AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2210962765
Éditeur : Magnard Jeunesse (07/10/2016)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 11 notes)
Résumé :
L'apocalypse a eu lieu. Pour survivre, trois adolescents unissent leurs forces et avancent coûte que coûte.
Bam ! Bam Bam !
Les coups redoublent de vigueur. "S’ils parviennent à entrer, nous sommes morts !" Le cerveau de Mouette est sûrement en train de calculer le pourcentage de chance de survie dont nous disposons. Sauf qu’il n’y a pas besoin d’être devin pour ça : elles doivent frôler le néant.

Dans un monde dévasté par une éruption s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Mariloup
04 avril 2017
Merci à Babelio et aux éditions Magnard Jeunesse pour l'envoi de ce livre.
Nos trois héros Shawn, Julia, Mouette et leur chien Jasper évoluent dans un monde post-apocalyptique, où une catastrophe solaire a eu lieue et où la majorité de l'Humanité qui a été soumise directement aux radiations a été décimée et où l'autre moitié a commencé à se transformer, à devenir agressive et affamée (attention, pas de zombies en décomposition!). Livrés à eux-même, les jeunes gens et leur chien vont devoir survivre à maints dangers comme les animaux domestiques redevenus sauvages, aux Errants et aux survivants malintentionnés , et devoir supporter la faim, la peur, les souvenirs douloureux, le non contact physique pour ne pas enclencher la mutation et la paranoïa. Ces épreuves vont profondément les marquer et les faire changer!
On a une alternance de points de vue par chapitre, ce qui permet de connaître mieux les personnages, de ne pas se cantonner qu'à un seul; de plus, l'écriture est à la première personne , ce que je préfère et qui me permet d'être plus proche des personnages, de mieux les cerner, de mieux percevoir leurs ressentis et émotions. Shawn a été le plus intéressant à suivre par rapport aux deux autres, même le chien avait plus de prestance que les filles, c'est dire! Jasper est un personnage à part entière et je me suis vraiment plus attachée à lui et à Shawn du coup.
Les descriptions sont vraiment pas mal du tout, je trouve que la plume de l'auteure est très "visuelle", on peut facilement s'imaginer les choses comme si l'histoire se déroulait sous nos yeux. L'écriture est fluide et ça se lit extrêmement vite.
Par ailleurs, ce roman comporte quelques défauts. ça manque d'approfondissement, il reste bien trop de questions sans réponses, il y a des scènes vues et revues (par exemple, le coup de l'arène... ça m'a rappelé l'arène du Gouverneur dans TWD!), des flashbacks sur les débuts de l'Apocalypse auraient pu être plus nombreux, j'aurais aimé un flashback sur la rencontre du duo Shawn/Julia avec Mouette et pourquoi pas, avoir des flashbacks sur leur vie au lycée un peu avant la catastrophe.
Une lecture jeunesse bien sympathique mais sans originalité non plus (il n'y a que le fait que le Soleil est cause de tout) et je comprends donc pourquoi ce roman est un peu passé inaperçu, surtout après The Walking Dead et plus récemment U4 (ma lecture m'a rappelé l'univers, ce qui s'est passé dans U4). La fin reste ouverte et je ne sais pas si une suite est à l'ordre du jour, mais ce tome peut se suffire à lui-même si on n'a pas trop envie d'aller chercher plus loin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LeMondeDeMarie
26 mai 2017
L'auteur nous plonge dans un décor apocalyptique. le monde tel qu'on le connaît n'est plus depuis une grosse irruption solaire. La seule priorité est désormais de trouver de quoi se nourrir et survivre. L'interdiction absolue est le contact physique. C'est grâce à trois narrateurs que l'on va vivre ce récit. 3 adolescents très différents qui vont devenir très proches, inséparables, prêt à tout l'un pour l'autre. 2 filles et un garçon. de quoi facilité l'immersion des garçons et des filles au sein du récit. La plume de l'auteur est agréable, grâce à un rythme soutenu, elle ne laisse pas de répit au lecteur. Il se passe sans cesse une nouvelle épreuve, un nouvel obstacle qu'il faut passer pour aller toujours plus loin, pour survivre.
J'ai beaucoup aimé la manière dont se déroule le récit, les différentes péripéties, toutes différentes selon l'attitude adoptée par l'homme en de pareilles circonstances. Alors que certains parviennent à garder leur humanité, à continuer à vivre dans un semblant de normalité, d'autres sont devenus abjects, prêt à tous les sacrifices pour survivre, trouver un remède ou se nourrir. Mais au final, plus personne n'est vraiment innocent. Même nos 3 acolytes vont être contraints au pire. Un récit qui comprend aussi de bons moments, la redécouvertes de bonheurs simples, l'envie de réaliser des choses, le besoin d'en voir d'autres. Parce que la fin peut subvenir n'importe quand, les priorités changent mais ils ne se laisseront pas abattre. Parce qu'ils sont ensembles, ils se soutiennent.
