AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 464 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1979
Biographie :

Charlye Ménétrier McGrath a publié son premier roman, "Les sales gosses", aux éditions Fleuve en 2019.

C'est avec ce roman qu'elle a été "la grande gagnante du prix e-crire au féminin" en 2016.

"À 37 ans, cette maman et assistante de direction d'études à l'Université a fait mouche avec "Les sales gosses", un texte plein d'humour." écrivait alors Alison Pujol sur le site écrire au féminin.com.

Twitter : https://twitter.com/charlyemcg?lang=fr

Source : https://www.aufeminin.com/ecrire-aufeminin/prix-e-crire-aufeminin-2016-l-interview-de-charlye-menetr
Ajouter des informations
Bibliographie de Charlye Ménétrier McGrath   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« Il y a de Sixtine en chacune de nous ! Charlye Ménétrier McGrath, dans son roman le plus mordant et le plus personnel, nous encourage à la réconciliation. Un roman rock'n'roll sur la crise du milieu de vie ! », Caroline Vallat, Fnac Rosny 2 En savoir plus : https://bit.ly/3CWYQfz


Citations et extraits (72) Voir plus Ajouter une citation
Charlye Ménétrier McGrath
Nadael   13 août 2019
Charlye Ménétrier McGrath
« – Mamie, t’es quand même vachement moins coincée qu’avant. Ils doivent être cool, tes copains de résidence. Tu nous les présenteras un jour? À moins que tu aies honte de ta progéniture trop conventionnelle, s’est moqué Wilfried.

– Toi et ton frère, conventionnels? ai-je ri en attrapant la queue-de-cheval de Valérien et un des trucs emmêlés de Wilfried, ses sortes de gros boudins de cheveux entortillés (il faut que je pense à lui demander comment s’appellent ces cheveux dégoûtants.) »
Commenter  J’apprécie          50
bbpoussy   24 juillet 2021
Les Imbéciles heureux de Charlye Ménétrier McGrath
- "Ne t'inquiète pas, la roue tourne !"

Pipeau, oui ! Elle ne tournera jamais toute seule. Il faut que tu la mettes en action, que tu agisses pour qu'elle réagisse. Bien sûr, il arrive qu'un coup de vent venu du ciel lance le mouvement, mais... pour qu'il se passe quelque chose, il faut prendre l'initiative, être à l'origine de l'impulsion. Sinon, tu restes là à regarder la roue sans qu'elle ne tourne jamais.

- Si tu veux que la roue tourne...

- Tourne-la !
Commenter  J’apprécie          50
charlottelit   31 juillet 2020
Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath
C'était tellement agréable cette sensation d'être utile,

au coeur des choses.

Ces dernières années, je me suis sentie si souvent mise à l'écart

par ma famille.
Commenter  J’apprécie          60
zazimuth   22 avril 2020
Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath
- Tu as quatre-vingt-deux ans. Qu'est-ce que tu attends de la vie ?

- Je n'attends rien, chérie. J'ai attendu toute ma vie, justement. Je comprends seulement maintenant qu'il n'y a rien à attendre. Il faut tout aller chercher par soi-même. Tu passes ta vie à attendre que la roue tourne. Eh bien, tu sais quoi, la roue, c'est à toi de la faire tourner. C'est bête parce que moi, ça, je ne le comprends qu'aujourd'hui. (p.146)
Commenter  J’apprécie          50
Elodieuniverse   25 juin 2019
Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath
Les apparences sont toujours trompeuses. Ce jeu des regrets est décidément plein de surprises et se révèle terriblement grisant.
Commenter  J’apprécie          50
Linka16   22 juillet 2020
Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath
Il y avait ici un ingénieur, des commerçants, un dentiste, des ouvriers, des mamans, un pianiste, une étudiante en biologie sous-marine. J'ai compris à ce moment précis que, jusqu'à ma rencontre avec Lucienne, je n'aurais sans doute vu en eux que des sans domicile fixe.
Commenter  J’apprécie          40
celine17   09 décembre 2021
Les durs à cuire de Charlye Ménétrier McGrath
L'année de ses 8 ans, celle du divorce de ses parents, ils lui avaient demandé, un soir, entre les devoirs et le bain, sans préambule : " alors, tu préfères habiter avec papa ou maman ?". Incapable de prendre une telle décision (et pour cause !) elle avait simplement répondu : " aucun des deux ! Je veux vivre chez grand-père et grand-mère.". Ses parents, bien que brusqués par la franchise de sa réponse, ne lui en avaient pas voulu. Ils ne pouvaient s'en prendre qu'à eux-mêmes : ils lui avaient toujours laissé le choix, l'avaient fait grandir plus vite que nécessaire et avaient considéré sa parole comme sacrée dès son plus jeune âge. Allez hop ! Dégagez, y'a plus rien à voir : Sixtine a pris sa décision. Derrière ces mots de gosse, bien sûr, se cachait l'impossibilité de choisir l'un ou l'autre de ses parents. Cela revenait à dire à l'un des deux qu'elle l'aimait moins. Elle préférait encore se priver des deux plutôt que de leur ajouter du chagrin.
Commenter  J’apprécie          20
VeryImportantBook   15 mai 2021
Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath
A s'effacer tout le temps pour le bien des siens, on finit parfois par se faire disparaitre soi-même.
Commenter  J’apprécie          40
zazimuth   22 avril 2020
Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath
Nous n'avons plus de temps à perdre avec les plaintes, les regrets, les hésitations. A nos âges, nous sommes libérées de toutes les contraintes qui pourrissent la vie des hommes, qui ont pourri nos propres vies pendant quatre-vingts ans. (p.58)
Commenter  J’apprécie          30
NathLN   18 août 2019
Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath
Nous pourrions mourir demain, et alors, à quoi bon laisser les heures s'écouler ?

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on n'a pas la vie devant nous, n'est-ce pas?
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature française

L'homme qui rit

Honoré de Balzac
Victor Hugo
Stendhal
Gustave Flaubert

15 questions
1497 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , auteur françaisCréer un quiz sur cet auteur