AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.95 /5 (sur 54 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Villeneuve-Saint-Georges , le 11/11/1937
Biographie :

André Brugiroux (né le 11 novembre 1937 à Villeneuve-Saint-Georges) est un globe-trotter et écrivain français qui a visité tous les pays et territoires du monde entre 1955 et 2005, le dernier étant le Mustang. . Il s'est également donné pour mission de faire connaître la foi bahá'íe à travers la planète.

Né à Villeneuve-Saint-Georges d’un père ouvrier à la SNCF et d’une mère comptable, il a passé son enfance à Brunoy, dans le sud de la Seine-et-Oise.
Sa mère lui a donné involontairement le goût de l’évasion et lui a fourni la clé de sa débrouillardise future en l’inscrivant aux boy-scouts. Le totem que lui donnèrent ceux-ci lui va comme un gant : « fouine babillarde »
Son enfance a été marquée par la guerre et son tour du monde a eu pour finalité de savoir si la paix sera possible un jour. La terre n’est qu’un seul pays, titre de son premier livre ainsi que de son film, est la conclusion et l’idée maîtresse de son premier périple qui a duré 18 ans sans rentrer (de 1955 à 1973), et au cours desquels il a parcouru 400 000 km en stop avec un dollar par jour à travers 135 pays sur tous les continents.
Parti en 1955, à l’âge de 17 ans, avec un diplôme de l’École hôtelière de Paris et 10 francs en poche, il a d’abord travaillé 7 ans en Europe pour apprendre des langues tout en faisant des petits boulots. Entre ses séjours en Espagne et en Allemagne fédérale, il a dû effectuer son service militaire au Congo (1958 et 1959).
Ensuite, après avoir économisé 3 ans en travaillant comme traducteur au Canada (de 1965 à 1967), il a pu visiter la planète durant 6 ans sans travailler. Il s’est déplacé uniquement en stop (avion – bateau – voilier), en ne dépensant en moyenne qu’un dollar par jour.
Lors de son périple, il a été incarcéré sept fois, a failli se faire tuer plusieurs fois, a été déporté, volé… Il a vécu chez le docteur Schweitzer à Lambaréné et les hippies de San Francisco, chez les coupeurs de tête à Bornéo, les bonzes à Bangkok, il a pu étudier dans une école de yoga en Inde et travailler dans un kibboutz en Israël, il a aussi connu le trafic de pierres précieuses à Ceylan, les camps de réfugiés au Cambodge, etc.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
L'auteur marcheur André Brugiroux.
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchka   09 février 2018
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
- C’est l’Afrique, patron !

Oui, et comme le disait si bien le poète Aimé Césaire : Je vois l’Afrique comme un grand cœur de réserve. Un cœur dont nous aurons grand besoin dans les années à venir, lorsque notre arrogance de pays favorisés nous sera revenue au visage.

P.248
Commenter  J’apprécie          190
nadiouchka   14 janvier 2018
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
En Cappadoce, cet incroyable pays des fées, transformé en village de Schtroumpfs par des générations d’habitants ayant percé collines et montagnes tel un gruyère géant, je dors dans une des innombrables chapelles troglodytiques creusées dans les gorges par les derniers chrétiens.

P.267
Commenter  J’apprécie          180
nadiouchka   21 octobre 2019
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
Un rêve secret commence à tourner en boucle dans ma tête : voir tous les pays du monde.

Un rêve secret d’autant plus délirant qu’il n’y a pas un kopeck de trop à la maison, où l’on ne prononce même pas le mot vacances, inconnu de la famille.

P.23
Commenter  J’apprécie          122
Chwebi   01 janvier 2013
La Terre n'est qu'un seul pays de André Brugiroux
L'affection présente un danger certain pour celui qui veut toujours aller plus loin.
Commenter  J’apprécie          90
littleone   26 juin 2015
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
La minute qui compte dans le désert pour votre bourlingueur, c'est celle de la première gorgée de thé après une journée éprouvante de piste. De ce thé brûlant avalé assis sur le sable chaud en écoutant crépiter un feu d'épineux. Minute rédemptrice. (p.240). extrait du carnet de route du 5 mars 1979.
Commenter  J’apprécie          60
nadiouchka   13 janvier 2018
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
On the road, enfin.

Jusqu’à la frontière mexicaine, tout se passe bien. Mes deux compagnons de route sont en terre de connaissance et je m’emplis les yeux des paysages américains. En passant, je découvre que le fameux quartier français de la Nouvelle-Orléans est espagnol et que Jeanne d’Arc, la bonne Lorraine, y a sa statue.

C’est une fois passé le Rio Grande que les choses se dégradent. No Georges ni Gary ne parlent espagnol et aucun des deux n’a l’envie d’en apprendre un traître mot.

P.83
Commenter  J’apprécie          50
nadiouchka   10 février 2018
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
Au cours de notre périple, l’occasion nous est également offerte de croiser un groupe de visiteurs étrangers. Cela nous permet de mesurer tout le bonheur qui est le nôtre.

J’ai dit plus haut que l’Arabie saoudite n’acceptait pas les touristes individuels ; elle accepte néanmoins quelques rares groupes organisés plutôt très haut de gamme, dont les déplacements sont minutieusement programmés.

P.13
Commenter  J’apprécie          50
nadiouchka   14 janvier 2018
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
Tout comme en Écosse et en Espagne, je profite naturellement de la plus petite occasion pour visiter le pays et découvrir le peuple allemand. L’ennemi. C’est ainsi que je me retrouve à Berlin le 20 août 1961.

P.53
Commenter  J’apprécie          40
BVIALLET   27 janvier 2018
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
L’Inde démunie est une cour des Miracles portée à la puissance 10, et Calcutta est la capitale de cette diaspora des oubliés de la création. Comme il est difficile de demander à un pays, où un dixième de la population vit, couche et meurt dans la rue, d’ouvrir ses portes à l’étranger de passage, je me retrouve à plusieurs reprises dans l’obligation de dormir moi-même sur le trottoir, au milieu de familles entières dont certaines, complètement nues, n’ont même pas un reste de haillon pour protéger leur intimité, rien que la crasse.
Commenter  J’apprécie          20
CharlesEdouard   25 mars 2020
L'homme qui voulait voir tous les pays du monde de André Brugiroux
Alors, je me jette dans la gueule du loup et passe au Cambodge.

Là, tout n'est que chaos et larmes.

Tous ceux qui ont 16 ans révolus circulent avec une arme. Et s'en servent !

Persécutions, vengeances personnelles, massacres, les horreurs de la guerre se repaissent ici comme ailleurs de la bêtise humaine, et les corps gonflés glissent à n'en plus finir sur le Mékong.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur
.. ..