchantait pas plus que ça..

Franchement, au niveau de l'histoire, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. A mes yeux ce n'est pas réellement une dystopie comme on pourrait s'y attendre. C'est plutôt un remix du parrain, plus basé sur les pseudos problèmes familiaux dans une mafia que sur les interdictions et restrictions en tout genre qui sont juste survolés au lieu d'être le sujet principal. Il ne se passe pas grand chose, c'est assez plat en fait. Ce n'est pas nul, ça se lit mais ce n'est vraiment pas transcendant.
Et pour en rajouter une couche, je n'ai vraiment pas accroché avec le personnage principal. Une jeune fille avec du caractère certes, mais lunatique au possible et très limite dans son comportement vis à vis des autres. Bref, une fille que j'aurai bien baffé pour lui remettre les idées en place xD. Les autres personnages sont bien plus sympathiques qu'elle !

Ce premier tome ne me laisse donc pas un excellent souvenir et je ne pense pas lire la suite. C'est vraiment dommage, je m'attendais à autre chose..
Lien : http://cho0kette.blogspot.fr/2013/05/la-mafia-du..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          80
Les_bookOvores
Les_bookOvores04 décembre 2014
  • Livres 2.00/5
J'ai adoré ce livre. Il y a de l'action, de l'amour, du drame et de l'humour. Les personnages sont vraiment attachants comme le frère d'Anya, Léo.
Je pense que ça serai horrible, l'interdiction de chocolat, de la caféine et du papier dans un monde car :
1) le papier est indispensable pour faire des livres.
2) Sans caféine les parents ne savent pas quoi faire.
3) le chocolat c'est vraiment bon.
J'ai beaucoup aimé aussi le rôle de grande soeur d'Anya qui doit s'occuper de son frère et sa soeur quasiment toute seule car sa Grand-mère est très malade, ses parents sont morts et son grand frère a un problème au cerveau. Elle cherche toujours à les protéger même si ça doit avoir un impact sur sa propre vie.
En bref, un livre parfait !!!!!
LOU
Commenter    J’apprécie          71
ClaireDoc
ClaireDoc15 mai 2013
  • Livres 4.00/5
J'étais méfiante face à ce livre qui me semblait un peu facile... Finalement je suis très contente de cette lecture. le thème de la prohibition du chocolat dans un futur proche et apocalyptique (le manque d'eau étant le plus grand danger) est bien traité, même si peu original. L'héroïne est forte mais c'est surtout ses liens avec sa famille : sa grand-mère, son grand frère et sa soeur qui en font un personnage attachant. L'histoire d'amour par contre ne m'a absolument pas convaincue. le fameux dilemme : protéger la famille versus le beau garçon en pâtit. Les personnages secondaires sont intéressants comme l'avocat ou l'oncle. Difficile de classer ce livre, si ce n'est entre "aventure" et "sentimentalisme". On ne peut pas parler de polar, même si la mafia, les empoisonnements et les meurtres sont présents. On bouquin sympa à faire lire aux ados.
Commenter    J’apprécie          70
orbe
orbe12 septembre 2012
  • Livres 4.00/5
2083. Anya Balanchine est la fille d'un des parrains de la mafia du chocolat. Son père a été assassiné et elle a en charge une grand-mère sous assitance respiratoire, un grand frère handicapé mental et une petite soeur surdouée. Elle tente cependant de se construire une vie normale au Lycée.

Mais les événements vont se précipiter autour d'elle et l'amener à des choix compliqués. Tomber amoureuse du fils du procureur ne va pas lui simplifier la vie...

Entre sentiments et aventure, le roman est dense et agréable à lire. le côté futuriste prend peu de place dans l'histoire. On apprécie de voir l'héroïne se transformer peu à peu sous nos yeux. Pour qui se battre et pourquoi? Un roman que j'ai vraiment trouvé intéressant.

Lien : http://0z.fr/8kges
Commenter    J’apprécie          70
Corinne31
Corinne3114 août 2015
  • Livres 4.00/5
Un titre et une accroche de couverture qui ne me plaisaient pas vraiment mais dès le début du livre j'ai été accrochée et au final, j'ai hâte de découvrir la suite !

