AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.36 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bourg-sur-Gironde , 1952
Biographie :

Écrivain de l’ailleurs aussi bien que de l’intime, Chantal Detcherry a publié des livres d’impressions de voyage sur l’Inde, le Népal, la Grèce, ainsi que de la poésie, des romans et des récits enracinés en Aquitaine, sa terre natale.

Une mère autrichienne lui a donné le goût profond de la Nature, la compassion pour les bêtes, le respect de la vie la plus infime. Un père landais bûcheron, résinier puis vigneron, a suscité en elle l’admiration pour le travail bien fait et la simplicité du geste. Cette origine rurale lui a légué un puissant intérêt pour les vies humbles, pour le cycle des saisons, pour le silence, pour la contemplation.

Dès l’enfance, Chantal Detcherry est aussi séduite par la littérature : elle aura la passion des histoires, de l’imaginaire, de la pensée, de la culture. Le goût des mots dans leur beauté et dans leur profusion lui permettra de s’évader de sa condition première de fille de paysan. Elle deviendra universitaire et enseignera la littérature française, en particulier aux étudiants étrangers, ce qui est une façon de rester à l’écoute du monde, d’allier le goût des livres et la diversité des « ailleurs ». De nombreux voyages, en Europe, en Afrique, et surtout en Asie nourrissent sa nature rêveuse et son écriture. Elle s’y découvre plus intensément humaine dans la rencontre des cultures multiples et de l’altérité.

Outre la littérature, elle se sent concernée par nombre de formes d’art, elle est animée d’une vive curiosité pour les arts populaires et naïfs, pour les arts « bruts » ou « singuliers » ainsi que pour les arts Premiers, curiosité reliée à son intérêt pour l’ethnologie, et aussi à une interrogation sur les origines, à la fois celles du monde et les siennes propres.

Traversés par l’expérience du deuil qui induit un regard particulier sur toute chose, ses livres s’aventurent parfois aux lisières de l’étrange, dépeignant un univers de signes incertains, se plaisant à en suggérer la troublante puissance poétique.

Chantal Detcherry a reçu le prix Ardua Yolande Legrand en 2016 pour l’ensemble de son œuvre qui a fait l’objet de communications universitaires lors d’une Journée de Rencontre en 2019 à la Bibliothèque Centrale Mériadeck de Bordeaux.
+ Voir plus
Source : https://www.editions-passiflore.com/15_detcherry-chantal
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Chantal Detcherry vous lit un extrait de son livre La vie plus un chat. Quand un chat couleur de nuage apparaît un jour dans le jardin d’une maison de ville, il s’ensuit un coup de foudre entre la maîtresse des lieux et lui, puis une vie faite de menus événements qui constituent comme la biographie d’un chat. La narratrice s’y enchante de la beauté, de la grâce toujours renouvelées que son compagnon inattendu introduit dans le cours de sa vie. «…Tout en vous appartenant maintenant, il reste un peu dehors, et cela fait toujours : la vie plus un chat. Ce qui donne, je vous assure, une somme énorme ». C’est ainsi que le poète Rainer Maria Rilke – écrivant pour l’enfant amoureux de chats qui allait devenir le peintre Balthus – saisit en quelques mots la forte relation, faite de familiarité et d’étrangeté, qui peut lier un humain et un chat. La vie plus un chat, c’est aussi la vie plus la poésie qui émane de lui, la vie plus la rêverie qu’il éveille, la vie plus l’interrogation qu’il suscite. Qui donc est-il, cet être devenu si proche et qui demeure cependant si mystérieux ? Que nous apprend cet Autre ? Qu’a-t-il à nous donner, ou peut-être même à nous dire, à nous, les humains, si facilement persuadés de notre place centrale dans le tissu du vivant ? Par petites touches, le récit entraîne le lecteur dans un univers où le chat Petit-Gris, plein de charme et de légèreté, sera un véritable guide conduisant vers une méditation sur la beauté, la tendresse, l’altérité, et finalement, sur la vie et la mort.

+ Lire la suite

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   16 juillet 2019
La vie plus un chat de Chantal Detcherry
J’ai avancé la main et j’ai senti la douceur merveilleuse de sa fourrure. C’était comme si je caressais un rayon de lune ou l’aile d’un ange.
Commenter  J’apprécie          401
Ladybirdy   15 juillet 2019
La vie plus un chat de Chantal Detcherry
Je n’ai jamais ressenti aucun désaccord avec lui, j’ai la chance de partager la vie d’un être parfait. Cela fait douze ans que nous voguons sur un petit nuage, mon chat et moi.
Commenter  J’apprécie          353
sabine59   09 octobre 2016
La vie plus un chat de Chantal Detcherry


Dort sur le toit

Un chat errant

Pluie de printemps



Taïgi
Commenter  J’apprécie          180
sabine59   14 octobre 2016
La vie plus un chat de Chantal Detcherry
Le regard.Oui, j'ai finalement compris que c'est par le regard qu'ils se ressemblent, et aussi qu'ils nous ressemblent, tous ces animaux qui me ramènent toujours à lui. Avec nous, ils regardent le monde avec intensité, avec patience. Ils nous adressent la douce lumière d'une pensée naïve ou ardente, le reflet d'une interrogation qu'ils portent sur l'univers et sur nous.Et de cette attente, de cette méditation muette,de ce songe ouvert des bêtes, nous ne savons, hélas, presque rien.
Commenter  J’apprécie          120
isachon42   13 octobre 2016
La vie plus un chat de Chantal Detcherry
C'est peut-être aussi ce goût du retranchement et de la paix qui provoque chez beaucoup une méfiance envers le chat. Comment tolérer auprès de soi une créature qui refuse le bruit à un si haut degré, alors que notre époque conduit les hommes à toujours plus de vacarme ? La disposition au calme peut être interprétée comme une sorte d'ostentation, un repli aristocratique, une pratique suspecte d'individu méprisant qui ne souhaite pas participer au tapage de la grande fête moderne. Le retrait, la solitude sont ressentis comme une insulte à la jouissance débridée dont le siècle voudrait nous faire obligation. Le goût du secret, de la cachette, attire souvent des inimitiés. L'abstention délicate où le chat se retranche fait par contraste apparaître vulgaires, extravertis et peu civilisés tous ceux qui ne partagent pas sa discrétion.
Commenter  J’apprécie          110
editionspassiflore   20 mai 2015
La vie plus un chat de Chantal Detcherry
J’abrite dans mon cœur un visage triangulaire couleur de nuée, des yeux de raisins verts, un petit corps souple et fourré. Cet amour s’est emparé de moi, et c’est comme au premier jour. Nulle altération dans le ravissement qui me saisit chaque fois que je le vois.



Cela fait douze ans que nous vivons ensemble, lui et moi. Douze ans, et aucune dispute entre nous. Peut-être a-t-il des choses à me reprocher – des visites désagréables et que je juge obligatoires pour sa santé par exemple – mais quant à moi, non, je n’ai jamais ressenti aucun désaccord avec lui, j’ai la chance de partager la vie d’un être parfait. Cela fait douze ans que nous voguons sur un petit nuage, mon chat et moi.
Commenter  J’apprécie          80
isachon42   13 octobre 2016
La vie plus un chat de Chantal Detcherry
C'est ce qui frappe tant à vivre avec un chat : combien sa vie est silencieuse. Il semble que chez lui le silence soit une appétence particulière, un engagement délibéré. Il fuit le bruit et l'agitation porteuse de fracas. Tout ce qui heurte la corde si sensible de son ouïe le jette dans les alarmes. Il ne s'épanouit que dans la paix. Ses seuls symphonies sont le froissement des feuilles, le pépiement de la gent ailée, les orgues du vent.
Commenter  J’apprécie          60
sabine59   09 octobre 2016
La vie plus un chat de Chantal Detcherry
Laisse faire ton petit chat Nuage qui écoute intensément la pulsation du monde, qui est en train de s'accorder à la grande respiration de l'univers en ce jardin. Laisse ton petit chat attendre la mort en ce jardin. La mort, la mort en ce jardin.
Commenter  J’apprécie          30
sabine59   09 octobre 2016
La vie plus un chat de Chantal Detcherry


Tout en vous appartenant maintenant, il reste un peu dehors, et cela fait toujours la vie plus un chat. Ce qui donne, je vous l'assure, une somme énorme.



Rilke.
Commenter  J’apprécie          30
Fauvine   16 février 2019
Histoires à lire au crépuscule de Chantal Detcherry
La veille elle a marché sans désirer connaître la direction, sans savoir. Elle a laissé les villes, les bruits, la violence indistincte. La forêt l'a reçue en son sein, elle a pénétré en elle. Maintenant elle est au creux d'un fourré, elle a quitté le siècle. Elle est revenue à la terre, aux écorces, aux tiges vertes. À cette lente poussée de la végétation, implacable dans l'ombre. À l'odeur des sous-bois qui est celle de la naissance. À la gravité de l'humus.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

L'Avare Molière

Quel est le nom de l'avare?

Valère
Aragon
Anselme
Harpagon

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..