AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.55 /5 (sur 73 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Bruxelles , 1968
Biographie :

Bessora est une écrivain née à Bruxelles, d'un père diplomate gabonais et d'une mère suissesse. Petite-fille d’un confiseur suisse, elle grandit en Europe, aux États-Unis et en Afrique.

Après avoir rêvé d'être hôtesse de l’air, Bessora fait l'école des Hautes études commerciales à Lausanne (Suisse), puis l'université Paris IX Dauphine à Paris.

Après une licence en gestion de l’entreprise et une maîtrise en économie appliquée, elle travaille quelques années dans la finance avant de changer de cap.

A la suite d'un voyage en Afrique du Sud, elle reprend des études en anthropologie à Paris, puis publie son premier roman en 1999. Elle soutient une thèse sur l’exploration pétrolière au Gabon en 2002, et continue à écrire des romans.

Elle obtient le prix Fénéon en 2001 pour son roman "Les Taches d'encre" et le Grand prix littéraire d'Afrique Noire en 2007 pour son roman "Cueillez-moi, jolis Messieurs…".

Avec "Alpha", elle signe un album poignant sur l'immigration.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Bessora   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Reconnaissable au premier coup d??il grâce à son immense baobab coloré, le salon africain vous fait découvrir la richesse de la littérature du continent noir en mêlant des auteurs encore méconnus à des écrivains réputés. Et c?est également au salon africain qu?a lieu chaque année la remise du prix Ahmadou Kourouma. Autour du thème « Les chercheurs d?Afriques », les romanciers et essayistes invités reviennent sur les blessures du continent, mais aussi sur ses gloires, sa grandeur et ses aspirations. Outre les hôtes vedettes de cette édition 2019, Maryse Condé, Prix Nobel « alternatif » 2018 et le rappeur Abd al Malik qui présente son livre/album le jeune Noir à l?épée (Présence africaine/Musée d?Orsay/Flammarion) inspiré de l?exposition du Musée d?Orsay « le modèle noir de Géricault à Matisse », sont annoncés Abubakar Adam Ibrahim, Eugène Ebodé, Mia Couto, Françoise Vergès, Adame Ba Konaré, Elizabeth Tchoungui, Boualem Sansal, Beyrouk, Clemente Bicocchi, Jean Bofane, Tania de Montaigne, Armand Gauz, Ndèye Fatou Kane, Henri Lopes ou Bessora. Plus d'infos sur https://salondulivre.ch

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
marina53   11 septembre 2015
Alpha : Abidjan-Gare du Nord de Bessora
Cinq ou six ans, c'est toujours mieux que de pourrir ici. Peut-être que tu vas mourir avant le bout de ta route, mais si tu restes ici, tu seras mort bien plus tôt. Tu ne sais jamais ce que te réserve le voyage. Mais tu peux être sûr de ce qui t'attend si tu ne pars pas: rien.
Commenter  J’apprécie          330
marina53   11 septembre 2015
Alpha : Abidjan-Gare du Nord de Bessora
Il y a des gens que l'on peut attendre toute sa vie.
Commenter  J’apprécie          181
Ziliz   28 décembre 2014
Alpha : Abidjan-Gare du Nord de Bessora
Des mois que j'attends à Gao. Le voyage, c'est vraiment dur. A Abidjan, à Bamako, à Gao, on voit des touristes. Des Américains, des Français, des gens contents qui font le tour de l'Afrique à vélo. Est-ce qu'on leur a demandé, à eux, une inscription au registre du Commerce authentifiée au Greffe du Tribunal de 1e Instance de Paris, un "compte contribuable", une licence d'importation, des relevés bancaires ou postaux, des preuves de domicile, et leurs dernières factures prouvant des achats de nature commerciale en Côte d'Ivoire ou au Mali ?

Nous, on nous demande. On met des barrières, paf, paf, paf. Des barbelés à Ceuta et Melilla, pif paf, pof, des chiens renifleurs de clandestins, pouf, pouf, pouf, des miradors. Nous, on ne peut pas aller. Alors chercher du travail pour se payer un voyage en voiture, en bateau et à pied. Cinq fois plus cher qu'un billet d'avion. Je suis fatigué. Je deviens fou. Mais puisque je ne suis pas mort, je finirai bien par sortir du Mali.
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz   29 décembre 2014
Alpha : Abidjan-Gare du Nord de Bessora
Dans le voyage, les femmes n'ont pas beaucoup de choix pour faire de l'argent et payer la route. Soit elles s'occupent des enfants, soit elles s'occupent des maris. Abebi a pris les maris. C'était mieux payé. Elle a tellement travaillé. Elle est complètement abîmée. Tout le monde à Gao la regarde de haut. Surtout les maris qui l'ont employée.
Commenter  J’apprécie          120
Ziliz   29 décembre 2014
Alpha : Abidjan-Gare du Nord de Bessora
*** attention, spoil ***

