AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.98 /5 (sur 279 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1974
Biographie :

Marilyse Trécourt est écrivaine, nouvelliste et romancière.

Elle est gagnante du concours de nouvelles des médiathèques du Var (2010 et 2014 et deux deuxièmes places en 2011 et 2013), gagnante du concours de nouvelles Yolande Barbier en 2011 organisé par Serge Casoetto.

Elle a été primée par le concours de roman Draftquest/Librinova pour son premier roman "Au-delà des apparences" (2014). Son second roman, "Le Bon Dieu sans confession", est l’une des meilleures ventes d’Amazon en 2015.

"Une autre vision du bonheur", est un recueil de nouvelles dont la plupart ont gagné des concours. "Et j'ai choisi de vivre" (2017) est son cinquième roman.

Mariée et mère de deux enfants, Marilyse Trécourt est également chroniqueuse littéraire pour Var Azur TV et coach en communication éditoriale.

page Facebook : https://www.facebook.com/marilysestories/
Twitter : https://twitter.com/marisaline?lang=fr
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Entretien avec Marilyse Trécourt à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 11 juillet 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman 'Une vie plus belle que mes rêves', paru aux éditions Eyrolles. Retrouvez toutes les critiques de 'Une vie plus belle que mes rêves' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Trecourt-Une-vie-plus-belle-que-mes-reves/1101053 Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
Citations et extraits (118) Voir plus Ajouter une citation
armand7000   22 mai 2020
Et j'ai choisi de vivre de Marilyse Trécourt
Je prends sa main et la couvre de baisers pour lui insuffler de la chaleur, de l’amour, un peu de vie.



Ses lèvres deviennent bleues. Mais son cœur bat toujours. J’ai cru que le mien allait s’arrêter tout à l’heure, quand je l’ai vu inerte, sur le sol. J’ai tellement peur. Peur de le perdre. Peur de ne plus revoir ses yeux rieurs, ses mains pétrir la pâte ou déposer une framboise fraîche au sommet d’une religieuse, ses lèvres se rapprocher des miennes, ses bras musclés recouverts du nuage de farine, ses boucles brunes s’agiter en tous sens quand il chante.



Mon Dieu, qu’ai-je fait ? Je suis la seule responsable de… cet accident. Car c’est un accident. Et c’est ce que je répondrai si on me pose la question. À moins que je ne leur explique qu’il est tombé tout seul dans les escaliers. C’est vrai, il a pu glisser après tout. Ça arrive tous les jours. Je crois même que c’est la première cause de décès, les accidents domestiques.
Commenter  J’apprécie          00
ChristopheBrestois   28 juillet 2018
Vise la lune et au-delà ! de Marilyse Trécourt
Quand j'examine de nouveau mon reflet dans la vitrine, [...] je marque un temps d'arrêt devant cette femme inconnue .

Une femme sûre d'elle, qui va de l'avant.

Je sais que ce n'est qu'une apparence extérieure.

Mais une petite voix, au fond de moi, me murmure qu'il ne tient qu'à moi de la faire entrer à l'intérieur...
Commenter  J’apprécie          61
ChristopheBrestois   28 juillet 2018
Vise la lune et au-delà ! de Marilyse Trécourt
- L'enfant que nous étions sommeille encore en chacun de nous.

Un enfant plus ou moins aimé ou brimé, abandonné, malmené ou réduit au silence par l'adulte que nous sommes.

Cet enfant a appris depuis longtemps à se taire et à cacher ses émotions, mais celles-ci restent néanmoins inscrites en nous.

C'est ce qu'on appelle la mémoire émotionnelle.



- C'est vrai, mais on ne peut pas changer le passé de toute façon, si ?



- Ce n'est pas tout à fait exact:

on ne peut pas changer les faits, j'en conviens, mais il est encore possible de libérer notre mémoire émotionnelle, afin de transformer nos ressentis et de guérir nos blessures d'enfance.
Commenter  J’apprécie          50
BRAEM   03 avril 2020
Une vie plus belle que mes rêves de Marilyse Trécourt
-- Et tu crois vraiment que tu vas réussir à te débrouille sans moi ?

-- Sa question me fait vaciller. Je comprends subitement que ce lien qui nous lie, ma dépendance envers lui, qui comblait mes manques et apaisait mes craintes, et le sentiment de force, voire de domination, qu'il en retirait, ce lien qui nous aliénait l'un à l'autre, ce n'était pas vraiment de l'amour. Même si chacun de nous y trouvait son compte, d'une certaine façon, notre relation ne nous rendait pas heureux. Elle ne nous permettait pas d'avancer, d'évoluer, d'être nous-même. D'être libres.
Commenter  J’apprécie          50
BlackKat   02 septembre 2017
L'ombre du papillon de Marilyse Trécourt
La vérité, et je la découvre seulement maintenant, c’est que je n’aime pas choisir. J’ai peur de me tromper, de regretter, de perdre. Il est souvent plus simple de laisser le destin, ou les autres, s’en charger pour soi. Alors, bien sûr, parfois, il m’arrive de regretter certains non-choix. De me dire que j’aurais dû agir autrement ou prendre les choses en main. Mais c’est souvent trop tard, alors il vaut mieux s’y faire…
Commenter  J’apprécie          50
KeepCalmAndLoveBooks   10 juillet 2019
Une vie plus belle que mes rêves de Marilyse Trécourt
Retirez vos chaussures et votre ceinture. S'il vous plaît. Je m'exécute sans rien ajouter. La contrôleuse découvre alors ma chaussette jaune à l'effigie des Minions et sa cousine, la chaussette verte sur laquelle les mots "Choco Addict" sont brodés. Je n'ai plus aucune crédibilité.
Commenter  J’apprécie          50
ChristopheBrestois   28 juillet 2018
Vise la lune et au-delà ! de Marilyse Trécourt
- Tu vois, toi, c'est facile, je sais qui tu es, dis-je à mon toutou tout mouillé. Un chien.

Moi, je n'en sais rien. Je sais juste qui je suis par rapport aux autres:

la mère dévouée d'un ado glandeur l'épouse tout aussi dévouée d'un mari qui ne me voit même plus et l'assistante beaucoup trop dévouée d'un chefaillon tyrannique.

Mais toute seule, je suis qui ?

J'ai l'impression d'être une coquille vide.
Commenter  J’apprécie          41
celcla   19 juillet 2018
Vise la lune et au-delà ! de Marilyse Trécourt
A la voir aussi pétillante et bienveillante, j’étais loin d’imaginer que sa vie avait pu être aussi malheureuse. Les gens enfouissent souvent en eux des douleurs insoupçonnables aux yeux des autres. Est-ce un bien ou un mal ? Je crois qu’il est préférable de ne pas étaler nos blessures au grand jour, mais que, le moment venu, nous devons les affronter. Dès que nous en avons le courage, dès que nous sommes prêts à changer notre regard sur elles pour les alléger du poids du silence et de la cristallisation de la souffrance. C’est sans doute plus facile à dire qu’à faire, mais cet exercice de la lettre à l’enfant que nous étions est un bon début.
Commenter  J’apprécie          30
BRAEM   03 avril 2020
Une vie plus belle que mes rêves de Marilyse Trécourt
" Et vous, quels rêves n'avez-vous pas encore eu le courage de réaliser?"

Je n'aurais su lui répondre, là non plus. La vérité, c'est que je n'ai ni rêves, ni projets. La seule chose dont je suis sûre, c'est que la vie que j'ai menée jusqu'à présent ne me convient plus, aussi bien ma vie professionnelle, amoureuse que personnelle. Cette prise de conscience me donne le tournis et me terrifie, car cela suppose que je dois changer sur tous les plans. Est-ce que cela vaut la peine, ne serait-il pas plus raisonnable de m'accommoder des quelques inconvénients de cette existence, plutôt que de chercher à la réinventer toute entière...
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   14 juillet 2016
Otage de ma mémoire de Marilyse Trécourt
L’image de ce baiser ne cesse de refaire surface. Au début, j’ai préféré l’interpréter comme un témoignage d’affection, la manifestation de la complicité qui nous unit à travers notre amnésie. Mais si je suis vraiment honnête, je dois reconnaître que ce baiser m’a troublée. J’ai eu l’impression de sentir mon cœur s’enflammer pour la toute première fois de ma vie. Ou en tout cas, depuis que je suis sortie du coma.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
34 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur