AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Laval , le 17/11/1893
Mort(e) à : Dili (Timor) , le 16/12/1941
Biographie :

Alain Gerbault est un navigateur français, également pilote pendant la Première Guerre mondiale et joueur de tennis entre 1910 et 1932.

Né dans une famille aisée d'industriels il entre à l'École nationale des ponts et chaussées. Durant la Première Guerre mondiale, il est engagé volontaire dans l'aviation. Après guerre, il se lance dans les affaires, sans grand succès.
En 1921, il décide de changer de vie et achète en Angleterre un vieux voilier de course : le Firecrest Après un entraînement de plusieurs mois en Méditerranée, il réalise en 1923 la première traversée de l'Atlantique en solitaire d'est en ouest, ralliant en 101 jours Gibraltar à New York. Il demeure quelque temps aux États-Unis, où son exploit lui vaut une certaine célébrité, puis repart en 1924 pour les mers du Sud pour rejoindre Le Havre en 1929, ce qu'il racontera dans ses ouvrages. Il réalise ainsi un tour du monde qui lui vaudra une renommée internationale ainsi que la Légion d'honneur. Toujours attiré par la mer et la Polynésie, dont il est tombé amoureux pendant son périple, il repart en 1932 sur un nouveau bateau construit grâce aux droits d'auteur de ses ouvrages.
La Polynésie
Il ne cessera alors de défendre la cause de la Polynésie et d'étudier sa géographie et son histoire. Il passe les neuf dernières années de sa vie dans l'océan Pacifique, atteignant les îles Marquises en 1933, l'archipel des Tuamotu en 1934, Tahiti en 1935. . Voguant d'île en île, et revenant toujours à son port d'attache de Bora-Bora, il mène à cette époque un idéal de vie très en avance sur son temps.
La Seconde Guerre mondiale le force à quitter la Polynésie française. Il prend le parti du maréchal Pétain en juillet et août 1940 : le ralliement des Établissements français de l’Océanie à la France libre le 4 septembre 1940 l'oblige à une fuite et à un dernier voyage qui est une errance désespérée à travers tout le Pacifique, pour échapper aux menaces de guerre. Épuisé physiquement et psychologiquement, car souffrant d'alcoolisme, il touche les Samoa, les Tonga, et finalement l'île de Timor, dont la moitié est portugaise et neutre. Il succombe à Dili (Timor oriental) de la malaria et d'un délabrement physique généralisé en 1941, après plusieurs tentatives infructueuses pour gagner le large.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vidéo de Alain Gerbault
Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Pixie-Flore   03 octobre 2014
Un paradis se meurt de Alain Gerbault
Il ricane, semble conscient d'une supériorité imaginaire et considère avec le plus grands mépris ces monuments de ses ancêtres païens. Et pourtant ceux-ci avaient une civilisation, une culture, étaient de grands navigateurs et des artistes, et lui, comme tous ses contemporains dominés par la civilisation blanche, a perdu la science du passé, ne fait qu'imiter les blancs et ne crée plus rien.
Commenter  J’apprécie          120
Pixie-Flore   26 octobre 2014
Un paradis se meurt de Alain Gerbault
J'ai pu constater qu'en Afrique, contrairement à ce qui se passe en Polynésie, la religion musulmane a su protéger la race indigène en lui conservant sa fierté. Et je préfère certes à l'attitude résignée des races qui se laissent mourir, celle de l'Arabe qui crache par terre quand passe le chrétien. Tant que subsiste la fierté, tout espoir n'est pas perdu.
Commenter  J’apprécie          90
Mamzellegazelle   06 octobre 2015
Seul à travers l'Atlantique. 1958 de Alain Gerbault
Je suis seul. Seul entre le ciel et la mer.
Commenter  J’apprécie          90
Pixie-Flore   26 octobre 2014
Un paradis se meurt de Alain Gerbault
La personnalité des citoyens d'une république qui porte une devise de liberté et d'égalité devrait être respectée par les gouvernants. Ceux-ci, au contraire, se sont mis eux-mêmes à l'abri des lois qu'ils appliquent, alors qu'ils devraient être responsables de la gestion du pays, comme un capitaine est toujours responsable de la marche de son navire et va même jusqu'à passer en conseil de guerre en cas de naufrage. Hélas ! les régimes parlementaires sont basés sur l'irresponsabilité des dirigeants, alors qu'il serait souhaitable d'avoir des chefs, ayant des comptes à rendre, et non placés au-dessus des lois.
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-Flore   26 octobre 2014
Un paradis se meurt de Alain Gerbault
Dans cette petite île n'existent pas tous les parasites de la justice des grands pays, justice lente et fort coûteuse, devenue une machine trop compliquée, dont la seule raison d'être, est, semble-t-il, de faire vivre une armée de fonctionnaires.
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-Flore   26 octobre 2014
Un paradis se meurt de Alain Gerbault
"Hors de l'eau est sortie la terre et là-dessus ont poussé les hommes."
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable   23 janvier 2019
Seul à travers l'Atlantique et autres récits de Alain Gerbault
Bien que je n’aie atterri que depuis quelques jours, j’aspire déjà à lever l’ancre et à reprendre le large et la vie de marin. Et, je me mets à rêver. Comment donc suis-je devenu marin ? Comment ce goût de la mer m’est-il venu ?



