AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 108 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : South Shields, Tyneside , le 27/06/1906
Mort(e) à : Newcastle upon Tyne , le 11/06/1998
Biographie :

Catherine Cookson, née Catherine Ann McMullen, est une romancière.

Fille d'une femme pauvre de Tyneside - illégitime, non désirée, et rejetée dès sa naissance - elle a vécu une vie marquée par la méchanceté, la cruauté, et la négligence.

A vingt-deux ans, toujours sous l'effet d'une déception d'amour, elle quitta Tyneside à la recherche d'une nouvelle vie. Après cinq années et de longues heures de labeur dans la blanchisserie d'un hospice, elle parvint finalement à s'acheter une maison - un heureux présage indiquant que sa fuite était complète. En fait, sa lutte pour la survie commençait à peine.

En Juin 1940, à l'âge de 34 ans, elle a épousé Tom Cookson, professeur à la Hastings Grammar School. La perte de quatre bébés, une dépression nerveuse et son internement dans un hôpital psychiatrique l'emmenèrent au bord du suicide et à reconnaître l'emprise du mal sur sa personne.

Elle a pris l'écriture comme une forme de thérapie pour lutter contre sa dépression , et a rejoint Writers 'Group Hastings. Son premier roman, "Kate Hannigan", a été publié en 1950.

Romancière prolifique, avec plus de 130 millions d'exemplaires vendus, 104 romans à son actif, traduits dans 25 langues, elle est l'un des monuments de la littérature anglaise. Plusieurs de ses romans ont été adapté à la télévision et au cinéma. Elle est anoblie en 1986.

Les titres célèbres de l'auteur Piers Dudgeon consacrés à Catherine Cookson et retenus par le critique littéraire incluent "The Girl From Leam Lane" (1997), et "Katie's Daughter" (2003).

Elle a également écrit des livres sous les pseudonymes Catherine Marchant et Katie McMullen.
+ Voir plus
Source : fr.shvoong.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (81) Voir plus Ajouter une citation
brinvilliers   08 octobre 2017
Kate Hannigan de Catherine Cookson
Rodney la regardait en silence, les mâchoires serrées. Soudain, il mit un genou à terre et la prit dans ses bras. Il enfouit son visage dans ses cheveux, tandis qu'elle s'accrochait désespérément à lui en pleurant à chaudes larmes.

Appuyée à la table de la cuisine, stupéfaite, Sarah écouta les mots tendres qu'il lui murmurait. A la vue de sa fille qui s'abandonnait ainsi, elle pria en se tordant les mains avec angoisse : "Pourvu qu'elle ne cède pas... Oh, Sainte Vierge, mère de Dieu, pourvu qu'elle ne cède pas."
Commenter  J’apprécie          60
NellaLuna   14 janvier 2015
Le château de chiffons de Catherine Cookson
Son père préférait les demeures de modestes proportions, de craintes de se voir éconduire par un domestique. Les faits avaient prouvé qu’il ne se trompait pas. Le perron s’était avéré le lieu le plus favorable aux transactions, car la maîtresse de maison pouvait à la fois se défaire de ses anciens effets tout en montrant aux voisines qu’elle avait les moyens de les remplacer.
Commenter  J’apprécie          60
NellaLuna   14 janvier 2015
Le château de chiffons de Catherine Cookson
- On ne fait jamais la vaisselle dans cette baraque, tu ne le savais pas ? On souffle juste sur les assiettes.

Un large sourire illumina les traits de Millie.

- Oh, Ben, tu me taquines encore, n’est-ce pas ?

- Eh bien, tu sembles bien t’y connaître en plaisanteries, jeune madame. Bon, tu n’as qu’à aller mettre ton assiette dans l’évier. Seigneur, j’allais oublier : ta fourchette aussi. Et ton couteau, naturellement.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   07 mars 2016
Le long corridor de Catherine Cookson
Cela ne fait aucune différence, les gens sont les mêmes. Quelques-uns gagnent vingt livres ou plus par semaine mais ils n’ont pas évolué ; ils ont la même tête de voleurs, la même mentalité vulgaire, et se comportent comme par le passé.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   07 mars 2016
Le long corridor de Catherine Cookson
Il y a des insultes, des traits cruels qui vous marquent au fer rouge pour la vie, vous brûlent la mémoire et si, avec les années, la plaie se referme, vous n’en ressentez pas moins la cicatrice.
Commenter  J’apprécie          50
NellaLuna   14 janvier 2015
Le château de chiffons de Catherine Cookson
- Tu as deux visages Aggie. Le premier est injuste, amer comme le fiel.

- Parle-moi plutôt du second.

- Je commence à me demander s’il existe vraiment.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   07 mars 2016
Le long corridor de Catherine Cookson
Dommage qu’elle ne se soit pas mariée, sa vie aurait été transformée du tout au tout. Pourtant, à quelque chose malheur est bon...
Commenter  J’apprécie          50
NellaLuna   14 janvier 2015
Le château de chiffons de Catherine Cookson
L’expérience lui avait appris que les pauvres n’aiment guère voir l’un des leurs s’enrichir.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   07 mars 2016
Le long corridor de Catherine Cookson
Ne juge jamais selon les apparences. L’apparence n’a aucune importance.
Commenter  J’apprécie          50
Catherine Cookson
dido600   27 septembre 2018
Catherine Cookson
"Si le coeur ne contemple pas, l’oeil ne verra pas."
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur

.. ..