On peut comparer les errants à une sorte de zombie. Ici une maladie inconnue qui détruit l'humanité d'une personne avant de faire mourir son corps. La pire crainte des 3 jeunes et de l'humanité tout entière. Ils peuvent être partout et veulent à tout prix vous toucher pour vous transmettre le virus. Un récit qui reste néanmoins assez soft. On a droit à des scènes d'actions, de beaux moments de danger sans que le récit devienne gore. Il reste parfaitement accessible à un jeune public. Une sacrée aventure dans un monde de science-fiction. Un récit prenant et palpitant.
A certains moments, les 3 protagonistes principaux vont avoir des réminiscences de leur passé et du moment où tout a basculé. Des passages avec beaucoup de sentiments, émouvants. On a également droit à une petite touche de romance entre les jeunes. Ils ne peuvent vivre comme un couple normal mais son pourtant terriblement touchants dans leur attachement l'un à l'autre. Au fil des pages, on va les voir changer. Ils vont perdre de leur innocence, conséquence inévitable en de pareilles circonstances. Les épreuves vécues vont les endurcir.
J'ai adoré la fin et la manière dont elle est amenée. L'ensemble du récit est bien construit et crédible. Peuplé de moments plus intenses pour toujours garder l'attention du lecteur. Une très belle découverte. J'ai adoré.
Lien : http://unmondedepassionsetde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
verobleue
04 avril 2017
Julia, dite « Princesse », Shawn, dit « Cro Magnon » et Mouette forment un trio qui, dans d'autres circonstances, ne se serait jamais formé. La fin du monde a déjà eu lieu : une éruption solaire a dévasté le monde, une épidémie ravage les quelques survivants au moindre contact et les transforme en errants, espèce de zombies agressifs.
Dès la première page, le lecteur suit le trio et Jasper, le chien de Julia, en haletant car ils sont en pleine course poursuite... « Encore faut-il rester en vie » c'est le titre de ce nouveau cadeau de Masse Critique et des éditions Magnard Jeunesse. Ecrit par Anne Ferrier qui a la plume addictive !
Malgré le cauchemar de leur vie quotidienne, ils sont soudés et courageux. Ils doivent se déplacer, se débrouiller pour se nourrir, dormir, ne pas se laisser surprendre et apprennent à se méfier des adultes. L'hostilité est partout, sauf dans leur trio, mais ils ne peuvent pas se toucher et c'est terriblement cruel de ne pas pouvoir prendre son ami dans ses bras pour le rassurer ou lui tenir la main.
Le livre est un roman à trois voix, ce qui permet de connaître les sentiments des personnages et d'être proche d'eux. Le lecteur ressent toutes leurs émotions, les sentiments de peur, de tristesse, d'amour,d'espoir, d'amitié…
Chacun d’entre eux possède une personnalité différente. le lecteur arrive facilement à s'identifier et à se dire : ça pourrait être moi. Les trois adolescents ne sont pas des super héros, ils veulent vivre, aimer et ne pas être détruits. Ils sont attachants, touchants et drôles.
Ce livre est une ode à la vie, aux émotions humaines face à la solitude, au manque, à la faim. Concernant la fin, on dira qu'elle reste ouverte. Anne Ferrier nous laisse la possibilité d'imaginer la suite.
Une belle réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
emiibook
20 mai 2017
Ce livre me faisait envie depuis un bout de temps maintenant. J'ai eue la chance de rencontrer Anne Ferrier lors de son passage au Forum du Livre de Saint-Louis. J'ai adoré discuter avec elle, elle est tout bonnement adorable.
Une éruption solaire à semé la pagaille sur Terre, créant un virus contagieux qui touche tout le monde. Un seul contact physique avec quiconque et vous voilà contaminé par le virus qui va vous rendre agressif et violent.
J'ai apprécié le fait que ce roman est à trois voix. Connaître le ressenti de chacun est vraiment génial. On peut alors savoir comment chaque personnage réagit à des situations communes. Nous allons suivre Julia, Shawn et Mouette, des adolescentes qui par chance ne se trouvaient pas en contact avec la lumière du jour quand cette catastrophe s'est produite.
Dès les premières pages nous rentrons dans le vif du sujet. du début à la fin, il y a énormément d'action et de péripéties multiples.
Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres. J'ai également adoré le chien de Julia, il est vraiment adorable. Je pense qu'on rêve tous d'avoir un chien comme celui-ci.
Durant cette éruption solaire, seul les humains ont été touché. Les animaux eux, n'ont rien eu et commence petit à petit à reprendre leur instinct animal.
Les survivants ne peuvent pas se toucher, ce qui va créer des tensions. La confiance est très importante. Julia et Shawn se font confiance depuis le début et on décidé de ne jamais se toucher. Quand Julia et Shawn vont trouver Mouette, Shawn n'est pas très convaincu de sa sincérité. Heureusement Julia va lui ouvrir les yeux et elles vont accueillir Mouette qui va leur être d'une grande aide.
Durant leur trajet pour trouver des survivants, elles vont faire la rencontre d'un groupe qui leur parait très prometteur. Elles leur donnent leur confiance les yeux fermés. Mais ne vont-ils pas le regretter assez rapidement ?

