AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 50 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Jean-de-Luz , le 27 novembre 19
Mort(e) à : Saint-Jean-de-Luz , le 21/10/2014
Biographie :

Journaliste à Europe 1, collaborateur de L'Equipe, Libération, Le Point, présentateur à Canal +, auteur d'une vingtaine d'ouvrages, dont une Histoire du Golf et de la première biographie de Tiger Woods. Reconnu comme le principal spécialiste en Europe continentale, il fut durant vingt-cinq ans rédacteur en chef du magazine Golf européen. Il vit à Saint-Jean-de-Luz, proche de ses racines basques.

Source : plon
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   30 novembre 2014
La Maison Etcheverry, tome 1 : Germaina de André-Jean Lafaurie
On tue plus facilement dans le secret de la paix qu’au centre d’une guerre.
Commenter  J’apprécie          70
kouette_kouette   11 mars 2019
Le chemin d'Izarra de André-Jean Lafaurie
« Quelle folie avez-vous commise... » Exaspérée, Zeta l’interrompit :

« Quel âge avez-vous, maître ?

- Vingt-cinq ans.

- C’est vrai, vous débutez. Vous aviez donc une quinzaine d’années à la Libération, et à peine dix ans au début de la guerre. Ne m’en voulez pas si je vous dis que vous êtes incapable de comprendre.

- Oh ! J’ai vu des choses dans mon village, j’ai vu des choses...

- Sans doute. Moi je ne les ai pas vues, je les ai vécues. »
Commenter  J’apprécie          50
kouette_kouette   15 mars 2019
Le chemin d'Izarra de André-Jean Lafaurie
Chez nous on n'a pas de vanité, on a de l'orgueil.On ne veut pas un mariage plus beau que celui du voisin : on veut le plus beau, tout court.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   30 novembre 2014
La Maison Etcheverry, tome 1 : Germaina de André-Jean Lafaurie
Et puis je vais pleurer à ton mariage, c’est comme ça. Ça ne veut pas dire qu’on est triste quand on pleure, pas du tout.
Commenter  J’apprécie          60
kouette_kouette   14 mars 2019
Le chemin d'Izarra de André-Jean Lafaurie
"Ces deux hommes, sur les photos, faisaient partie d'un groupe qui a rendu la justice en tuant un commissaire de police à San Sebastián, quelques mois plus tôt. Cette ordure était le premier tortionnaire de Basques dans la ville et alentour. La police de Franco, et Franco lui-même, nous vouent une haine sans fin. Nous avons été les derniers vaincus de la guerre civile, le Caudillo ne nous le pardonne pas. Vaincus, pas soumis. Qui nous a déjà soumis, dans l'histoire ?

- Vous dites "nous" mais vous n'êtes pas basques !" s'étonna Mayalen.

Les autres lui répondirent en euskara. Mayalen repérait toutefois des tournures, des intonations indiquant qu'ils l'avaient apprise et que ce n'était pas leur langue maternelle.

"Ainsi commençons-nous à nous organiser. C'est un vaste mouvement qui commence à agiter la planète. Ceux qui veulent le Pays Basque et la liberté [Euskadi eTa Askatasuna]. Ceux qui veulent chasser les Anglais de chez eux avec leur armée républicaine irlandaise [Irish Republican Army]. Ceux qui veulent faire sauter l'Allemagne, parce qu'ils ont honte d'être les enfants de ceux qui ont déclenché la guerre : ils sont une fraction, rouge, et armée [Rote Armee Fraktion]. Ceux qui veulent faire exploser l'Amérique, parce qu'ils enragent d'être traités comme des chiens à cause de leur couleur de peau : alors ils deviennent des panthères [Black Panthers]. Et les Palestiniens. Et les Bretons, les Corses... Les Tamouls, les Kurdes. J'allais oublier l'Amérique latine - Montoneros, ELN, Bolivie, Tupamaros. D'ailleurs, on trouve beaucoup de Basques là-bas.

- Je ne connais rien à tout cela ! s'insurgea Mayalen.

- C'est vrai. Excuse-nous. On n'est pas là pour te faire un cours de politique. Faisons simple : c'est une guerre mondiale."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
kouette_kouette   13 mars 2019
Le chemin d'Izarra de André-Jean Lafaurie
Le pèlerin est toujours seul. Les pas peuvent se marier.
Commenter  J’apprécie          52
kouette_kouette   12 mars 2019
Le chemin d'Izarra de André-Jean Lafaurie
Rien n’est plus horrible pour un enfant qu’assister à l’humiliation d’un parent.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   30 novembre 2014
La Maison Etcheverry, tome 1 : Germaina de André-Jean Lafaurie
Il faut un homme de plus. Un vigoureux. Deux bras, deux jambes, c’est beaucoup, on ne croit pas mais c’est beaucoup. Et une tête aussi, pour réorganiser un peu le… tout ça, la Maison. Et puis faire des petits, vite j’espère. Des petits, c’est rien à nourrir, de toute façon on ne manque jamais ici, on n’a jamais manqué. Ce qui manque, c’est un homme de plus parce qu’on ne fait plus bien le travail, à force on a du retard. Il faut quelqu’un.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   30 novembre 2014
La Maison Etcheverry, tome 1 : Germaina de André-Jean Lafaurie
Elle ne voyait pas malice, elle ne se demandait pas si l’Espagnol faisait semblant de téléphoner pour la voir rejaillir, et rejaillir ses seins, et se régaler de la femelle inquiète, la titiller, comme un chat avec une souris.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   30 novembre 2014
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de André-Jean Lafaurie (48)Voir plus


Quiz Voir plus

LNHI-49992

Où se déroula la journée des Barricades, le 12 mai 1588?

à Londres
à Paris

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : révolutionCréer un quiz sur cet auteur

.. ..