AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.04 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 22/021635
Biographie :

L’Académie française fut fondée en 1635 par le cardinal de Richelieu.

Les statuts et règlements visés par le Cardinal, avec les lettres patentes signées en 1635 par Louis XIII et enregistrées par le Parlement en 1637, consacrèrent le caractère officiel d’une compagnie de lettrés, qui se réunissaient auparavant de manière informelle.

La mission qui lui fut assignée dès l’origine était de fixer la langue française, de lui donner des règles, de la rendre pure et compréhensible par tous. Elle devait dans cet esprit commencer par composer un dictionnaire.

La première édition de celui-ci fut publiée en 1694, les suivantes en 1718, 1740, 1762, 1798, 1835, 1878, et entre 1932 et 1935. La neuvième édition, dont la publication a débuté en 1992, est en cours d'élaboration.

L’Académie tint ses séances d’abord chez tel ou tel de ses membres, puis chez le chancelier Séguier à partir de 1639, au Louvre à partir de 1672, et enfin au collège des Quatre-Nations, devenu palais de l’Institut, de 1805 à nos jours.

Au cours de ses trois siècles et demi d’existence, elle a su maintenir ses institutions, qui ont fonctionné avec régularité, hormis durant l’interruption de 1793-1803.

Le cardinal de Richelieu s’était proclamé protecteur de l’Académie. À sa mort, cette protection fut exercée par le chancelier Séguier, puis par Louis XIV et, par la suite, par tous les rois, empereurs et chefs d’État successifs de la France.

L'Académie Française, est constituée théoriquement d'une quarantaine d'académiciens, mais les morts et les délais de vacance, peuvent, en pratique, rendre ce nombre moins important. Les académiciens sont élus par leurs pairs.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Académie Française   (16)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Shan_Ze   31 décembre 2014
Dire, ne pas dire, tome 1 : Du bon usage de la langue française de Académie Française
Impropable

(...)

Les mots meurent de n'être pas employés, mais, s'ils le sont à mauvais escient, ils perdent saveur et vigueur.
Commenter  J’apprécie          150
Aproposdelivres   22 septembre 2014
Dire, ne pas dire, tome 1 : Du bon usage de la langue française de Académie Française
Dispatcher

On rencontre de plus en plus l'anglicisme dispatcher en lieu et place de répartir. Il ne faut pas employer ce terme qui, de surcroît, n'est pas l'équivalent de l'anglais to dispatch. Ce dernier, en effet, ne signifie pas "répartir", mais "expédier", avec la nuances de hâte que l'on peut trouver dans ce verbe français. Dans We soon dispatched our dinner, "Nous eûmes bientôt expédié notre dîner", apparaît bien l'idée de vitesse, mais aucunement celle de répartition. On utilisera donc, en fonction des circonstances répartir, ranger, classer, trier, etc.



On dit :

Répartir les élèves dans les classes

Ranger les marchandises en fonction des envois

Distribuer les tâches



On ne dit pas :

Dispatcher les élèves dans les classes

Dispatcher les marchandises en fonction des envois

Dispatcher les tâches
Commenter  J’apprécie          90
LiliGalipette   07 décembre 2015
Dire, ne pas dire, tome 1 : Du bon usage de la langue française de Académie Française
« La langue française est immortelle à condition que chacun des mots qui la composent soit soumis à un examen permanent, et que les préjugés qui l’encombrent soient éliminés un par un. L’immortalité ne consiste pas à être figée à un moment donné du temps, mais au contraire à rester vivante. » (p. 183)
Commenter  J’apprécie          70
Maroussia_Ivanovna   31 décembre 2020
Dictionnaire de l'Académie française, tome 1 : A-Enz de Académie Française
CHÂTAIN, adj.



XIIIe siècle ; XIXe siècle, pour châtaine, resté rare. Tiré de châtaigne, employé comme adjectif avec un substantif féminin. Rare au féminin. En parlant des cheveux. Qui est couleur de châtaigne, d'un brun-roux plus ou moins foncé. Des cheveux châtains. Par méton. Se dit d'une personne dont les cheveux sont châtains. Il était blond, mais, en grandissant, il est devenu châtain. Elle n'est ni blonde ni brune, mais châtaine. Subst. Ses cheveux sont d'un beau châtain. Des cheveux d'un châtain doré ou, ellipt., châtain doré.
Commenter  J’apprécie          40
Maroussia_Ivanovna   29 décembre 2020
Dictionnaire de l'Académie française, tome 3 : Maq - Quo de Académie Française
PALLIER, v. tr.



(se conjugue comme Crier). XIVe siècle. Emprunté du latin tardif palliare, « couvrir d'un manteau », puis « pallier », lui-même tiré de pallium, « manteau ».



☆1. Dissimuler une chose fâcheuse ou lui donner une apparence favorable. Il essaie de pallier sa faute. Il pallie son ignorance par des airs entendus. Par ext. Remédier à un mal de manière provisoire ou partielle, ou en apparence seulement. Il pallie le mauvais état de ses affaires par des emprunts.