La plume de l'auteure est très addictive et ce roman se lit à une vitesse folle. Seul petit point négatif : Il est trop court.
J'aime énormément les romans post-apocalyptique et celui-ci m'a tout particulièrement plu.
J'avais néanmoins quelques petites appréhensions : le fait qu'il soit un peu trop enfantin ou que nos héros arrivent à résoudre chaque problème sans trop d'encombre.
Anne Ferrier à réussi à nous écrire un roman Jeunesse tout en restant très réaliste et juste. Les choix de nos protagonistes sont mûrement réfléchis et elles savent prendre les bonnes décisions quand il le faut.
Lien : http://emiiandcie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BOOKSANDRAP
23 novembre 2016
> https://booksandrap.wordpress.com/2016/11/23/encore-faut-il-rester-vivants-anne-ferrier/

Avis : Je dois bien avouer que je ne m'attendais à rien en me plongeant dans cette histoire. Je ne connaissais pas l'auteur ni sa plume, donc je ne pouvais pas savoir si j'allais accrocher, je ne connaissais pas non plus le livre avant de tomber dessus et qu'est-ce que c'était sympa !
J'aime beaucoup les univers post-apocalyptique c'est plus une surprise, je trouve que ces bouquins là ont une ambiance vraiment particulière, qui, si c'est bien écrit, vous transporte immédiatement dans un autre monde. Et bien ce fût le cas avec le bouquin d'Anne Ferrier.

Dans « Encore faut-il rester vivants » nous avons affaire à un trio d'adolescent piégés dans la ville après une éruption solaire. Par chance, ils n'étaient pas dehors et n'ont pas directement était touchés par les radiations. Ceux qui n'ont malheureusement pas eu cette chance sont morts sur le coup ou transformés en zombies. On va donc les suivre durant tout le livre dans leur périple.

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur nous plonge dans son roman, ça commence tout de suite, on a pas le temps de souffler qu'on est immédiatement dans l'univers de ses gosses, comme si ont était l'un des leurs. On ressent leur peur, leur angoisse. Ais-je mentionner qu'ils ne peuvent pas se toucher sous peine de peut-être se contaminer ? Pas de contact mais beaucoup de confiance et de réfléxion pour essayer de s'en sortir. Il y a beaucoup d'action dans ce petit livre et ça c'est très appréciable. Chaque chapitre est nécéssaire, il n'y a aucunes pages superflu, il leur arrive tout un tas de choses que je tairais, des bonnes comme des moins bonnes vous vous en doutez.

