AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.88 /5 (sur 42 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 11/07/1955
Biographie :

Anne Cheng-Wang est une sinologue et enseignante.

Elle est, depuis 2008, titulaire au Collège de France de la chaire intitulée « Histoire intellectuelle de la Chine »

Ajouter des informations
Bibliographie de Anne Cheng   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Pour quoi vous levez-vous le matin ? Se construire et construire Pour la première fois, une centaine de personnalités - astronaute, philosophe, biologiste, chef cuisinier, artiste, pilote de ligne, astrophysicien, mathématicien... - dévoilent leur moteur intime. La motivation qui les pousse à agir, créer, travailler, espérer, vivre au mieux chaque jour et à donner du sens à leur existence. Leurs réponses poétique, amusantes, profondes, tragiques ou ludiques sont autant de témoignages de vie. Ces textes courts, illustrés par Hélène Crochemore, offrent tout à la fois connivence, réconfort, plaisir et inspiration. https://www.belin-editeur.com/pour-quoi-vous-levez-vous-le-matin Pour laisser votre propre témoignage : Site de l'ouvrage : https://whygetup.org/fr/ Les auteurs par ordre d'apparition : Cédric VillaniJacques Arnould • Jean-Louis Israël • Monique Atlan • Jean Audouze • Nicholas AyacheJean-Paul DelahayeGérard Berry • Catherine Bréchignac • Alexandre Fleurentin • Edgardo D. Carosella • Thibault Damour • Jean Botti • Enki BilalAnne ChengMaxime Abolgassemi • Catherine Maunoury • Rémy Camus • Gérald BronnerLaurent de Wilde • Mercedes Erra • Roger-Pol Droit • Étienne Klein • Yohann Thenaisie • Alexei GrinbaumMarc DugainDavid ElbazXavier Emmanuelli • Hervé Fischer • Marc Fontecave • Maud Fontenoy • Jean-Gabriel Ganascia • Claire Gibault • Pascal Pujol • Olivier GechterAnatole LécuyerYves GingrasGabrielle HalpernHartmut RosaMarcel HibertJean-Jacques Hublin • Patrick Iglesias Zemmour • Marc Lachièze-ReyGilles Macagno • Virginie Martin • William Marx • Jean-Michel Othoniel • Patrick Pissis • Cyril Rigaud • Aldo NaouriEmmanuelle PouydebatFrédéric ThomasAdrien Rivierre • Thomas Sterner • Étienne Vernaz • Matthieu Ricard • Stuart Vyse • Sylvie CafardyJean-Pierre Sauvage • Norbert Gautrin • Claire MathieuJacques-Alain Miller • Jean- Philippe Uzan • Miroslav RadmanGeneviève Héry-ArnaudGiancarlo FainiJean-Louis Étienne • Jean-Pierre LuminetGuillaume NéryAlain BernardGuillau
+ Lire la suite
Podcasts (26) Voir tous


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Henri-l-oiseleur   09 mars 2021
Penser en Chine de Anne Cheng
"Le système de crédit social ou la gestion technocratique de l'ordre public" (Séverine Arsène)



Le recours à un système de récompenses et de punitions, destiné à renforcer l'application universelle de la loi, ne manque pas d'évoquer les principes fondateurs de la pensée légiste de l'Antiquité chinoise. Le principe même de gouvernement par la loi ("Rule by law", qui traduit mieux que "Etat de droit" la notion de yi fa zhi guo) évoque ce courant de pensée, moins connu aujourd'hui que le confucianisme, mais qui a influencé les méthodes de contrôle social en Chine depuis la période des Royaumes Combattants (IV°-III°s av. J.C.) et qui est très présent aujourd'hui dans la pensée politique de Xi Jinping.



Partant d'une conception de la nature humaine comme étant animée seulement par des intérêts égoïstes, la pensée légiste conçoit le gouvernement efficace comme la manipulation de ces intérêts à travers des châtiments et des récompenses. Cette pensée, plus préoccupée d'efficacité que de justice, exige que la loi s'applique à tous les sujets de la même manière, et non selon leur rang...



On retrouve cette conception presque mécanique du comportement humain dans le système de Crédit social, avec l'idée que le (non-) respect des lois est seulement le produit d'un calcul d'intérêts, et qu'en augmentant le coût de la transgression, alors les sujets sont automatiquement amenés à rentrer dans le rang. La propagande, qui insiste sur le nombre de personnes sorties des listes noires après avoir corrigé leur comportement, abonde dans ce sens (sans qu'il soit possible de juger du lien de cause à effet).



pp. 339-340
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Danieljean   17 octobre 2015
Histoire de la pensée chinoise de Anne Cheng








En élargissant son esprit, il est possible de faire corps avec les choses de l'univers. Tant que l'on n'a pas fait corps avec toute chose, il restera quelque chose d'extérieur à l'esprit. L'esprit des hommes ordinaires se limite aux bornes étroites de ce qu'ils voient et entendent. Le Saint réalise pleinement sa nature et ne laisse pas entraver son esprit par ce qu'il voit et entend. Dans le regard qu'il porte sur l'univers, il n'est pas une chose qui ne soit sienne. C'est ce que voulait dire Mencius : " Épuiser le potentiel de son esprit, c'est connaître sa nature comme c'est connaître le Ciel.
Commenter  J’apprécie          50
picaflor   26 mai 2012
Histoire de la pensée chinoise de Anne Cheng
[d'après le Laozi] Ne pas agir, c'est donc s'abstenir de toute action qui soit intentionnelle, dirigée, en vertu du principe qu'une action ne peut être vraiment efficace que si elle va dans le sens du naturel. Le thème central du non-agir conduit ainsi à celui du retour à la nature originelle.
Commenter  J’apprécie          50
Luciano_Alvaro   29 juillet 2017
Écrits de Maître Wen de Anne Cheng
La sagesse consiste non pas à régenter les autres, mais à se régler soi-même ; la noblesse, non à détenir rang et pouvoir, mais à se posséder soi-même - dans la mesure où sitôt trouvé le moi, l'univers entier m'échoit, puisqu'à faire grand cas du Soi et fort peu de l'univers, on touche à la Voie.
Commenter  J’apprécie          40
danaella   17 mai 2016
Les grandes civilisations de Anne Cheng
Un mot sur le coq. Il n'a jamais été un emblème gaulois. Les Romains ont parfois fait quelques plaisanteries vaseuses sur le fait que le mot Gallus désigne coq et que cela n'était pas étonnant car ils se bagarraient comme dans un poulailler. C'est au Moyen Age, à la cour d'Angleterre, qu'est apparue cette assimilation...puis les rois de France ont à leur tour décidé de s'en emparer en disant que le coq est celui du christ...
Commenter  J’apprécie          30
steka   21 février 2021
Penser en Chine de Anne Cheng
Elle se retrouve exposée sous son vrai visage, sans masque (pour ainsi dire !), tel le roi nu de la fable d'Andersen auquel faisait déjà allusion Simon Leys en 1971 dans "Les habits neufs du président Mao". Cinquante ans après la parution de ce livre prophétique, allons-nous continuer à accorder un quelconque crédit aux constructions fantasmatiques du "rêve chinois" ?
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean   29 octobre 2015
Histoire de la pensée chinoise de Anne Cheng
A moins d'une ultime authenticité, il est impossible de parvenir à l'étude des principes ultimes. Dans l'étude des principes des choses, quelque chose d'impossible à comprendre ne saurait être compris à toute force.

Dès lors que la compréhension est forcée, le moi intervient, et dès lors qu'intervient le moi, l'univers entier tombe sous le coup de la pure technique.
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean   03 octobre 2021
Écrits de Maître Wen de Anne Cheng
On appelle "cœur" la faculté de s'étendre indéfiniment à partir d'un point et de tout concentrer en un seul canal.



On appelle "méthode" les procédures qui permettent de connaître les développements en partant de la racine, de répondre à toutes les situations grâce à un seul principe.



On appelle "Voie" l'art consistant à connaître le pourquoi au repos, les buts en mouvement, les modalités quand on entreprend et où s'arrêter quand on agit.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   29 octobre 2015
Histoire de la pensée chinoise de Anne Cheng
Le Saint est celui qui l'obtient sans jamais tomber dans la confusion. Les émotions, ce sont les mouvements de la nature : les hommes ordinaires sont ceux qui s'y noient sans jamais connaître son fondement. Est-ce à dire que le Saint est dénué d'émotions ? Le Saint est silencieux et immobile. Sans se déplacer, il parvient à destination ; sans parler, il communique sa force spirituelle ; sans briller, il irradie. Par ses oeuvres, il forme une trinité avec le Ciel et la Terre, par ses transformations, il s'unit avec le Yin et le Yang. Bien qu'il connaisse les émotions, il n'est jamais émotif. Est-ce à dire que le commun du peuple est dénué de cette nature ? La nature d'un homme du commun ne diffère en rien de celle du-Saint. Toutefois, elle est obscurcie par les émotions avec lesquelles elle est en perpétuel conflit, de sorte que [l'homme du commun] arrive à la fin de ses jours sans avoir eu lui-même une vision de sa propre nature.
Commenter  J’apprécie          10
Danieljean   29 octobre 2015
Histoire de la pensée chinoise de Anne Cheng
Le Saint est capable avec son seul esprit de contempler dix mille esprits, par sa seule personne d'en contempler dix mille, de sa seule génération d'en contempler dix mille. Et aussi parce qu'il est capable, par son esprit, de manifester les intentions du Ciel, par sa bouche les paroles, par sa main les oeuvres, par sa personne les activités. Il est encore capable, en haut, de connaître les saisons du Ciel, en bas, d'explorer à, fond les principes de la Terre, au milieu, de prendre pleinement conscience des caractères particuliers des choses, et d'éclairer dans leur ensemble les activités des hommes. Enfin, il est capable d'ordonnancer le Ciel-Terre, d'imiter le processus créatif, d'évaluer présent et passé, et de situer les hommes et les êtres.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

1984 - Orwell

Comment s'appelle le personnage principal du roman ?

Wilson
Winston
William
Whitney

10 questions
1965 lecteurs ont répondu
Thème : 1984 de George OrwellCréer un quiz sur cet auteur