AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.9 /5 (sur 9059 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Alexandrie (Piémont) , le 05/01/1932
Mort(e) à : Milan , le 19/02/2016
Biographie :

Umberto Eco est un écrivain italien.

Fils de Giovanna Bisio et de Giulio Eco, employé aux chemins de fer, il a passé son baccalauréat au lycée Giovanna-Plan d'Alexandrie, sa ville natale.

Diplômé en philosophie en 1954 à l'université de Turin, il s'intéresse dans un premier temps à la scolastique médiévale, puis à l'art d'avant-garde et à la culture populaire contemporaine.

Pionnier de la sémiotique (l’étude des signes), il développe des théories du langage et notamment de la réception, qui se retrouvent en filigrane dans ses œuvres romanesques.

Docteur en philosophie, il commence sa carrière à la télévision. Cette expérience l’amène à se pencher sur la culture de masse, réflexion qu’il développe notamment dans "La Guerre du faux", en 1985.

Universitaire, il est titulaire de la chaire de sémiotique et directeur de l’École supérieure des Sciences humaines à l’université de Bologne. Il est l’auteur de nombreux essais sur la linguistique, la sémiotique, l’esthétique, la culture de masse.

Mais, il est surtout connu du grand public comme romancier, et spécifiquement pour deux ouvrages : "Le Nom de la rose" (1980) qui reçoit le prix Strega et le prix Médicis étranger et "Le Pendule de Foucault" (1988). "Le Nom de la rose" connaît un succès mondial avec plusieurs millions d'exemplaires vendus et des traductions en quarante-trois langues, malgré un contenu dense et ardu. Umberto Eco met en application dans ce « policier médiéval » ses concepts sémiologiques et ses théories du langage, ceux-là mêmes qu'il enseigne à Turin. Mais, il a publié d'autres romans comme "L'Île du jour d'avant" (1994), "Baudolino" (2000), "Le Cimetière de Prague" (2010) ou encore "Numéro zéro" (2015).

Umberto Eco donne plusieurs conférences sur ses théories de la narration en littérature, "Six promenades dans les bois du roman et d'ailleurs" (1996), sur la traduction, "Experiences in translation" (2000), et sur la littérature, "De la littérature" (2003).

Eco souffrait d'un cancer du pancréas pendant deux ans.
+ Voir plus
Source : livres.fluctuat.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Umberto Eco   (63)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Umberto Eco

Podcasts (8) Voir tous


Citations et extraits (1387) Voir plus Ajouter une citation
Umberto Eco
Nastie92   08 mars 2016
Umberto Eco
Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui, avant, ne parlaient qu'au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu'aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. C'est l'invasion des imbéciles.
Commenter  J’apprécie          1885
Umberto Eco
ange77   28 février 2016
Umberto Eco
Ceux qui ne lisent pas de livres n'ont qu'une seule vie, les pauvres : la leur.
Commenter  J’apprécie          1842
Umberto Eco
Nastasia-B   04 mars 2013
Umberto Eco
Les livres ne sont pas faits pour être crus, mais pour être soumis à l'examen. Devant un livre, nous ne devons pas nous demander ce qu'il dit mais ce qu'il veut dire.



(LE NOM DE LA ROSE).
Commenter  J’apprécie          1561
Umberto Eco
carre   10 octobre 2013
Umberto Eco
« Nous savons que nous allons vers la mort et, face à cette occurrence inéluctable, nous n’avons qu’un instrument : le rire. »

Extrait du magazine Télérama
Commenter  J’apprécie          1161
Umberto Eco
Nastasia-B   03 avril 2013
Umberto Eco
La science ne consiste pas seulement à savoir ce qu'on doit ou peut faire, mais aussi à savoir ce qu'on pourrait faire quand bien même on ne doit pas le faire.
Commenter  J’apprécie          1101
Umberto Eco
Nastasia-B   18 mars 2013
Umberto Eco
Les secrets de la science ne doivent pas toujours circuler entre toutes les mains, car certains pourraient en user mal à propos.



(LE NOM DE LA ROSE).
Commenter  J’apprécie          1071
Nastasia-B   29 juin 2013
Le nom de la rose de Umberto Eco
On raconte qu'un calife oriental un jour livra aux flammes la bibliothèque d'une ville célèbre et glorieuse et orgueilleuse et que, devant ces milliers de volumes en feu, il disait qu'ils pouvaient et devaient disparaître : car ou bien ils répétaient ce que le Coran disait déjà, et donc ils étaient inutiles, ou bien ils contredisaient ce livre sacré pour les infidèles, et donc ils étaient pernicieux.
Commenter  J’apprécie          1054
Umberto Eco
Nastasia-B   24 avril 2013
Umberto Eco
Il est toujours préférable que celui qui nous inspire de la peur ait plus peur que nous.
Commenter  J’apprécie          991
Umberto Eco
Nastasia-B   19 juin 2013
Umberto Eco
À lire des livres de médecine, on se persuade toujours d'éprouver les douleurs dont ils parlent.



(LE NOM DE LA ROSE).
Commenter  J’apprécie          972
Umberto Eco
Nastasia-B   20 mars 2013
Umberto Eco
À présent je sais, [...] que l'amour peut porter atteinte à l'aimée s'il est excessif.
Commenter  J’apprécie          892

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le Nom de la Rose

Quel est le nom du personnage principal ?

Guillaume d’Ockham
Guillaume de Baskerville
Sherlock d’Holmes
Sherlock de Melk

10 questions
679 lecteurs ont répondu
Thème : Le nom de la rose de Umberto EcoCréer un quiz sur cet auteur