Je tiens tout de même à souligner que ça reste un livre jeunesse. Donc pas de panique si vous avez 14- 15 ans et que vous avez peur de lire ce genre d'histoire, tout est quand même censuré. Je n'ai pas souvenir d'avoir été choquée ou terrifiée par ces lignes. C'est abordable pour les ados qui veulent se mettre à ce genre si particulier.
Parlons points positifs, et là je vais causer des personnages. J'ai adoré leur personnalité. J'ai adoré chacun d'eux, j'ai aimé leur relation, leur complicité, leur petites pics lancés par-ci par là. Chacun d'entre eux à vécus des choses avant l'irruption et ils doivent s'adapter, ils sont comme une famille et j'ai trouvé ça super bien retranscrit, on s'attache vraiment à eux et on a envie qu'ils s'en sortent.

Je suis arrivée à la fin du livre, et en tournant la dernière page, qu'elle frustration ! J'espère qu'il y aura un second tome car ce genre de fin ouvertes, vous savez que ce n'est pas du tout ma came. J'avais envie d'en savoir plus, savoir qu'est-ce qu'ils allaient devenir etc… En bref, une fin terrible, l'auteur à voulu nous torturer et c'est réussi !
Je vous conseille ce livre qui m'a fait passé un excellent moment, ça se lit très vite et le monde est très bien construits, on y croit et c'est le principal, à découvrir ! Je recommande :)

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
MariloupMariloup04 avril 2017
_ Vois le bon côté des choses: nous n'aurons jamais beaucoup d'enfants, rétorque Julia d'un ton grinçant. Et rapidement, on sera seuls au monde et en sécurité: les Errants ne vivent pas au-delà d'une semaine. Statistiquement parlant, toute la population sera bientôt morte. On représentera les uniques rescapés d'un gigantesque naufrage.
Commenter  J’apprécie          40
letilleulletilleul14 février 2017
je ne réalise pas tout de suite que le danger est déjà là. Mouette et Julia se sont figées elles aussi. Je murmure:
-Les oiseaux...Ça fait longtemps qu'on ne les entend plus ?
Ma gorge est sèche. Je tends l'oreille. Le vent s'est levé.
Commenter  J’apprécie          40
letilleulletilleul14 février 2017
Bam ! Bam Bam !
Les coups redoublent de vigueur. "S’ils parviennent à entrer, nous sommes morts !" Le cerveau de Mouette est sûrement en train de calculer le pourcentage de chance de survie dont nous disposons. Sauf qu’il n’y a pas besoin d’être devin pour ça : elles doivent frôler le néant.
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup04 avril 2017
Mouette gît, roulée en boule au sol, isolée. Elle ne bouge plus. Que lui est-il arrivé? La fatigue, la fièvre, ou l'impensable? On court dans sa direction, mais je repère des bruits étouffés en passant devant une porte métallique. Je laisse Julia s'occuper de l'oisillon. Si Marco est seul là dedans avec un Errant, je ne peux pas l'abandonner. Bon sang, mais à quel moment a poussé en moi ce stupide sens du sacrifice? Va falloir que je m'en débarrasse vite fait...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarchombresMarchombres12 février 2017
1ère phrase: BAM! BAM! BAM!
Dernière phrase: Alors on passe la porte. Ensemble.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : apocalypseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les héroïnes (sexy) de la bande dessinée ado

Cette charmante hôtesse de l’air débrouillarde et sexy a le chic pour de se retrouver dans des situations périlleuses, souvent sans rapport avec les dangers normaux de l'aéronautique. Elle est le personnage éponyme d’une série de BD créée par François Walthéry en 1965 pour le journal Spirou. Le premier album de la série, qui en compte 21 à ce jour, est sorti en 1970.

Barbarella
Colombe
Cyann
Falbala
Franka
Gemma
Isa
Jeanne et Cécile
Jeannette Pointu
Kriss de Valnor
Laureline
Lola Bogota
Major Jones
Moréa
Natacha
Navis
Pélisse
Perdita Queen
Rubine
Yoko Tsuno

20 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , bande dessinée française , littérature pour adolescents , Héroïnes , bd ados-adultes , érotismeCréer un quiz sur ce livre