AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.83/5 (sur 6822 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Naples , le 20/05/1950
Biographie :

Erri De Luca, né Henry De Luca, est un écrivain, poète et traducteur italien.

D'origine bourgeoise, il est destiné à une carrière de diplomate. Il s'y refuse, rompt avec sa famille et en 1968, embrasse le mouvement de révolte ouvrière. Il intègre le mouvement d'extrême gauche : Lotta Continua, dont il sera dirigeant de la fin des années soixante au début des années soixante-dix. De communiste, il passera à l'anarchisme.

Il multiplie les métiers manuels : ouvrier spécialisé chez Fiat à Turin, manutentionnaire à l'aéroport de Catane, maçon en France et en Afrique, conducteur de camions.

De son père, il conserve son amour pour les livres.

Pendant la guerre de Yougoslavie, il s'engage comme conducteur auprès d'une association humanitaire, et convoie des camions de ravitaillement en Bosnie.

Bien qu'il ait commencé à écrire à l'âge de vingt ans, son premier livre ne paraît qu'en 1989 ("Une fois, un jour"). Il obtient le prix Femina en 2002 pour "Montedidio" et le Prix européen de littérature en 2013.

Bien qu'il se dise athée, il lit quotidiennement la Bible et a appris l'hébreu ancien pour pouvoir lire et traduire les textes sacrés. Nombre de ses livres sont des réflexions et variations sur sa lecture exégétique de la Bible, comme "Noyau d'olive", "Les Saintes du scandale", "Au nom de la mère" ou encore "Un nuage comme tapis".

C'est un passionné d'alpinisme, sujet sur lequel il a écrit de nombreux articles ainsi qu'un livre, "Sur les traces de Nives". Il est également passionné d'escalade, qu'il a découvert tardivement et qu'il a pratiqué à haut niveau. En 2015, il a été victime d'un accident neurologique au cours d'une ascension, sans pour autant en garder de séquelles.

Il collabore au Matino, principal journal napolitain et à d'autres périodiques La republica, il manifesto.

En 2015, il est poursuivi en justice pour avoir incité au sabotage du chantier de construction de la ligne TGV Lyon-Turin. Il soutenait en effet, depuis des années, la lutte des habitants du Val de Suze contre ce projet qu'il considérait comme "une entreprise nuisible et inutile". Condamné puis relaxé, Erri de Luca a publié entretemps "La Parole contraire", un court essai où il développe sa réflexion sur cette bataille autour du poids d'un mot, "sabotage". La même année, il publie "Le Plus et le Moins".
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Erri De Luca   (61)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (86) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre animée par Olivia Gesbert De la bibliothèque paternelle à l'ombre de laquelle il a grandi jusqu'aux chantiers où il a été ouvrier, Erri de Luca a noué avec la lecture, puis avec l'écriture un rapport particulier pour bâtir une oeuvre double, celle d'une fiction romanesque aux forts accents autobiographiques et celle d'une réflexion sur l'Écriture. Depuis trente ans, c'est une oeuvre foisonnante et protéiforme qu'il bâtit, caractérisée par un style limpide, poétique, épuré. Ponctués de pensées, de métaphores, d'aphorismes, ses récits endossent souvent la forme d'une fable, d'une parabole empreinte d'une touche de merveilleux, dans une langue unique. Pour cette édition Quarto, ont été retenus une dizaine de textes publiés auxquels s'adjoignent cinq textes inédits, qui portent en eux la puissance de l'écriture d'Erri de Luca dans des genres littéraires variés, sa réflexion sur l'appartenance et l'identité, le poids du passé et l'importance de l'histoire, sur la fragilité et l'importance des relations humaines. « Nous apprenons des alphabets et nous ne savons pas lire les arbres. Les chênes sont des romans, les pins des grammaires, les vignes sont des psaumes, les plantes grimpantes des proverbes, les sapins sont des plaidoiries, les cyprès des accusations, le romarin est une chanson, le laurier une prophétie. » Trois chevaux, Erri de Luca À lire – Erri de Luca, Itinéraires, Gallimard, coll. « Quarto », 2023.

+ Lire la suite
Podcasts (31) Voir tous


Citations et extraits (2894) Voir plus Ajouter une citation
Erri De Luca
Solo andata

Quand nous serons deux nous serons veille et sommeil,
nous plongerons dans la même pulpe
comme la dent de lait et la deuxième après,
nous serons deux comme sont les eaux, les douces et les salées,
comme les cieux, du jour et de la nuit,
deux comme sont les pieds, les yeux, les reins,
comme les temps de la pulsation
les coups de la respiration.
Quand nous serons deux nous n'aurons pas de moitié
nous serons un deux que rien ne peut diviser.
Commenter  J’apprécie          1280
Certaines personnes savent, le jour d’avant, qu’elles ont rendez-vous avec lui. Et, malgré cette intuition, elles ne seront pas prêtes. Le bonheur est toujours une embuscade. On est pris par surprise. Le jour d’avant est donc le meilleur…
Commenter  J’apprécie          1000
Ce n’est pas le jour qui vient, c’est la nuit qui se retire.
Commenter  J’apprécie          933
Erri De Luca
Celui qui ne rit pas ne peut imaginer le monde.
Commenter  J’apprécie          873
Je ne suis pas familier de l'âme,
mais de sa doublure, l'ombre, si.
Elle tourne autour de moi,
me tient compagnie,
me confirme que j' existe.
Commenter  J’apprécie          858
Il y a des erreurs qui contiennent une autre vérité.
Commenter  J’apprécie          820
Il y a des créatures destinées les unes aux autres qui n’arrivent jamais à se rencontrer et qui se résignent à aimer une autre personne pour raccommoder l’absence. Elle sont sages.
Commenter  J’apprécie          750
Un arbre a besoin de deux choses : de substance sous terre, et de beauté extérieure. Ce sont des créatures concrètes mais poussées par une force d'élégance. La beauté qui leur est nécessaire c'est du vent, de la lumière, des grillons, des fourmis et une visée d'étoiles vers lesquelles pointer la formule des branches. Le moteur qui pousse la lymphe vers le haut dans les arbres, c'est la beauté, car seule la beauté dans la nature s'oppose à la gravité. Sans beauté l'arbre ne veut pas. C'est pourquoi je m'arrête à un endroit du champ et je lui demande : « ici tu veux ? » Je n'attends pas de réponse, de signe dans la main qui tient son tronc, mais j'aime dire un mot à l'arbre. Lui sent les bords, les horizons et cherche l'endroit exact pour pousser. Un arbre écoute les comètes, les planètes, les amas et les essaims. Il sent les tempêtes sur les soleil et les cigales sur lui avec une attention de veilleur. Un arbre est une alliance entre le proche et le lointain parfait.
Commenter  J’apprécie          650
Erri De Luca
"J'écris pour donner la parole à ceux qui ne l'ont pas"
Lire Mai 2015
Commenter  J’apprécie          670
Erri De Luca
PRIÈRE LAÏQUE

Notre mer qui n’es pas aux cieux
et qui de ton sel embrasses
les limites de ton île et du monde,
que ton sel soit béni
que ton fond soit béni
accueille les embarcations bondées
sans route sur tes vagues,
les pêcheurs sortis de la nuit,
et leurs filets parmi les créatures,
qui retournent au matin avec leur pêche
de naufragés sauvés.

Notre mer qui n’es pas aux cieux,
à l’aube tu es couleur de blé
au crépuscule du raisin des vendanges
nous t’avons semée de noyés plus que
n’importe quel âge des tempêtes.

Notre mer qui n’es pas aux cieux,
tu es plus juste que la terre ferme
même à soulever des murs de vagues
que tu abats en tapis.
Garde les vies, les visites tombées
comme des feuilles sur une allée,
sois leur un automne,
une caresse, des bras, un baiser sur le front,
de père et mère avant de partir.

Traduit de l’italien par Olivier Favier. Poème récité par Erri de Luca, sur une chaîne de télévision italienne, au lendemain du naufrage du le 19 avril 2015, qui a fait entre 800 et 900 morts.
Commenter  J’apprécie          615

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Erri De Luca Voir plus

¤¤

{* *} .._..