AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.15 /5 (sur 33 notes)

Nationalité : Roumanie
Né(e) à : Roumanie , 1980
Biographie :

Alexandra Badea est une autrice roumaine d'expression française, metteuse en scène, scénariste et scénographe contemporaine, lauréate du Grand Prix de littérature dramatique 2013 du CNT et Chevalière de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Elle suit une formation de mise en scène à l’École nationale supérieure d’art dramatique et cinématographique de Bucarest. En 2003, elle s’installe à Paris et exerce en tant que metteuse en scène, entre la France et la Roumanie. Elle monte des textes de Matei Visniec, Sonia Chiambretto, Biljana Srbljanovic, Sarah Kane, Igor Bauersima, Mihaela Michailov, Nicoleta Esinencu. Parallèlement, elle écrit en français et publie ses premiers textes chez L’Arche Editeur dès 2009. Elle a obtenu le Grand Prix d'écriture dramatique du Centre national du théâtre pour "Pulvérisés" (L'Arche).

Alexandra Badea collabore régulièrement avec le réalisateur Alexandre Plank sur des mises en voix de ses pièces pour France Culture (Pulvérisés, Europe connexion, Mondes).

Son premier scénario, "Solitudes" est réalisé par Liova Jedlicki en décembre 2011 et diffusé sur France 2. Le film a remporté le prix d'interprétation féminine, la mention de la presse et la mention du jury au Festival de Clermont Ferrand ainsi que le Prix du Jury et Prix du Jury Jeune au Festival d'Ales et le Grand Prix au Festival International de Barcelone.
Son premier roman, "Zone d'amour prioritaire" est paru en février 2014.

En janvier 2016, Alexandra Badea est décorée du titre de Chevalière de l'Ordre des Arts et des Lettres. Elle travaille ensuite sur un projet d'écriture à l'initiative de la metteuse en scène Anne Théron au sujet de la maternité. Cette collaboration entre les deux artistes donnera la pièce "À la trace". Le texte est publié chez L'Arche et le spectacle est en tournée en France en 2018, entre autres au Théâtre national de Strasbourg et dans le Grand Théâtre de la Colline à Paris.
+ Voir plus
Source : L'Arche Editeur + CNT
Ajouter des informations
Bibliographie de Alexandra Badea   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les questions d'identité fracturée et de recherche de soi sont récurrentes dans l'oeuvre intense d'Alexandra Badea. La sortie de son second roman "Tu marches au bord du monde" (2021, Editions de l'Equateur) est l'occasion de se plonger dans les obsessions de celle qui est aussi juste dans son écriture que dans ses mises en scène.

Podcasts (20) Voir tous


Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
Alexandra Badea
Tandarica   03 février 2021
Alexandra Badea
L’écriture est un acte solitaire. J’aime marcher seule et j’espère que je pourrai continuer à le faire avec courage. Je trouve mon équilibre entre la solitude de l’écrivaine et cette effervescence du groupe dans le théâtre où l’on construit une identité commune.
Commenter  J’apprécie          681
tbertocchi   22 février 2014
Pulvérisés de Alexandra Badea
Tu les regardes et tu ris

Et pendant un moment tu oublies tout

Car il s'agit de ça : savoir oublier

Avoir la force de le faire

Passer à autre chose comme si rien de tout ça n'existait

Comme si tout n'était qu'une grosse blague /
Commenter  J’apprécie          210
Tandarica   11 avril 2015
Pulvérisés de Alexandra Badea
– Attends ça scrolle.

– T'as tué le killer poke ?

– Oui

– Comment

– Code spaghetti

– Développement al dente ?

– Pas chez moi.

– Code kangourou ça foire ?

– Ça flingue.
Commenter  J’apprécie          210
Tandarica   11 avril 2015
Contrôle d'identité / Mode d'emploi / Burnout de Alexandra Badea
Roumains. Mode d'emploi.

– Bonjour j'aimerais savoir quelles sont les démarches à faire pour devenir apatride.

– Votre passeport. Mais vous êtes Roumaine. La Roumanie fait partie maintenant de l'Europe. La Roumanie est un pays européen. La Roumanie est un pays démocratique. La Roumanie est un pays de droit. La Roumanie est un pays bien. Oui la Roumanie a eu des problèmes mais elle a tout résolu. La Roumanie a condamné officiellement le communisme. La Roumanie a reconnu l'existence de la Shoah. La Roumanie a demandé pardon. La Roumanie a gagné la lutte contre la corruption, la pauvreté, la censure et tous les autres fléaux. La Roumanie aide les pays du tiers-monde. La Roumanie envoie des troupes pour défendre la paix dans le monde. La Roumanie paye ses dettes. La Roumanie construit et se reconstruit. La Roumanie promeut ses talents. La Roumanie dépense correctement l'argent européen. La Roumanie fait des programmes de coopération. La Roumanie ne trahit plus. La Roumanie ne persécute plus les Tziganes, les Hongrois et les Juifs. La Roumanie défend bien les frontières de l'Union européenne. La Roumanie lutte contre l'immigration jetable en Europe. La Roumanie fournit l'immigration choisie. La Roumanie ne fait pas chier. La Roumanie est clean.