J’ai passé la plus grande partie de ma jeunesse à Dinard, près du port de pêche qu’est Saint-Malo, le pays des fameux corsaires, gloire de notre Marine, il y a deux cents ans. Lorsque mon père ne m’emmenait pas avec lui sur son yacht, je m’arrangeais toujours pour passer la journée sur la barque d’un pêcheur.



C’est à Saint-Malo que les rudes pêcheurs bretons équipent leurs bateaux pour les voyages périlleux aux bancs de Terre-Neuve, ou aux zones poissonneuses d’Islande.



Déjà mon ambition était de posséder une petite embarcation. Une fois, mon frère et moi avons économisé assez d’argent pour acheter un bateau dont un autre se rendit propriétaire avant nous.



J’enviais la vie des pêcheurs bretons et je frémissais au récit de leurs prouesses d’endurance et d’audace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   23 janvier 2019
Seul à travers l'Atlantique et autres récits de Alain Gerbault
Dans une maison amie près de New York, une soirée calme, si calme que je me demande si mon extraordinaire aventure des mois derniers est bien arrivée. Par la fenêtre, j’aperçois le détroit de Long Island et le mât de mon petit Firecrest, à quelques centaines de mètres de là, le long de la jetée de Fort Totten. Ce n’est pas un rêve. J’ai traversé seul l’Atlantique et je suis maintenant aux États-Unis. Il y a moins d’un mois, dans les tempêtes au milieu de vagues immenses, j’avais à lutter à chaque instant pour défendre ma vie contre les éléments. J’ai là, sous la main, mon livre de bord que j’ai fidèlement tenu, même par les plus gros temps. J’en tourne les pages, où l’eau de mer n’a pas encore tout à fait séché, et mes yeux tombent sur ce passage de ma croisière.
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   23 janvier 2019
Seul à travers l'Atlantique et autres récits de Alain Gerbault
Étant enfant, Joseph Conrad mit un jour le doigt sur une carte de la partie inexplorée de l’Afrique centrale et dit : « Quand je serai grand, j’irai là-bas. » Il réalisa son rêve. Il alla là-bas. Moins heureux que Conrad, je ne réaliserai jamais mon rêve d’enfant ; je subirai bien plutôt le destin du héros d’Edgar Allan Poe.



A gallant Knight

Had journeyed long

Singing a song

In search of El Dorado

But he grew old

This Knight so bold.

As he found

No spot of ground

That looked like El Dorado.
Commenter  J’apprécie          10
guims   05 juin 2017
Seul à travers l'Atlantique. 1958 de Alain Gerbault
J'avais vécu trop longtemps dans un monde idéal et de rêve et toutes les exigences de la vie quotidienne dans une grande ville me blessaient profondément.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-44374

Né dans la famille Korzeniowski en 1857, cet écrivain s'engage comme mousse sur un voilier marseillais en 1874. En 1886, il obtient son brevet de capitaine au long cours et prend la nationalité britannique. Polyglotte (polonais, allemand, français et anglais), il commence à écrire tout en étant steamer au Congo. Son premier livre, 'La folie Almayer' est publié en 1895.

Boleslaw Romanovski
Joseph Conrad

8 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : marins , écrivainCréer un quiz sur cet auteur