L'héroïne est attachante car malgré ses difficultés avec sa famille si spéciale elle veut vivre une vie d'adolescente normale...mais rien n'est totalement normal dans sa vie et le poids de sa famille va la rattraper.

Elle se bat, pour elle mais surtout pour sa famille : sa petite soeur et son frère déficient mental.

Une jolie histoire d'amour vient pimenter le tout de manière très sympathique et on a envie de savoir comment elle va évoluer !
Commenter    J’apprécie          50
DBC-Anais
DBC-Anais27 mai 2015
  • Livres 3.00/5
On peut dire que Gabrielle Zevin joue dans l'originalité : alors que la plupart des dystopies connues se focalisent sur une histoire d'apocalypse future, elle préfère au contraire planter son décor en 2083 et faire passer en toile de fond la datation de l'histoire.

Bien qu'il soit vrai que le futurisme du livre soit omniprésent - c'est de lui que découle l'enquête principale du roman -, je ne l'ai pas vraiment trouvé dérangeant ni destabilisant. 70 années après notre ère, les êtres humains restent les mêmes, mais les règles de vie en société ont été modifiées : pénurie d'eau, il faut restreindre notre consommation ; interdiction de manger du chocolat, ce qui devient une denrée rare, tout comme les oranges, que le personnage Win présente religieusement à la protagoniste, Anya... Des restrictions qui soulèvent des questions de la part du lecteur, curieux de savoir pourquoi les hommes en sont arrivés à ce point-là. Hormis ces quelques règles, rien n'aurait pu faire penser au lecteur que l'histoire se déroulait en 2083.

En effet, l'histoire peut paraître banale. On y suit Anya, la fille d'un célèbre chef de gang, assassiné, qui prend soin de sa petite soeur, de son grand frère qui souffre de problèmes mentaux, et de sa grand-mère alitée. Beaucoup de responsabilités pèsent sur cette jeune fille, d'autant plus qu'elle doit gérer le regard que les autres portent sur son histoire familiale, les préjugés et remarques assassinent qui la poursuivent. le fait que son père ait été un mafieux tueur d'hommes rend les choses compliquées pour Anya : lorsque son ex-petit ami, Gable, tombe malade après avoir illégalement mangé du chocolat chez elle, c'est directement Anya qu'on accuse et qu'on enferme dans un centre de réeducation pour empoisonnement. Mais pour elle, rien n'est plus important que le fait de protéger les trois membres de sa famille. Elle craint même les autres Balanchine, qu'elle croit perfides, cruels, salissant d'autant plus leur nom de famille. Un jour, alors que son frère Léo obtient un emploi au sein de la famille, grâce au cousin Jacks, Anya s'inquiète des conséquences qui vont en découler.

Alors que la situation aurait pu paraître pesante ou confinée, les personnages ont le don d'apporter une touche de légèreté au récit. Gabrielle Zevin fait la part des choses dans son intrigue, en mettant en scène une histoire sombre d'empoisonnement, qui cohabite avec des situations d'adolescents plus légères (comme les bals auxquels participent les jeunes personnages). Rien n'est alors dramatisé : on ne ressent ni peur, ni joie... nos émotions sont comme figées ou catalysées.

Il est vrai que l'auteure fait l'apologie des liens familiaux, en plaçant Anya comme chef de file de sa petite famille, mais elle explicite aussi le déchirement au sein de cette même famille. En effet, les différends et les divergences d'opinions sont monnaie courante dans les ruptures familiales. Anya ne cautionnait pas les manigances de son père, elle n'est pas d'accord pour que son frère accepte l'emploi proposait par son cousin, qui lui-même, semble forcer la main à Léo.

Mais il est néanmoins assez compliqué de vous dire ce que j'ai ressenti en lisant ce roman, parce que je n'ai pas vraiment descellé d'actions spectaculaires, de scènes étonnantes, de situations particulièrement frappantes. Les personnages étaient attachants, certes, mais le noeud principal de l'histoire manquait de précision et de régularité. C'est comme s'il n'y avait quasiment pas d'histoire.