Errant sans but gare du Nord, il est arrêté. Détenu. Expulsé. Alpha est assis au fond d'un avion. Menotté, il est installé à côté d'un autre clandestin qui ironise : il lui aura fallu dix-huit mois pour arriver en Europe, il lui faudra moins de neuf heures pour repartir à son point de départ.
Commenter  J’apprécie          70
Malice   12 août 2013
53 cm de Bessora
Dans Bruxelles enneigée, mon père, Noir teint en noir pour cacher ses cheveux blancs, court à l'état civil, pour témoigner de mon existence : monsieur mon père honore mon poids de naissance (2,3 kg) en me nommant Zara : Celle qui est maigre aux fesses. Zara ...
Commenter  J’apprécie          60
EveToulouse   06 mars 2016
Alpha : Abidjan-Gare du Nord de Bessora
Bon, c'est sûr, quand on sort du consulat, on comprend que la France aime moins la Côte d'Ivoire que la Côte d'Ivoire n'aime la France. Mais comme la Côte d'Ivoire n'aime pas beaucoup les Ivoiriens non plus, alors les Ivoiriens fuient vers l'Europe.
Commenter  J’apprécie          40
AnitaBomba   20 février 2018
La dynastie des boiteux, tome 1 : Zoonomia de Bessora
(p. 142) Toi aussi, t'encourageais-tu, tu ajouterais ta pierre à leur édifice. Tu serais le premier à mettre au jour des phénomènes dont personne n'avait connaissance. Comme Christophe Colomb, un portugais - quel grand peuple furent-ils ! -, tu découvriras des terres inconnues.

Mais, souvent, ton élan lyrique se grippait. Terres inconnues..., te répétais-tu. Sauf des indigènes qui les peuplaient, bien sûr. Mais eux, ils ne comptaient pas. Pas plus que ta mère, songeas-tu, qui n'aurait jamais pu prétendre avoir découvert la Réunion. Où d'ailleurs elle avait été importée. Du moins, ces ancêtres. Enfin, une partie. En tout état de cause, Mademoiselle Belloni était une indigène qui peuplait la Réunion. Elle n'aurait donc jamais pu la découvrir. Ta nuque se raidissait, tu avais le cou comme une bûche. L'évocation de ta mère te rappelait sans cesse que tu n'étais pas à l'abri de certains classements, toi non plus. La preuve n'était pas absolument faite que tu étais le fils de Jean-Marie. Et si, plutôt que courir te reconnaître en mairie, il avait révélé à quelques maîtresses, ou à quelques compagnons de débauche, tes origines maternelles ? Pour sûr, boiteux, quand on est issu d'indigène, on ne peut pas devenir Burton, Speke ou Livingstone. Ce serait comme si un Indien d'Amérique voulait se faire connaître comme le découvreur de Cuba. Comme si un serf de Russie déclarait avoir trouvé la Sibérie. Comme si une paysanne ardéchoise revendiquait une place dans les livres d'histoire de France. Toujours ces deux camps : les héros, et les déchets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EveToulouse   06 mars 2016
Alpha : Abidjan-Gare du Nord de Bessora
J'ai soif. Plus rien à boire. A cause du retard, à cause de la panne de radiateur, à cause des litres d'eau qu'on n'a pas pu transporter, à cause de ceux qu'on a gaspillés, et aussi parce qu'on s'imagine toujours qu'on fera avec le minimum. J'ai soif. Je bois la poussière de latérite, ma soif s'élargit à mesure que la poussière entre par mon nez. Qu'est-ce que ce sera dans le désert?
Commenter  J’apprécie          20
lesmiscellaneesdepapier   09 octobre 2018
La dynastie des boiteux, tome 2 : Citizen Narcisse de Bessora
La tête pleine des images de son enfance, narcisse regarde l’horizon. Un vertige le saisit. Cette blessure initiale, pense-t-il – nous sommes tous deux orphelins, c’est in fil invisible qui nous liera à jamais, comme l’horizon, tiens qui n’a pas de limites. Nous partageons la détresse de n’avoir pas de parents
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

"Les Fleurs du mal" de Baudelaire (2)

Quel est le prénom de Baudelaire ?

Georges
Marcel
Charles
Henri

16 questions
923 lecteurs ont répondu
Thème : Les Fleurs du Mal de Charles BaudelaireCréer un quiz sur cet auteur

.. ..