☆2. MÉD. Supprimer ou atténuer les symptômes d'un mal sans le guérir. Pallier le mal.





• Pallier à est une construction incorrecte.
Commenter  J’apprécie          20
Maroussia_Ivanovna   29 décembre 2020
Dictionnaire de l'Académie française, tome 2 : Eoc - Map de Académie Française
ALTERNATIVE, n. f.

I.

XVe siècle, comme terme de droit ecclésiastique ; XVIIe siècle, au sens moderne. Forme féminine substantivée d'alternatif.



☆1. Succession de deux états différents revenant tour à tour. Des alternatives de chaleur et de froid, de pluie et de soleil. Il passait par des alternatives d'euphorie et de dépression.



☆2. Choix nécessaire entre deux propositions, deux attitudes dont l'une exclut l'autre. Il se trouvait devant l'alternative de se cacher ou de s'exiler. Cette alternative est embarrassante. Il n'y a pas d'alternative, il n'y a qu'une solution.
Commenter  J’apprécie          20
Maroussia_Ivanovna   01 janvier 2021
Dictionnaire de l'Académie française, tome 2 : Eoc - Map de Académie Française
IMPACT, n. m.



XIXe siècle. Emprunté du latin impactum, supin de impingere, « frapper contre ».



☆1. Choc d'un projectile contre un corps. Point d'impact, endroit où un projectile vient frapper. Le point d'impact d'une météorite. Par méton. Trace, trou qu'un projectile laisse à l'endroit qu'il a heurté. Des impacts de balles.



☆2. Fig. Effet violent, vive répercussion. L'impact du « J'accuse » d'Émile Zola sur l'opinion.



• C'est par une extension abusive qu'on emploie Impact en parlant d'une influence diffuse ou générale (climat, changement, crise, incident...).
Commenter  J’apprécie          20
Maroussia_Ivanovna   29 décembre 2020
Dictionnaire de l'Académie française, tome 1 : A-Enz de Académie Française
CONSÉQUENT, adj.



XIVe siècle. Emprunté du latin consenquens, -entis, « ce qui suit », terme de logique, participe présent de consequi, « venir après, suivre ».



☆1. Qui raisonne, qui agit avec esprit de suite, conformément à ses principes. Un homme conséquent dans ses discours, dans ses projets, dans sa conduite. Il n'a pas toujours été conséquent au cours de sa carrière. Être conséquent avec soi-même.



☆2. Qui est la suite logique de, en accord avec. Sa conduite est conséquente à ses principes. Un raisonnement conséquent, conforme aux règles logiques.



• LOGIQUE. Conclusion conséquente aux prémisses. Terme conséquent ou, subst., conséquent (corrélatif d'Antécédent), effet, résultat, conclusion tirée d'un syllogisme. Ce conséquent est absurde, ainsi l'antécédent ne peut être vrai.



☆3. Qui vient à la suite sans être le résultat de ce qui précède. GÉOM. Terme conséquent ou, subst., conséquent, second terme d'un rapport. - MUS. La partie conséquente ou, subst., la conséquente, la seconde partie d'une fugue ou d'un canon.



☆4. GÉOMORPHOLOGIE. Cours d'eau conséquent, rivière conséquente, qui s'écoule selon la pente des couches originelles.



☆5. Loc. adv. Par conséquent, par une suite logique. Vous l'avez promis et, par conséquent, vous y êtes obligé.





• Conséquent ne doit pas être employé dans le sens d'important.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Maroussia_Ivanovna   13 janvier 2021
Dictionnaire de l'Académie française, tome 1 : A-Enz de Académie Française
ABORIGÈNE, adj. et n.



XVe siècle. Emprunté, sous l'influence d'indigène, du latin aborigines, désignant les premiers habitants du Latium.



☆1. Adj. Qui est originaire du pays où il vit. La flore aborigène. Les éléments aborigènes d'une population.



☆2. N. Le plus souvent au pluriel. Les premiers habitants, les naturels d'un pays, par opposition à ceux qui sont venus s'y établir. En arrivant dans le Nouveau Monde, les Européens dépossédèrent les aborigènes. Les aborigènes d'Australie.
Commenter  J’apprécie          20
Maroussia_Ivanovna   29 décembre 2020
Dictionnaire de l'Académie française, tome 1 : A-Enz de Académie Française
AVATAR, n. m.



XIXe siècle, d'abord au sens propre. Emprunté du sanscrit avatara, « descente sur terre d'êtres supraterrestres », composé de ava, « en bas », et d'un dérivé de tarati, « il traverse ». Chacune des incarnations successives du dieu hindou Vichnou.



Fig. Chacune des formes diverses que prend une personne ou une chose.



- Que d'avatars dans la vie politique de cet homme !



- Cette institution va connaître un nouvel avatar.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Tout sur one piece (difficile)

quel est le 1er homme de l équipage de Gold Roger ?

baggy le clown
shanks le roux
silver rayleigh
crocus

30 questions
1847 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur