AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.58 /5 (sur 41 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1944
Biographie :

Née en 1944, Catherine Millot est une psychanalyste et écrivaine française. Elle est également Maître de conférence au département de psychanalyse de l'Université de Paris 8. Elle est l'auteur entre autres de : "Nobodaddy : l’hystérie dans le siècle" publié chez Point hors ligne en 1988, "La Vocation de l’écrivain" publié chez Gallimard en 1991, "Abîmes ordinaires" publié chez Gallimard en 2001...

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'écrivaine et psychanalyste française Catherine Millot présente ses trois grandes « âmies ». Elle dresse tour à tour le portrait de Jeanne Guyon, Simone Weil et Etty Hillesum. Ces trois femmes exaltées ont défié chacune en leur temps les conventions sociales et les persécutions pour vivre pleinement leur vision paradoxale de la vie. Mysticisme d'abnégation joyeuse, élan vers un Dieu dans lequel elles se dissolvent, cette disposition d'esprit leur permet de trouver le bonheur jusque dans les pires circonstances. / Catherine Millot a lu des extraits de « La Vie parfaite » pour La Bibliothèque des voix des éditions des femmes-Antoinette Fouque en 2007. Ce livre audio est pour la première fois disponible en téléchargement numérique à l'automne 2020. / Musique : • « Leçons de Ténèbres », de François Couperin, exécuté par l'ensemble Le Parlement de Musique, production Assai. • « Lamento d'Arianna », de Claudio Monteverdi, production Harmonia Mundi. • « The Origin of Fire », de Hildegard von Bingen, production Harmonia Mundi. / Le texte intégral a paru en 2006 aux éditions Gallimard. Direction artistique : Michelle Muller.

+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   31 décembre 2020
O solitude de Catherine Millot
«  C’est la solitude la plus délicieuse, la plus paisible, que celle où l’autre est présent et ne vous demande rien » ...
Commenter  J’apprécie          210
lecteur84   11 février 2015
O solitude de Catherine Millot
lire est une vie surnuméraire pour ceux à qui vivre ne suffit pas.
Commenter  J’apprécie          160
aleatoire   24 octobre 2011
O solitude de Catherine Millot
C'est la solitude la plus délicieuse, la plus paisible que celle ou l'autre est présent et ne vous demande rien.
Commenter  J’apprécie          141
lecteur84   09 février 2015
O solitude de Catherine Millot
la solitude rêvée est une solitude entourée...
Commenter  J’apprécie          120
aleatoire   24 octobre 2011
O solitude de Catherine Millot
L'émotion la plus profonde que puisse donner la nature ne vient-elle pas de ce qu'elle se passe si bien de vous ? Votre existence, d'apparaître aussi superflue, en devient légère comme un nuage. La solitude n'est jamais aussi grande ni aussi sereine que lorsque l'indifférence des choses ouvre à l'absence de soi.
Commenter  J’apprécie          100
patatipatata   29 mai 2012
O solitude de Catherine Millot
Ne pas sortir de chez soi relève de l'exercice d'une liberté. Est-ce pour cela que c'est si mal vu ? On soupçonne le réfractaire, celui ou celle qui se soustrait à la loi du recrutement, à la loi commune. I prefer not to, je préfère ne pas - comme disait Bartleby de Melville. Ne pas sortir de chez soi, c'est un peu faire secession, comme ne plus allumer la télévision.
Commenter  J’apprécie          80
Piatka   19 mai 2013
O solitude de Catherine Millot
La solitude est nécessaire à qui veut penser librement.

Il appellera ça du travail pour la protéger et la justifier tout ensemble. Mais c'est la solitude qui est le but.
Commenter  J’apprécie          80
michelekastner   14 juillet 2012
O solitude de Catherine Millot
Lire est comme une rencontre amoureuse qui n'aurait pas de fin. Ici, pas d'arrachement, mais une succession sans rupture, voire une coexistence heureuse de liens multiples, durant parfois toute la vie. Cela commence par un coup de foudre pour un livre. Alors je lis tout de son auteur, j'aime tout de lui. Puis vient l'accomplissement de l'amour qu'est l'écriture. Ecrire, pour moi, veut dire élire un de ces compagnons de prédilection, un peu comme on se décide à s'engager dans une liaison qui durera des mois, voire des années, jusqu'à ce que son fruit arrive à terme.

Mais écrire, c'est aussi s'engager dans une ascèse qui, d'ailleurs, comporte son plaisir propre. Il faut inventer à sa mesure, ses rythmes, ses rites, ses règles de vie, un cadre et une discipline, sans omettre de préserver la part due au lien avec les autres, car, dans l'ascétisme, il faut se garder des excès, tous les ascètes le savent. Roland Barthes l'a très bien vu, qui s'est longuement interrogé sur les modes de vie solitaires, l'aménagement des relations nécessaires avec les autres, qu'il souhaitait le plus légères possibles afin de préserver le temps qu'il faut pour écrire, c'est-à-dire pour laisser la solitude s'épanouir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
meyeleb   10 janvier 2012
O solitude de Catherine Millot
La solitude rêvée est une solitude entourée, comme une île est entourée d'eau.
Commenter  J’apprécie          80
meyeleb   10 janvier 2012
O solitude de Catherine Millot
Je partage avec Barthes la passion de la lecture. Si je peux m'imaginer vivre sans écrire, sans lire je mourrais à coup sûr. Comme Barthes je connais le bonheur inlassable du butinage, du papillonnage d'un texte à l'autre et de revenir sans cesse aux plus aimés. La bibliothèque est comme une cercle d'amis qui ne sont jamais importuns et toujours disponibles, une compagnie de rêve qui préserve la solitude et la peuple d'une infinie variété d'univers et d'êtres dont la singularité merveilleuse s'exprime à loisir.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les romans fleuves

Mikhail Cholokov

Volga
Ob
Dniepr
Don
Niemen

15 questions
7 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..