AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 214 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Mariée et mère de deux enfants, Sonia Dagotor est responsable marketing d’un centre commercial en région parisienne.

Elle a publié son premier livre numérique en 2013. Elle a écrit une véritable saga en trois tomes et nous offre, en 2016, l’intégrale d’Épouse, mère et working girl.

page Facebook: https://www.facebook.com/SoniaDagotor

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Un anniversaire au poil, c'est un roman aux couleurs acidulées pour une histoire plutôt farfelue ? On laisse Sonia Dagotor vous raconter de quoi il s'agit...
Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   06 septembre 2019
Zen altitude de Sonia Dagotor
Pourquoi les gens attachent-ils autant d’importance aux apparences ? Faut-il impérativement être beau et sexy pour être heureux, pour mériter d’être aimé ? Cela n’est pas juste… 
Commenter  J’apprécie          274
Ladybirdy   05 septembre 2019
Zen altitude de Sonia Dagotor
—     Moi aussi, je me suis fait larguer, reprend Stéphane, sérieusement. 

—     Ah, mercredi…

—     Quoi, mercredi ?

—     Ça, c’est parce que j’ai des enfants. Dire des gros mots est interdit. Alors, au lieu de dire « merde », je dis « mercredi ». 
Commenter  J’apprécie          250
Chrichrilecture   10 décembre 2016
Epouse, mère et working girl - Intégrale de Sonia Dagotor
Mon grand regret est de voir les mines si tristes ou dures des usagers. Je regrette que l’on soit si individualiste. Je rêve d’un peuple qui se salue même s’il ne se connait pas. Je rêve de politesse instantanée, sans hypocrisie, sans arrière-pensée. Cela rendrait ce moment passé ensemble bien plus agréable, non ?

Par exemple il m’est déjà arrivé de proposer mon aide à un couple d’italiens penchés sur une carte RATP. Je voulais peut-être leurs montrer que les français peuvent être avenants et accueillants. Je me souviens qu’ils ne m’avaient finalement pas besoins d’aide mais qu’ils m’avaient chaleureusement remerciés de ma gentillesse. Cela avait dû les surprendre un peu. On a parlé quelques minutes le temps que le train arrive. Je me suis tout de suite sentie plus sereine. Comme si j’avais accompli une bonne action qui me mit de bonne humeur pour la journée. Je le fais dès que je peux, c’est dans mon karma.

Commenter  J’apprécie          213
Chrichrilecture   14 juillet 2018
Un anniversaire au poil ! de Sonia Dagotor
— Au pif ! Mais avec Internet, on ne peut plus faire au pif. Vous avez Internet, Odette ? — Bien sûr que non ! Je n’en veux pas de ce machin. Que veux-tu que je fasse de l’Internet ? C’est pour les jeunes ; moi, j’ai passé l’âge. Je ne saurais même pas allumer un ordinateur. — Il n’y a pas d’âge, Odette, pour s’y mettre. — Peut-être bien mais tous ces trucs, moi, je dis que ça tue la communication. Voilà ce que je pense, mon petit : trop de communication tue la communication ! Au lieu de se voir pour de vrai, les gens ne communiquent plus qu’à travers tous ces machins, titter, face de bouc et tous ces trucs, moi, je ne veux pas les connaître ! — C’est Twitter et Facebook, Odette ! Ah… Nom d’un chien bisexuel, vous allez me faire mourir de rire ! dis-je en pleurant de joie. — C’est ça, ris, mon petit ! Ah… Heureusement que je n’ai pas de gosses, parce que, franchement, je les vois les jeunes dans le bus, ils ont leur téléphone à la main, les écouteurs dans les oreilles, ils ne disent même plus bonjour au chauffeur. Et les couples, franchement, même au restaurant, ils ont chacun leur téléphone sur la table et au lieu de discuter, ils passent leur temps à zieuter leur téléphone. C’est pathétique, si tu veux mon avis. Je les imagine au lit, chacun dans leur coin, quelle tristesse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
Chrichrilecture   14 mars 2017
Epouse, mère et working girl - Intégrale de Sonia Dagotor
je me rappelle avoir été choquée par les triangles poilus de certaines de mes voisines. Mais quand je dis « poilus », c’est vraiment très poilus ! Je pense qu’elles n’avaient jamais vu une bandelette de cire de leur vie et encore moins un épilateur électrique. Je ne voulais pas regarder mais mes yeux étaient automatiquement interpelés par les masses noires placées dans mon champ de vision. Imaginez-vous sur une plage de nudistes, vous savez que vous ne voulez pas regarder mais vous voyez quand même. Là, c’était pareil. Nous étions tellement dégoutées qu’on n’a pas trainé longtemps.
Commenter  J’apprécie          202
Chrichrilecture   02 décembre 2016
Epouse, mère et working girl - Intégrale de Sonia Dagotor
Heureusement que le téléphone portable existe, comment faisait-on avant ? Il y a tout de même un truc qui m’épate. Avant, on avait que le fixe à la maison. Aujourd’hui, il y a le fixe, le portable, le net, les réseaux sociaux et pourtant il manque toujours cette chose primordiale : le temps.
Commenter  J’apprécie          200
iris29   22 mars 2018
Un anniversaire au poil ! de Sonia Dagotor
A la question :" A quoi tu penses ? ", l'homme répond toujours "A rien !". C'est bref, net et précis , et ça coupe court à toute discussion.
Commenter  J’apprécie          202
Azilis   03 juin 2020
Ceux qui s'aiment finissent toujours par se retrouver de Sonia Dagotor
Lorsque deux êtres se sont aimés très fort, quoi qu'il advienne, au bout du fil, ils se retrouvent encore.
Commenter  J’apprécie          00
menlab   01 juin 2020
Ceux qui s'aiment finissent toujours par se retrouver de Sonia Dagotor
Je t'ai élevée en t'inculquant les compromis et la résilience parce que j'ai moi-même été élevée comme ça. Il faut que je t'avoue quelque chose : quand j'ai épousé ton père, c'est à un autre que je pensais. Je n'en ai jamais rien dit à personne, parce que c'était mal et immoral, mais c'était le cas. Je m'en suis longtemps voulu même ... et j'ai mis du temps à guérir. Je ne veux pas que tu vives la même chose. Cela te rongera. Il vaut mieux avoir des remords que des regrets, crois-moi !
Commenter  J’apprécie          00
Chrichrilecture   12 juillet 2018
Un anniversaire au poil ! de Sonia Dagotor
Bon, O.K., allons jeter un œil sur les photos justement. Eh ben là, je ne suis pas déçu non plus : je vois d’abord des filles, à la pelle, sans doute des copines de la nuit, on est en boîte, il y a des dizaines de selfies, avec des tas de filles différentes. Tiens ! Paul aussi est là. Et cette nana qui revient souvent doit être Samantha, je suppose. Si c’est elle, effectivement, elle est « physiquement intelligente ». La bouche en cul de poule, l’index sur une langue suggestive, le regard qui transpire le désir, hum… Voilà que je me mets à penser comme un mec. Bizarrement, mon « truc » réagit. Putain ! Je suis un mâle. Dès que je vois une fille, mon sexe frétille ! — Hey popol ! Couché ! dis-je tout haut.
Commenter  J’apprécie          160
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Comment écrire un roman d'amour (humour) ...

Tout d'abord l'héroïne ...

elle est filiforme
elle est ronde
elle est normale
c'est un homme

11 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman d'amour , chick lit , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..