AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 1475 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1973
Biographie :

Gaëlle Nohant est une écrivaine française.

Elle a fait des études de Lettres.

Gaëlle Nohant, est lauréate avec Jennifer D. Richard (Bleu poussière) de l'édition 2007 de lca Résidence du premier roman consacrée à la littérature fantastique.

"La Part des flammes" (2015) (prix France Bleu/Page des libraires, 2015 et prix du Livre de Poche, 2016) est son deuxième roman après "L’ancre des rêves" (2007), récompensé par le prix Encre Marine.
Elle a reçu prix des libraires 2018 pour "Légende d’un dormeur éveillé" (2017) biographie romancée de Robert Desnos.

Elle est également l’auteur d’un document sur le rugby ("Le Rugby club toulonnais 1908-2008", 2008) et d’un recueil de nouvelles.

Gaëlle Nohant vit aujourd’hui à Lyon.

son site : http://gaellenohant.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Gaëlle Nohant : partir pour revenir - Extrait


Citations et extraits (410) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   27 janvier 2020
La femme révélée de Gaëlle Nohant
Entre les mains d’une jeune fille, la liberté est plus dangereuse qu’un revolver.
Commenter  J’apprécie          460
Ladybirdy   28 janvier 2020
La femme révélée de Gaëlle Nohant
“Je ne peux pas être pessimiste, parce que je suis vivant.” Je crois que nous en sommes là. Tant que nous respirons, nous continuons à croire que nos pattes de fourmi peuvent infléchir les tragédies programmées, et qu’un peu d’amour et d’intelligence suffisent à éclairer la nuit.
Commenter  J’apprécie          435
michemuche   13 février 2019
Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant
- Quand je vois ce qui se passe dans le monde, poursuit Federico ( Garcia Lorca) avec gravité, je me demande pourquoi j'écris, à quoi ça sert. Une pièce de théâtre n'arrête pas les balles, un poème ne retient pas le bras d'un assassin. Pourtant le travail est une forme de protestation. En tant que tel, il a un sens. Alors je continue à écrire.
Commenter  J’apprécie          423
Kittiwake   28 mai 2015
La part des flammes de Gaëlle Nohant
Quand elle entendait dire que les romans étaient de dangereux objets entre les mains d’une jeune fille, elle ne protestait plus. Puissants et dangereux, oui, car ils vous versaient dans la tête une liberté de penser qui vous décalait, vous poussait hors du cadre.

Commenter  J’apprécie          350
Annette55   28 août 2017
Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant
"J'ai tant rêvé de toi qu'il n'est plus temps sans doute que je m'éveille ."

J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité."
Commenter  J’apprécie          350
palamede   12 mai 2020
La femme révélée de Gaëlle Nohant
... ce qui nous échappe est souvent le meilleur de nous-mêmes ...
Commenter  J’apprécie          352
Ladybirdy   27 janvier 2020
La femme révélée de Gaëlle Nohant
Il y a une forme d’ivresse à ne plus devoir rendre de comptes, décider de ses priorités, subvenir soi-même à ses besoins. Du plus loin que je me souvienne, la solitude m’a toujours manqué, comme on aspire à l’air des montagnes quand on grandit dans la trame serrée des villes.
Commenter  J’apprécie          332
Annette55   25 août 2017
Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant
"J'aime l'éclat que laissent aux yeux profonds les larmes intérieures ."
Commenter  J’apprécie          335
Annette55   25 août 2017
Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant
" J'ai rêvé tellement fort de toi,

J'ai tellement marché, tellement parlé,

Tellement aimé ton ombre,

Qu'il ne me reste plus rien de toi.

Il me reste d'être l'ombre parmi les ombres

D'être cent fois plus ombre que l'ombre

D'être l'ombre qui viendra et reviendra

Dans ta vie ensoleillée ...."

Écrit en 1926 par "Robert Desnos" pour " La Mystérieuse ".
Commenter  J’apprécie          312
jeunejane   18 octobre 2018
Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant
Des semaines suivantes, je n'ai que de vagues souvenirs. J'avais conscience de m'arc-bouter. Je repoussais toute émotion, je faisais le dos rond devant le chagrin des autres, je savais que la première larme effondrerait la digue.

J'ai affronté la tristesse de nos amis que ta mort rendait orphelins.
Commenter  J’apprécie          260

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Premier au dernier ...

"Le ... jour du reste de ma vie" de Virginie Grimaldi

dernier
premier

16 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , littérature française , littérature , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..