AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.82 /5 (sur 393 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bonnétable , le 20/07/1944
Biographie :

Le vicomte Olivier de Kersauson de Pennendreff (le nom Kersauson vient du breton Kêr, maison, ville et Saozon, Anglais, Saxons), capitaine au long cours, surnommé l’Amiral, est né à Bonnétable (Sarthe), le 20 juillet 1944. Ses ancêtres se sont illustrés dans l’histoire de France puisque l’un de ses aïeux aurait commandé la flotte de Saint Louis partie aux Croisades.

Olivier de Kersauson est le 7e d’une famille de 8 enfants. Son frère Yves de Kersauson devint amiral après une carrière dans la Marine où il dirigea la DRM (Direction du renseignement militaire).

Olivier de Kersauson a commencé à naviguer près de Morlaix. Adolescent, il navigue à La Trinité en barrant le Cambronne de Jean-Marie Le Pen.

En 1964, il effectue son service militaire à bord de Pen Duick et rencontre pour la première fois Éric Tabarly lors d’une régate à Saint-Malo. Dès lors, il devient l’un des équipiers favoris de Tabarly et en devient même le second sur plusieurs Pen Duick. Apprécié pour "sa force digne d’Hercule, son engagement et son humour" selon Tabarly.

Il restera aux côtés d’Éric Tabarly jusqu’en 1974. Il commence ensuite une carrière indépendamment de Tabarly avec des bons résultats lors de la Route du Rhum 1978 (4e sur Kriter IV) ou d'autres courses. Il s'est ensuite focalisé sur différents records.

Il est propriétaire de deux restaurants Le Tour du Monde à Brest et à Larmor-Plage près de Lorient.

Ses propos caustiques et cyniques tenus dans les dîners parisiens poussent Jacques Martin à convaincre Philippe Bouvard de le faire participer à l'émission radiophonique Les Grosses Têtes où il campe un personnage bougon, misogyne et très susceptible lui valant l'amour du public et le surnom de "l'Amiral" qui lui colle à la peau.
*****
Son frère Yves de Kersauson est devenu amiral après une carrière dans la Marine nationale où il a dirigé le renseignement militaire. Un autre frère; Florent de Kersauson est, avec Bernard Hass, le créateur de la Route du Rhum.

Olivier de Kersauson est veuf de Caroline Piloquet-Verne (1958-2005), avec qui il a eu un fils, Arthur (1980). Il s'est marié civilement à Brest en 2013 et religieusement à Fakarava en 2014, avec Sandra, sa compagne polynésienne Sandra, qu'il avait rencontré dans les Tuamotu.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Olivier de Kersauson   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Entretien avec Olivier de Kersauson.


Citations et extraits (316) Voir plus Ajouter une citation
TerrainsVagues   06 décembre 2016
Promenades en bord de mer et étonnements heureux de Olivier de Kersauson
Le jour où je vais disparaître, j'aurai été poli avec la vie car je l'aurai bien aimée et beaucoup respectée. Je n'ai jamais considéré comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà. Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés. Le passé c'est bien, mais l'exaltation du présent, c'est une façon de se tenir, un devoir. Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l'on voudrait avoir, on ne s'émerveille plus de ce que l'on a. On se plaint de ce que l'on voudrait avoir. Drôle de mentalité! Se contenter, ce n'est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l'on a, c'est un savoir vivre.
Commenter  J’apprécie          1034
Olivier de Kersauson
Cularo   22 décembre 2013
Olivier de Kersauson
Faire rire quelqu'un,c'est une formidable complicité.Quand quelqu'un me fait rire,je prends ça comme un cadeau.
Commenter  J’apprécie          773
Olivier de Kersauson
carre   06 avril 2013
Olivier de Kersauson
« Pour savoir qu'un verre de vin est de trop, encore faut-il l'avoir bu ! »
Commenter  J’apprécie          623
Crossroads   27 août 2013
Ocean's Songs de Olivier de Kersauson
La terre ne m'intéresse pas du tout . Sauf quand elle est frangée par la mer , alors elle est belle : un champ de blé agité par les brises marines où se mêlent l'odeur du blé qui est en train de mûrir et l'air frais qui vient de la mer , ça , c'est extraordinaire .
Commenter  J’apprécie          562
Moovanse   25 juillet 2015
Le monde comme il me parle de Olivier de Kersauson
On ne s’impose pas sur la mer, on passe simplement sur la pointe des pieds, un peu comme dans la vie.



(p18)
Commenter  J’apprécie          513
Olivier de Kersauson
sagesse66   09 juin 2020
Olivier de Kersauson
La mer, c'est le cœur du monde. Vouloir visiter les océans, c'est aller se frotter aux couleurs de l'absolu.



8 juin : Journée mondiale de l'océan.

(Lancée en 1992 à l'issue du sommet de Rio, cette journée vise à faire du 8 juin de chaque année une occasion de sensibiliser le grand public à une meilleure gestion des océans et de leurs ressources)
Commenter  J’apprécie          479
cardabelle   27 mai 2020
Promenades en bord de mer et étonnements heureux de Olivier de Kersauson
.

Dans notre civilisation , on maltraite le présent , on est sans cesse tendu vers ce que l'on voudrait avoir , on ne s'émerveille plus de ce que l'on a .

On se plaint de ce que l'on voudrait avoir .

Drôle de mentalité !

Se contenter , ce n'est pas péjoratif .

Revenir au bonheur de ce que l'on a , c'est un savoir-vivre .



p.10
Commenter  J’apprécie          422
Olivier de Kersauson
mosaique92   17 septembre 2019
Olivier de Kersauson
Se contenter, ce n'est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l'on a, c'est un savoir-vivre.
Commenter  J’apprécie          433
Olivier de Kersauson
fredho   18 décembre 2013
Olivier de Kersauson
Une actrice sait qu'elle est très vieille lorsque c'est une infirmière qui lui remet son cachet.
Commenter  J’apprécie          413
Crossroads   02 octobre 2013
Ocean's Songs de Olivier de Kersauson
(...) toujours se souvenir que le voyageur est un peu comme un type qui attendrait l'autobus . Il ne doit jamais rien imposer à l'autre , ni son verbe , ni ses idées . Les choses sont très différentes aujourd'hui puisque le voyageur est un consommateur . Il choisit , compare et parfois assigne devant les tribunaux si les frites sont molles .
Commenter  J’apprécie          393

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Olivier de Kersauson (474)Voir plus


Quiz Voir plus

Un, Deux, Trois… Polar !

Dix petits nègres ?

Sir Arthur Conan Doyle
Agatha Christie
Georges Simenon
Robert Stevenson

11 questions
463 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , chiffres , polar enquêteCréer un quiz sur cet auteur

.. ..