AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.97/5 (sur 128 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Haut-Doubs , 1975
Biographie :

Anne Ferrier est romancière et auteure pour la jeunesse.

Professeur de français en collège, après quelques concours de nouvelles, elle décide de se lancer dans l'écriture.

Elle a écrit plus d’une trentaine d’albums, de textes pour la presse et de romans.

Elle écrit des romans fantasy ou des romances, des histoires avec des héroïnes modernes et sensuelles, sous les noms d'Anna Briac et d'Anna Finn.

Ses romans pour ados et les albums pour les enfants sont publiés sous son véritable nom, Anne Ferrier.

"L’Écossais" (2017), écrit sous le pseudonyme d'Anna Briac, est sa première romance.

Anne vit dans le Haut-Jura avec son mari et ses deux enfants.

son site : http://www.anne-ferrier.fr/
son blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/
page Facebook : https://www.facebook.com/annabriacauteur/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Anne Ferrier   (34)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Tous les soirs, c’est pareil : Tom refuse de prendre son bain.

Il déteste l’eau qui dégouline sur son dos et le shampoing qui coule dans ses yeux.

- Tu veux être aussi sale que les animaux du zoo, c’est bien ça ? demande sa mère.
- Oui, je veux être sale et dégoutant comme un petit éléphant, répond Tom en tapant du pied.
Commenter  J’apprécie          200
Shakespeare a réellement fait graver la malédiction sur sa pierre tombale, par crainte que ses restes ne soient transférées vers une autre sépulture (ce qui était une pratique courante à l'époque, quand la place venait à manquer sous le pavé des églises ) :
"Good friend, for Jesus' sake forbear,
To dig the dust enclosed here.
Blest be the man that spares these stones,
But cursed be he that moves my bones."

(Extrait "Les sources de cette histoire)
Commenter  J’apprécie          170
Les riches et les puissants s'étaient comportés comme les habitants de son village. Ils l'avaient accusée et condamnée sans preuve. La frayeur et la superstition avaient dicté leurs actes. Quelle place lui restait-il, dans un monde comme celui-là ? Un monde où la détermination et la justice étaient piétinées ? L'amertume la submergea, vite remplacée par la panique. Julienne s'était trompée. Elle avait essayé de se défendre, de rester digne et confiante. De se battre. Mais c'était inutile. Toujours la bêtise et la force gagneraient.
Commenter  J’apprécie          140
Tandis qu'il se rétablissait, Albane inspecta la brèche ouverte dans le cercueil. Quelque chose dépassait au milieu des lambeaux de tissus. Elle y plongea la main et exhiba l'objet. C'était un tube cuivré d'une vingtaine de centimètres de long, gravé d'initiales entrecroisées. Le bouchon sauta sans difficulté. Elle détailla, fascinée, le contenu : des feuillets, couverts d'une écriture serrée et nerveuse.
Commenter  J’apprécie          70
_ Vois le bon côté des choses: nous n'aurons jamais beaucoup d'enfants, rétorque Julia d'un ton grinçant. Et rapidement, on sera seuls au monde et en sécurité: les Errants ne vivent pas au-delà d'une semaine. Statistiquement parlant, toute la population sera bientôt morte. On représentera les uniques rescapés d'un gigantesque naufrage.
Commenter  J’apprécie          60
L'Ame du monde est une vibration, une ondulation sacrée sur la surface immatérielle de l'univers.
Terrifiés, les hommes l'ont nommée Magie ou Sorcellerie parce qu'ils ignoraient comment la dompter. Mais certains d'entre eux ont découvert le chemin qui mène à cette puissance.
Commenter  J’apprécie          60
Quand le jeune Clément aperçut le pied nu qui dépassait des fourrés, il cru d'abord que c'était Jehannet, le voisin, qui faisait une sieste.Puis la pensée l'effleura qu'en plein mois de février, on s'allongeait rarement au milieu des plaques de neige pour se reposer.
Commenter  J’apprécie          60
je ne réalise pas tout de suite que le danger est déjà là. Mouette et Julia se sont figées elles aussi. Je murmure:
-Les oiseaux...Ça fait longtemps qu'on ne les entend plus ?
Ma gorge est sèche. Je tends l'oreille. Le vent s'est levé.
Commenter  J’apprécie          60
"_Il mangeait ça , Shakespeare ? Pas étonnant qu'il soit mort jeune !
_Ne sois pas stupide ! répliquant sa tante en s'attaquant aux yeux de mouton. On ignore de quoi il est mort. On sait seulement qu'il s'agit d'une longue maladie. C'est un grand mystère qui s'ajoute à la malédiction qu'il a proférée."
Commenter  J’apprécie          40
Brusquement, le vent se leva, et la tempête souleva des vagues hautes comme les baobabs de l'île.
Les flots roulèrent, et en un instant, la pirogue chavira. Les quatre frères et Mariama coulèrent à pic.
Les garçons sentirent leur âme se glacer d'effroi.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Anne Ferrier (222)Voir plus

Quiz Voir plus

Les Patronus

Quel est le Patronus de Harry ?

Un Renard
Un Cerf
Un Lapin
Une Biche

13 questions
234 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..