Le dénouement, quant à lui, était assez étrange. Ce n'est pas comme ça que j'aurais aimé que l'histoire se termine. le lecteur reste en suspens, destabilisé par cette fin, à la fois surprenante, mais décevante.
J'ai aussi appris qu'un second tome, La famille du parrain était sortie, qui faisait suite à ce premier opus. S'il s'avérait que je devais le lire, j'espère de tout mon coeur que ce livre-ci serait bien plus étoffé que La mafia du chocolat.

Comme vous l'aurez compris, mon avis sur ce livre est très mitigé. J'ai beaucoup aimé les personnages mis en scène, mais l'histoire en elle-même ne tient pas debout, elle est comme vide, elle ne reflète rien. Je ne peux pas dire que j'aie été déçue, mais pas loin...
Lien : http://addictbooks.skyrock.com/3251801644-posted..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          50
teamberthelecture33
teamberthelecture3312 décembre 2014
  • Livres 4.00/5
En 2083 , le chocolat et le café seront illégaux. Mais le criminel le plus connu de la ville , Leonyd Balanchine a une usine de chocolat. Sa fille Anyashka Balanchine est mêlée dans toutes les histoires familiales quand ce looser de Gable Arsley est empoisonné par le chocolat de l'usine Balanchine.

Le personnage que j'ai préféré est Anyashka Balanchine âgée de seize ans. J'ai choisi cette personne car elle est assez jeune pour jouer plusieurs rôles dans sa vie : s'occuper de sa soeur , de son frère malade et sa grand-mère mourante et en plus de s'occuper de tous les problèmes familiaux.
Elle a déjà beaucoup souffert mais elle a été courageuse et battante pour elle et sa famille.
Je vous conseille de lire : La Mafia du Chocolat. Pour moi, honnêtement, cette histoire est vraisemblable. Elle repose principalement sur une gamine de seize ans pour qui tout à coup, la vie bascule : à cause de quoi ? d'une simple tablette de chocolat. Vous verrez à travers les nombreuses péripéties que cette jeune fille , sa petite soeur de douze ans, son grand-frère et sa grand-mère mourante vont souffrir énormément. Déjà qu'ils sont orphelins, alors… Ce phénomène peut arriver à une personne quelconque. Cela vous ouvrira les yeux et vous fera comprendre comment d'autres personnes peuvent vivre autour de nous.
Dounia

C'est l'histoire d'une fille du nom d'Anya Balanchine, qui a perdu sa mère et son père. Elle vit sous la tutelle de sa grand-mère qui est âgée, elle habite donc avec son frère Léon, sa petite soeur Natty et sa grand-mère qu'elle appelait Nana. Sa grand-mère l'appelait Anyaschka. Son Père était auparavant le parrain du chocolat. Dans cette histoire le chocolat est interdit et la caféine est illégale.
Je conseille de lire ce livre a tout le monde car cette histoire est intéressante parce qu'il y a toujours des rebondissements sur les événements qui se passent.


Sarah

J'ai beaucoup apprécié cette histoire car elle raconte beaucoup de chose. J'ai aimé le suspense qu'il y a dans ce livre, car dans chaque chapitre il y a beaucoup de nouvelle qui intrigue la suite de l'histoire. Ce que j'ai aussi bien aimé est le côté malchanceux d'Annie car il lui arrive beaucoup de problème dans cette histoire. Ce que j'ai le moins aimé dans ce livre c'est qu'il y a trop de personnages et trop de surnoms et l'on s'y perd. Je conseille de lire ce livre car malgré qu'il y est beaucoup épais. Ce livre se lit très facilement et très compréhensible à lire.

Camille
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          57
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La mafia du chocolat

Quel est le nom du lycée d'Anya?

La St Trinité
Le St Esprit
Le St Père
Le Fils Saint

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : La mafia du chocolat, tome 1 de Gabrielle ZevinCréer un quiz sur ce livre