AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.17 /5 (sur 226 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Toulouse , le 27/06/1985
Biographie :

Guillaume Sire est un écrivain français.

Il commence avec la poésie, et des prix remportés au concours de l’Académie des jeux floraux pour les poèmes "L’amour est une impression" (2005) et "Nymphéas" (2006).
Repéré par l’écrivain Denis Tillinac, il publie son premier roman, "Les confessions d’un funambule", aux Éditions de la Table Ronde en 2007. Puis plusieurs romans, chez Plon (2016), L'Observatoire (2018), Calmann-Lévy (2020), et des essais à La Découverte (2016) et chez Ovadia (2019).

Guillaume Sire tient le blog "Ce qu’il reste des brumes".

Père de trois enfants, il vit à Toulouse.

son blog : https://guillaumesire.com/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retour sur la rencontre littéraire du 8 octobre 2020, au sein du Café littéraire d'Orange, avec le président du Prix Orange du Livre 2020 Jean-Christophe Rufin et le lauréat 2020 Guillaume Sire pour son roman "Avant la longue flamme rouge", paru aux éditions Calmann-Levy. Jean-Christophe Rufin évoque également son dernier livre, le troisième volet des énigmes d'Aurel le consul, "Le flambeur de la Caspienne", publié aux éditions Flammarion. Rencontre animée par Karine Papillaud, journaliste littéraire. Visitez le site : http://www.lecteurs.com/ Suivez lecteurs.com sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/orange.lecteurs Twitter : https://twitter.com/OrangeLecteurs Instagram : https://www.instagram.com/lecteurs_com/ Youtube : https://www.youtube.com/c/Lecteurs Dailymotion : http://www.dailymotion.com/OrangeLect...

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (130) Voir plus Ajouter une citation
Fandol   23 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Un soir, il demande à sa mère pourquoi elle ne récite plus de poèmes. « La poésie est en danger », répond-elle, sans préciser si c’est parce que la poésie est en danger qu’elle ne récite plus de poèmes, ou si c’est parce qu’elle n’en récite plus que la poésie est en danger. (page 65)
Commenter  J’apprécie          350
Cancie   22 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Savarouth a treize ans. Il n'a pas vu ses parents depuis deux ans. Et il vient de comprendre quelque chose que normalement seules les personnes âgées ont appris : On est responsable de la mort de ceux à qui le destin nous a préféré.
Commenter  J’apprécie          350
Cancie   25 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Pour les réfugiés, la saison des pluies est un moment affreux. Chaque recoin de la ville est un fortin couvert de bâches et de plaques de tôle, mais malgré cela l'eau, l'eau froide venue du ciel, s'infiltre partout, et avec elle les araignées velues, les flaques de pétrole, les électrocutions, les maladies, les incendies couvés sous la cendre, une pourriture jusque dans la pierre, sous les dalles, portée à l'intérieur de la ville par les corps de plus en plus nombreux charriés par les eaux du Tonlé Sap et du Mékong, tailladés, échoués sur la rive au milieu des ordures. Les plaies ne cicatrisent pas. Les antibiotiques manquent. Les agressions, les meurtres, les viols se multiplient. autour de Phnom Penh, les combats, sans cesser, diminuent, les lance-roquettes portent moins loin, on a moins peur d'être envahi. C'est un mal contre un autre. Puis la chaleur reprend ses droits. Le courant du Tonlé Sap s'inverse. Le sol, les braseros, les semelles et les armes sèchent ; les rats et les sorcières sortent de leurs trous - et la guerre ressuscite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Cancie   24 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Personne ne remarque les orphelins, parce que les orphelins ne sont personne. Ce sont des choses, des pierres dans le Temps et l'Espace qui peuvent rouler à leur guise sans rien détruire ou emporter.
Commenter  J’apprécie          330
Cancie   23 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Quand il a l'idée de l'envoyer chez ce libraire français que Phusati aime tant, et qui est pour elle une espèce de confident, il reprend espoir, parce que c'est logique : depuis le début ses parents étaient cachés dans une librairie, à l'abri sous les ficelles des mots. Où est-ce que sa mère aurait pu se cacher sinon chez monsieur Antoine, le libraire, avec son sourire gêné et ses lunettes au bout du nez ? Mais non, ils n'y sont pas. Vanak apprend à Saravouth que la librairie est fermée depuis un an. Monsieur Antoine a laissé un mot : Fermé à cause de la folie des hommes, les livres sont en vacances.
Commenter  J’apprécie          292
Cancie   23 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Saravouth a un accès de douleur ; à chaque fois il croit que la mort est venue réessayer.
Commenter  J’apprécie          301
Fandol   26 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Un sifflement, une balle, une autre. Elles ne font pas plus de bruit en tombant près de la barque qu’une pichenette à fleur d’eau. Une grenade, plusieurs. D’autres balles. Des avions. Une roquette. Le sampan avance à contre-courant au milieu de la guerre. (page 176)
Commenter  J’apprécie          280
Cancie   24 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Parfois il est préférable de croire que les gens qui sont censés nous aimer sont morts.
Commenter  J’apprécie          291
Fandol   27 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
Chaque soir, avant de rentrer auprès de sa femme et de leurs quatre enfants, le directeur de l’hôpital Calmette, Luc Perrot, passe une heure dans une cabane de Boeung Snor où deux filles le lavent, lui préparent un calumet d’opium, un scotch, et le masturbent. Entre leurs mains, il est comme un ours en peluche ; elles l’embrassent sur le front, le cou, derrière les oreilles ; puis il rentre dans le cocon familial se taire jusqu’à la fin du monde tandis que sa femme, Simone Hache épouse Perrot, tonitrue : « Quand est-ce qu’on quittera ce pays de connards ! Tu t’es encore drogué, hein !... Et les enfants, tu pourrais au moins penser aux enfants ! » (page 192)
Commenter  J’apprécie          260
Fandol   31 octobre 2020
Avant la longue flamme rouge de Guillaume Sire
La ville entière est un camp de réfugié. Les panneaux de signalisation servent aux paysans d’étendoirs et de faîtes à leurs sacs à viande. Un muletier sur le boulevard Monivong a installé une mangeoire dans la carcasse d’une de ses bêtes. Des rats aux yeux rouges déambulent, chassés des entrailles de la terre par les milliers de paysans cherchant à se protéger des tirs de roquettes et de la mousson. (page 259)
Commenter  J’apprécie          260

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..