AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.45 /5 (sur 33 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Anciens élèves de l'Ecole normale supérieure, Anne Boquel et Etienne Kern, sont agrégés de lettres, et enseignent respectivement à l'université Paris IV et à l'université Paris X (Nanterre). Très jeunes (ils ont vingt-cinq ans), ces deux passionnés de littérature ont un talent rare pour en raconter les coulisses. Les recherches d'Anne Boquel portent sur la poésie napoléonienne, de 1815 à 1848. Celles d'Etienne Kern, sur Henri de Latouche, homme de lettres du début du XIXe siècle. Très jeunes, 25 ans, mariés à la ville, ils allient à leur passion pour la grande littérature un talent signalé pour nous faire rire des petitesses des écrivains.

Source : Amazon
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Elodieuniverse   15 novembre 2018
Le crâne de mon ami de Anne Boquel
L'amitié n'est pas qu'une affaire d'alter ego. Elle est possible malgré la différence. Mieux, elle se nourrit de la différence.
Commenter  J’apprécie          290
annegir   18 février 2014
Les derniers des fidèles de Anne Boquel
Parvenus à ce point où l’héroïsme confine à la folie, l’utopie à la secte et la foi à l’absurde, les colons du Champ d’asile se sont rués vers l’échec avec un aveuglement sublime. Mais la vanité de leur rêve, leur désillusion, leur chute même, leur confèrent la grandeur de ceux qui cherchent à faire ployer le réel devant la force d’une idée.
Commenter  J’apprécie          50
Arakasi   06 janvier 2018
Une histoire des haines d'écrivains de Anne Boquel
"Le succès des autres me gêne, mais beaucoup moins que s'il était mérité."

Jules Renard
Commenter  J’apprécie          60
clemleroy   19 février 2014
Les derniers des fidèles de Anne Boquel
Le Champs d'asile, beaucoup de bruit pour rien ? Un voyage avorté, une citée mort-née, des illusions laminées. Un échec lamentable, un épisode pathétique, un évènement au fond anodin. Risquons le mot : insignifiant
Commenter  J’apprécie          30
AuroraeLibri   13 juin 2017
Panorama des grandes religions de Anne Boquel
Cet ouvrage s’adresse à un public désireux d’avoir à sa disposition une présentation globale, claire et néanmoins précise de tout ce qui touche au fait religieux. Il vise en priorité les élèves du secondaire, les étudiants de premier cycle et les élèves en classes préparatoires. La maîtrise d’un certain nombre de connaissances religieuses est en effet nécessaire, non seulement pour réussir aux examens et concours, mais aussi et surtout pour comprendre des pans entiers de la civilisation. C’est un fait, la méconnaissance des religions — inlassablement déplorée dans les rapports de concours, quels qu’ils soient — est un grave handicap dès qu’il s’agit d’aborder une œuvre littéraire classique, de se pencher sur un questionnement philosophique ou de comprendre la situation géopolitique de telle ou telle région du monde. Loin de toute visée prosélyte ou polémique, force est de constater que la culture religieuse constitue l’un des piliers de la culture générale



Avant-Propos
Commenter  J’apprécie          10
SZRAMOWO   23 juin 2016
Une histoire des haines d'écrivains de Anne Boquel
(...)

La haine, quelque forme qu'elle revête, est au fondement de la création littéraire. Il n'est pas de confrère qui ne soit un adversaire potentiel.

(...)

Pour Lamartine, Châteaubriant est "un matamore de tragédie"

Pour Léon Bloy, Zola est un "incomestible pourceau"

Pour Baudelaire, George Sand, "elle est bête, elle est lourde" (...) "comment quelques hommes ont pu s'amouracher de cette latrine"

Pour Flaubert, le romantisme de Musset : "lyrisme poitrinaire" (...) "C'est un esprit eunuque, la couille lui manque, il n'a jamais pissé que de l'eau claire."

(...)

Edmond de Goncourt : "Au fond, Zola n'est qu'un ressemeleur en littérature."

(...)

George Sand : "J'ai eu Mérimée hier soir, ce n'est pas grand chose."

Mérimée : "C'est une femme débauchée à froid, par curiosité plus que par tempérament."

(...)

Jules Renard : "Le succès des autres me gêne, mais beaucoup moins que s'il était mérité."

(...)
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur