AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 79 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Normalienne et agrégée de lettre modernes, Ariane Schréder vit à Paris.

"Et mon luth constellé" est son deuxième roman, après "La Silencieuse", paru en 2013, récompensé notamment par le prix René-Fallet et le prix Folire.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ariane Schréder - Et mon Luth constellé


Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
manU17   01 février 2018
Et mon luth constellé de Ariane Schréder
Alors, j'ai proposé à Josette d'emporter son repas. Ces restes qui n'en sont pas, qui ne l'ont jamais été. La part soigneusement mise de côté au contraire et que Josette dépose dans la cuisine chaque jour. Passant par la porte arrière, sans déranger le vieux Georges resté dans sa librairie. Convaincue, avec cette certitude des vieilles qui ne sont presque pas allées à l'école, qu'à force de lire, il en oubliera de manger.
Commenter  J’apprécie          150
manU17   23 février 2018
Et mon luth constellé de Ariane Schréder
Et si je croisais Alexia aujourd'hui, je lui dirais que non, je ne suis pas devenue petite-prof-de-province. Élève plutôt de mes petits, grands professeurs de poésie.
Commenter  J’apprécie          142
manU17   11 février 2018
Et mon luth constellé de Ariane Schréder
- La poésie, ça sert à faire passer la peine.
Commenter  J’apprécie          151
manU17   26 janvier 2018
Et mon luth constellé de Ariane Schréder
Iris.

Je n'arrive pas à l'imaginer morte.



Tombée du ciel comme un grand oiseau blanc. Striant la nuit. Avalée par la mer.

Boule de feu peut-être, étoile filante ou météore. Et alors seulement cela devient possible. Aigu jusqu'à l'évidence, malgré tout ce qui à l'intérieur résiste de peine et d'incrédulité, de révolte et de scandale. Iris s'en est allée aussi soudainement, aussi brutalement, qu'elle était arrivée.

Et nous avait, une fois déjà, quittés.
Commenter  J’apprécie          122
Palmyre   09 juin 2018
Et mon luth constellé de Ariane Schréder
Écoute-moi bien, a continué Iris. Si un jour tu as un malheur d'amour, ça arrive, tu sais, à tout le monde un jour, tu pleures tu pleures, mais tu ne te laisses pas aller. OK ?
Commenter  J’apprécie          120
Yuko   16 juin 2014
La silencieuse de Ariane Schréder
Je n'ai jamais été très douée avec les mots. Ceux qu'il faut prononcer, échanger. Les miens restent bloqués à l'intérieur, encombrés au moment de sortir, disparus. Ils me reviennent quand il n'y a plus personne pour les recevoir.
Commenter  J’apprécie          100
Aifelle   13 janvier 2014
La silencieuse de Ariane Schréder
"J'aspirais sans doute à la disparition. Me fondre dans la campagne comme l'insecte vert sur la tige. M'engloutir dans le blanc et la poussière du plâtre, devenir translucide et aérienne comme mes sculptures patientes sur leurs poutres".
Commenter  J’apprécie          60
montgesoye   22 août 2013
La silencieuse de Ariane Schréder
L'écriture m'a plu tout de suite. Fluide et sobre, mais pas sèche. Elle donne envie de tourner les pages encore et encore.

Le thème était a priori peu attirant pour moi, mais je me suis laissée toucher par cette solitaire par nécessité qui renoue petit à petit avec les autres avec délicatesse. La créativité est omniprésente (l'héroïne sculpe), c'est un personnage en soi, tout comme le silence et la nature.

Vraiment un beau moment de lecture.

Seule la fin est un peu "trop", mais après tout, ce happy end, on le lui souhaite !
Commenter  J’apprécie          50
littleone   19 novembre 2013
La silencieuse de Ariane Schréder
Il faut avoir des yeux de loupe pour aimer la campagne. Le regard à ras de terre ou bien accroché aux étoiles. (p. 80)
Commenter  J’apprécie          60
littleone   19 novembre 2013
La silencieuse de Ariane Schréder
Je crois qu'il y a tellement de mystère dans la vie qu'il y a forcément autre chose que ce qu'on voit. (p.89)
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur