AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.23 /5 (sur 97 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1993
Biographie :

Charlène Gros-Piron est un jeune auteur.

Elle a publié Les Originels (Publibook, 2010) et Le Masque du Silence, tome 1 (Les Éditions Valentina, 2013).

Facebook:
https://www.facebook.com/lemasquedusilence?ref=ts&fref=ts

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (103) Voir plus Ajouter une citation
Ladyfae   18 décembre 2015
Les Originels, tome 1 : La Naissance de Charlène Gros-Piron
Depuis le début de mon blog, j'avais entendu parler de ce livre et jamais je ne l'avais sortie de ma PAL. Quelle bêtise !



Comme vous pouvez le voir, j'ai sauté le pas et je ne suis pas déçue.



"Cécile est une jeune fille tout à fait banale. Enfin, c'est ce qu'elle pensait jusqu'au jour où elle se rend compte qu'elle a été élue par le pouvoir primaire de l'eau. Avec sa meilleure amie Shaïna, Nicolas et Sébastien, ils vont apprendre à les maîtriser, car on ne sait jamais les embêtements sont jamais loin."



J'ai vraiment apprécié ce roman pour de multiples raisons :



Tout d'abord, l'histoire en générale est bien ficelée. Ça ne va ni trop vite, ni trop doucement. On apprend, avec les personnages, leur tout premier pas en tant qu'Originels et surtout leur peur, leur joie, leur tristesse ou leur déception. On évolue et on découvre leurs pouvoirs, avec eux, au fil des pages. D'ailleurs, j'ai bien aimée le côté fantaisy, ben oui quand même. J'ai trouvé l'histoire des éléments très originels (non ce n'est pas un vieux jeu de mots).



Ensuite, ce qui m'a attiré, c'est la façon dont l'histoire est racontée par Cécile. Je l'ai trouvé très réaliste, hormis le côté fantaisy. Les phrases, les réflexions, les émotions et les expressions sont vraiment les mêmes qu'on se ferait.



Bon parlons de la chose que j'ai aimé, mais qui m'a fait friser les poils : la fin. Nom d'une pipe en bois, l'auteur est sadique mais, quelle belle fin. Je pense que toute personne qui lit ce livre doit avoir envie de lire la suite. Elle m'a laissé sans voix. J'ai essayé de descendre les pages sur ma tablette mais, non plus rien. Et je me suis dit "Pourquoi tant de haine envers les lecteurs ?"

Au niveau des personnages, j'ai aimé voir leur personnalité s'allier parfaitement avec leurs éléments. Tout d'abord, Cécile, une jeune fille de 15 ans qui n'a aucune confiance en elle et est très calme. Mais ne dis t’on pas qu'il faut se méfier de l'eau qui dort.



Shaïna est quant à elle une fille sûre d'elle et caliente mais attention à ne pas trop jouer avec le feu.



Nicolas est l’humoriste de la bande. Il est toujours là pour faire des blagues et faire enfler ses chevilles.



Quant à Sébastien, c'est le garçon calme, tendre et protecteur.

Je viens de découvrir la plume de l'auteur et je ne crois pas que je m'en lasserais. Elle a su créer son style à elle et on voit qu'elle est à l'aise avec. Sa plume est fluide, puissante, envoutante et précise comme ces quatre éléments.



Alors déjà après avoir fini mon livre, je me suis rué sur internet pour m'acheter le deuxième tome que je vais m'empresser de lire. Ensuite, un très bon livre que je vous recommande tant par la beauté de l'histoire que par la magie qui s'y trouve. Un coup de cœur pour moi.



http://leslecturesdeladyfae.weebly.com/livres-durban-fantaisy/les-originels-tome-1-la-naissance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ladyfae   18 décembre 2015
Les Originels, tome 1 : La Naissance de Charlène Gros-Piron
Depuis le début de mon blog, j'avais entendu parler de ce livre et jamais je ne l'avais sortie de ma PAL. Quelle bêtise !



Comme vous pouvez le voir, j'ai sauté le pas et je ne suis pas déçue.



"Cécile est une jeune fille tout à fait banale. Enfin, c'est ce qu'elle pensait jusqu'au jour où elle se rend compte qu'elle a été élue par le pouvoir primaire de l'eau. Avec sa meilleure amie Shaïna, Nicolas et Sébastien, ils vont apprendre à les maîtriser, car on ne sait jamais les embêtements sont jamais loin."



J'ai vraiment apprécié ce roman pour de multiples raisons :



Tout d'abord, l'histoire en générale est bien ficelée. Ça ne va ni trop vite, ni trop doucement. On apprend, avec les personnages, leur tout premier pas en tant qu'Originels et surtout leur peur, leur joie, leur tristesse ou leur déception. On évolue et on découvre leurs pouvoirs, avec eux, au fil des pages. D'ailleurs, j'ai bien aimée le côté fantaisy, ben oui quand même. J'ai trouvé l'histoire des éléments très originels (non ce n'est pas un vieux jeu de mots).



Ensuite, ce qui m'a attiré, c'est la façon dont l'histoire est racontée par Cécile. Je l'ai trouvé très réaliste, hormis le côté fantaisy. Les phrases, les réflexions, les émotions et les expressions sont vraiment les mêmes qu'on se ferait.



Bon parlons de la chose que j'ai aimé, mais qui m'a fait friser les poils : la fin. Nom d'une pipe en bois, l'auteur est sadique mais, quelle belle fin. Je pense que toute personne qui lit ce livre doit avoir envie de lire la suite. Elle m'a laissé sans voix. J'ai essayé de descendre les pages sur ma tablette mais, non plus rien. Et je me suis dit "Pourquoi tant de haine envers les lecteurs ?"

Au niveau des personnages, j'ai aimé voir leur personnalité s'allier parfaitement avec leurs éléments. Tout d'abord, Cécile, une jeune fille de 15 ans qui n'a aucune confiance en elle et est très calme. Mais ne dis t’on pas qu'il faut se méfier de l'eau qui dort.



Shaïna est quant à elle une fille sûre d'elle et caliente mais attention à ne pas trop jouer avec le feu.



Nicolas est l’humoriste de la bande. Il est toujours là pour faire des blagues et faire enfler ses chevilles.



Quant à Sébastien, c'est le garçon calme, tendre et protecteur.

Je viens de découvrir la plume de l'auteur et je ne crois pas que je m'en lasserais. Elle a su créer son style à elle et on voit qu'elle est à l'aise avec. Sa plume est fluide, puissante, envoutante et précise comme ces quatre éléments.



Alors déjà après avoir fini mon livre, je me suis rué sur internet pour m'acheter le deuxième tome que je vais m'empresser de lire. Ensuite, un très bon livre que je vous recommande tant par la beauté de l'histoire que par la magie qui s'y trouve. Un coup de cœur pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colombedelesperance   28 novembre 2014
Les Originels, tome 1 : La Naissance de Charlène Gros-Piron
- Elle est où ? s'inquiéta immédiatement Sébastian en tâtant la place vide près de lui, sur la couette.

- Plafond ? maugréa Nicolas en suivant le doigt tendu de Shaïna. Non... Cécile... t'es sérieuse ?

- Bonjour, les saluai-je d'une petite voix gênée. Promis, j'ai pas fait exprès. C'est... c'est ma joie, vous savez. A sauter au plafond.

- Et à y rester collée, ajouta mon meilleur ami en reprenant tout de suite sa malice.

- Aussi, acquiesçai-je vivement. J'ai voulu prendre un mouchoir, j'ai pensé à la légèreté d'un nuage, et paf. Plafond."
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszs   07 novembre 2015
Les Originels, tome 1 : La Naissance de Charlène Gros-Piron
La fin de la phrase fut noyée par le cri de terreur que Shaïna poussa avant de se retrouver bâillonnée par… du lierre. Du lierre ? Elle se débattit de toutes ses forces et parvint à arracher avec l’aide du fautif les végétaux qui s’étaient enserrés autour de son visage. J’aurais dû paniquer. Et là, pourtant, je me sentais en fait parfaitement calme. Je crois sincèrement, rétrospectivement, que j’accumulais tout pour pouvoir péter un câble toute seule, après.

Ma meilleure amie, pourtant forte de caractère, n’en menait pas large. J’étais persuadée qu’elle se demandait comment je faisais. D’habitude, c’était moi la plus apte à montrer mes faiblesses. En même temps, elle, elle venait de se faire clouer le bec par le lierre qui provenait d’un pot sur le rebord de la fenêtre de l’infirmerie.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   22 octobre 2019
Si tu me retiens de Charlène Gros-Piron
Chaque roman qui se commençait sous sa plume devenait momentanément le projet. Par conséquent, cette idée n’avait pas de sens. Sauf si on se disait qu’un livre pouvait changer une vie, comme une révélation. Est-ce que ça existait réellement ? Un bouquin qui devenait le pilier de l’existence de celui ou celle qui l’avait écrit, au lieu d’être seulement une partie de lui, une simple facette du diamant de son âme ?

Son battant pulsa un peu plus vite. Elle avait envie de croire qu’une telle œuvre pouvait exister, et pire, qu’elle pourrait en rédiger une.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   22 octobre 2019
Si tu me retiens de Charlène Gros-Piron
Les deux femmes s’affrontèrent une seconde du regard, avec les mêmes yeux vert-bleu. Elles se ressemblaient presque comme des jumelles, malgré leurs cinq années de différence. De longs cheveux blonds, un nez droit, un visage fin et arrondi sur le bas, quelques taches de rousseur… La seule chose qui les différenciait était la bouche. Amandine possédait des lèvres fines, au contraire de Rose qui les avait un peu plus pleines, presque en cœur. En dehors de ceci, deux copies conformes. Y compris au niveau du caractère : des mules.
Commenter  J’apprécie          10
Revesetimagines   21 juillet 2017
Le Masque du Silence, tome 1 de Charlène Gros-Piron
Les mèches blanches foisonnèrent, si bien qu’un dimanche matin, en faisant toute seule le marché avec Fa, j’achetai une perruque, qui, une fois à la maison, se colora sans mon avis de la teinte exacte de mes cheveux sans mèches. Ah, pour une fois la magie me soutenait. Allez savoir pourquoi. Mais Fa et moi nous sentions un tantinet soulagé.

Cette couverture ne m’était nécessaire que lorsque nous avions des réunions familiales, ou simplement lorsque je me trouvais dans le contexte familial. Je pouvais aller tête nue au lycée, dans la rue et avec Celestino. Et puis, je ne me situais pas dans le même établissement que Cybèle, ce qui me garantissait un soupçon de paix. Je dis bien un soupçon. Comme un soupçon de muscade dans un plat. Et je ne sais même pas pourquoi je prends cette comparaison stupide.

Bon.

Je pouvais me permettre le luxe de sortir en exposant mes mèches, pour la bonne et simple raison que si je croisais des enchanteurs, aucun d’eux ne pourrait décemment croire que je possédais la magie. Bah, oui ! J’étais une Esperanza, une Maudite, donc puisque je ne portais pas de masque et que je n’allais pas à l’école de la SE, je n’étais pas une enchanteresse.

Magique, non ?

Pour une fois que ma malchance pouvait me servie à quelque chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ImaginaryWorldBook   15 février 2019
Si tu me retiens de Charlène Gros-Piron
« Elle récupéra son attitude un peu défensive et surtout mordante, pleine d’énergie, et lui son air provocant, qui se croit malin et l’est souvent. Curieux tandem qui devait fonctionner quand même.



— Ne va pas t’imaginer que j’ai oublié, le prévint-elle en pinçant les lèvres. Juste que dans un lieu public, ce que j’avais prévu de te faire aurait pu choquer. »



« La jeune femme préférait crever l’abcès. Un excès de transparence valait mieux qu’autre chose. Elle n’avait cependant aucunement songé qu’il pouvait détourner le sens premier de ses mots.



— Voyons, Rosalie ! ironisa-t-il en prenant une fausse expression scandalisée. Un peu de décence !



— En effet, un démembrement dépasse la décence, siffla-t-elle.



Il se contenta de lui sourire en coin et l’agacement monta en elle, alors qu’elle se sentait, une fois de plus, fondre littéralement. Que cette suite allait s’avérer compliquée !



— Ne t’avise jamais de recommencer, conclut-elle en le menaçant de l’index.



Blaise éclata de rire, luttant férocement contre l’envie écrasante de faire exactement ce qu’elle lui défendait. Elle était tellement plus attirante, quand elle laissait libre cours à ses émotions, au lieu de se réfugier derrière un masque de calme gentillet ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Revesetimagines   02 décembre 2016
Les Originels, tome 2 : Les Rescapés de Charlène Gros-Piron
J’avais été persuadée que tout irait bien. Nous étions ensemble, alors les choses allaient forcément changer, non ? J’avais pu m’assurer que Shaïna tenait toujours le coup, même si le fait qu’elle eût été la seule à ne pas prononcer un seul mot trahissait le signe qu’elle était au bord du gouffre. Elle luttait, sauvagement, tous les jours. Et la revoir, petite sœur de mon cœur, m’avait apaisée. Nicolas aussi, tenait bon, il réussissait même à faire de l’humour, même s’il était réellement scandalisé qu’on lui eût piqué son caleçon. Il accusait le choc, lui aussi. Et il m’avait offert un éclat de rire, comme on offre un éclat de soleil en été. C’était bien plus que ce que je pouvais demander.

Et puis… il y avait Sébastian. J’avais ressenti son manque à travers le mien, j’avais éprouvé son amour en écho au mien, et cela aurait pu me déchirer. Si j’avais pu, en cet instant, prisonnière de mon propre esprit, j’aurais pleuré, j’aurais même peut-être crié. Il était ma force, mais aussi ma faiblesse. Ma pire faiblesse. Le voir démoli à ce point, retenu seulement par l’amour que nous partagions… j’aurais pu tomber en pièces. Petits morceaux épars, disloqués.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lizzoneimaginativeetlitteraire   03 février 2017
Les Originels, tome 3 : L'Accomplissement de Charlène Gros-Piron
Mais c'est comme d'être séparé de quelqu'un à qui l'on tient tout particulièrement. Vous pouvez attendre. Toutefois, lorsque vient le moment des retrouvailles, vous ne pouvez retarder encore plus le moment de vous jeter dans ses bras. C'était pareil, avec l'eau. J'avais besoin de la sentir jusque dans la plus petite fibre de mon corps et de mon être.

Je n'avais pas réalisé le manque que j'avais éprouvé.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..