– Oui, mais moi… Je ne chante pas « On est Roumains on est Roumains / On est maîtres ici depuis longtemps» quand je me bourre la gueule. Je ne suis pas fière de Nadia Comaneci ou de Hagi. Je ne connais pas par cœur les poèmes du grand poète national Eminescu. Je ne fais pas le Carême. Je ne pleure pas à la fête nationale. Je ne pense pas que les Tziganes qui volent à l'étranger ne sont pas des Roumains. Je ne trouve pas que les tomates d'ici n'ont pas le même bon goût que celles de mon pays. Je ne trouve pas la Roumanie «simply surprising». Je ne pense pas que nos étudiants sont les meilleurs. Je ne dirais pas que les Roumaines sont les plus belles femmes du monde. Je ne passe pas mes vacances dans nos montagnes. Je ne bois pas du vin roumain, je préfère le bordeaux. Je ne mets pas de basilic sous l'oreiller pour rêver de qui sera mon mari. Si, je l'ai fait une fois et je n'ai rêvé que d'acteurs américains. Je n'ai pas de Logan. J'ai un scooter Vespa. Je n'ai pas fait la queue six heures devant l'ambassade pour voter. Je ne me suis pas installée la Freebox pour suivre en direct la télévision roumaine. Je ne reviens pas de Roumanie avec des cornichons préparés soigneusement par ma mère. Et ma mère ne sait même pas préparer les cornichons à la roumaine. Je ne reçois pas le programme de l'Institut culturel roumain de Paris. Je ne suis pas émue quand j'entends parler roumain dans le métro. Je ne me fâche pas contre ceux qui croient que Budapest est la capitale de la Roumanie. Je ne vais pas au Stade de France quand Steaua joue ici. Je n'envoie pas des cartes postales à toute ma famille restée là-bas. Moi… Je n'ai pas d'orgasme qu'avec des Roumains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
hcdahlem   13 janvier 2021
Tu marches au bord du monde de Alexandra Badea
Tu recrées cette image dans ta tête: les Aztèques recevant les conquistadors espagnols avec la conviction qu'ils étaient les émissaires de leurs dieux. La réponse de Cortés fut simple: il a tout simplement abusé de cette confiance. Juché sur un cheval blanc, paré d’une armure brillante, il correspondait tellement à l'image d'un dieu qu'il n'a rencontré aucun obstacle dans sa conquête. La réponse de Cortés est la réponse de l’homme de pouvoir, du mâle dominant, de celui qui écrase avec le sourire figé sur ses lèvres, de celui qui s'enivre par le jeu des dominations, de celui qui jouit en brandissant le scalp du vaincu. La réponse de Cortés est la réponse d'un continent. Elle t'appartient. Tu fais partie d’une civilisation qui s'est développée dans un court intervalle de temps grâce aux matières premières pillées à des territoires écartés de l'Histoire. Par ricochet, tu tires les avantages de cette opération. La réponse de Cortés est le premier pas vers la fracture du monde.

Tu entends pour la première fois l’expression «commerce triangulaire». Tu te demandes comment tu as pu attendre si longtemps avant de comprendre ce concept fondateur de la révolution industrielle, ce mécanisme subtil qui a engendré de nouvelles sociétés. Même si tu viens d’un peu plus loin, ton territoire a été aussi contaminé, sauf que là-bas les gens ont fermé les yeux plus longtemps. p. 196
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Tandarica   18 avril 2015
Zone d'amour prioritaire de Alexandra Badea
On ne peut pas comprendre la guerre dans des manuels scolaires. Le fonctionnaire était incapable de cocher dans sa fiche une autre case que celles qui avait été inventées par des lois désinfectées de toute trace de crasse humaine.

En geste ultime j'ai rajouté pour laisser passer des Nations unies. Ça a marché. Ça marche toujours le recours à la hiérarchie. La déresponsabilisation totale, désengagée, exaltée.
Commenter  J’apprécie          140
Tandarica   11 avril 2015
Contrôle d'identité / Mode d'emploi / Burnout de Alexandra Badea
En l'absence d'un document attestant votre persécution dans votre pays d'origine, je présume que vous n'encourez pas un risque sérieux qui pourrait faire l'objet d'une demande d'asile.
Commenter  J’apprécie          140
Tandarica   17 avril 2015
Contrôle d'identité / Mode d'emploi / Burnout de Alexandra Badea
Ta langue n'existe pas. Ma langue est ta langue chez nous. Parle-moi une langue civilisée.
Commenter  J’apprécie          120
ErnestLONDON   04 juillet 2019
Points de non-retour [Thiaroye] de Alexandra Badea
Je ne ferai plus de compromis. Je ne cherche pas l’émotion. Je cherche la raison. La raison froide qui donne à l’homme la possibilité de réfléchir, la liberté de penser par lui-même, la force de prendre les idées qui orientent le monde vers la direction qu’il sent juste. Tout est politique dans la vie. Même l’amour.
Commenter  J’apprécie          90
Marti94   13 mai 2018
A la trace / Celle qui regarde le monde de Alexandra Badea
C’est peut-être un rêve. Je me réveillerais demain matin. Je serais à nouveau une enfant. Je reprendrais ma vie. Le monde reprendrait ses couleurs. La vie aurait le rythme d’une symphonie en do majeur. Je me regarderais dans la glace et je me reconnaîtrais enfin. Je prendrais le temps de me rencontrer, de m’appréhender, d’aimer mes errances. Ce serait simple. Ce serait fluide. Je glisserais doucement entre les pages de mon histoire. Tout pourrait recommencer demain. Il faudrait que je parte. Mais mon corps ne veut pas m’écouter. Il reste là à regarder les oiseaux qui dorment. Ces oiseaux expulsés de leurs nids.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Virginia Woolf

Virginia Woolf a grandi dans une famille que nous qualifierions de :

classique
monoparentale
recomposée

10 questions
170 lecteurs ont répondu
Thème : Virginia WoolfCréer un quiz sur cet auteur

.. ..