AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.98 /5 (sur 82 notes)

Nationalité : Chine
Biographie :

Chun-Lian YEH est éditeur et traducteur. Il a été formé à Taïwan, en Grande Bretagne et en France.

Il a exercé le métier d’architecte à Paris avant de se consacrer à la publication.

Il est aussi l’auteur de 5 ouvrages aux éditions HongFeï Cultures.

Comme traducteur chinois, il a notamment collaboré avec le peintre Olivier DEBRÉ à plusieurs travaux d’écriture. De même, il a traduit l’ensemble des textes publiés par HongFei Cultures.

Enfin, il est le traducteur chinois des Paradis artificiels de Charles BAUDELAIRE (Taipei, 2007).

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
UN BON FERMIER est une poésie chinoise du XIe s. écrite par le grand poète SU Dongpo et illustré dans cette traduction de Chun-Liang YEH par l'illustratrice française SARA. Ce texte de mille ans nous délivre aujourd'hui une sagesse intemporelle : un bon fermier écoute la terre et l'expérience des hommes…
Podcasts (1)


Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Zebra   10 novembre 2013
Un bon fermier de Chun-Liang Yeh
" Suivant l'exemple d'un bon fermier qui ménage les ressources de la terre, j'entreprends avec bonheur la culture de ce sol en friche depuis dix ans. Pour le réveiller en douceur, y planter des mûriers ne serait pas une bonne idée : en revanche, le blé s'y plaira assurément durant cette année. Un mois après que j'ai semé, le sol est recouvert de pousses vigoureuses. Alors, un vieux paysan me fait cadeau d'un bon conseil : "Prenez garde que les pousses ne montent pas trop vite !" "Si vous voulez obtenir assez de farine pour faire des bouchées, amenez vaches et moutons vaguer ici." Je le remercie mille fois de cet avis bien sage, et aurai une pensée pour lui quand mon ventre sera plein."
Commenter  J’apprécie          300
milamirage   31 octobre 2013
La langue des oiseaux et autres contes du palais de Chun-Liang Yeh
" Une sagesse ancienne veut qu'on ne vide pas le bassin pour capturer les poissons, qu'on ne mette pas le feu à la forêt pour capturer les animaux qui s'y abritent, qu'on ne s'empare pas de tous les œufs dans le nid des oiseaux, et qu'on ne tue pas les bêtes les plus jeunes. Cette bienveillance de bon aloi permet à toute créature d'assurer la survie de son espèce et sa robustesse. Vous humains et nous cerfs sommes assurément différents, mais nous attachons de la valeur à la vie pour les mêmes raison. "

[ issue du conte " Le cerf loyal " ]
Commenter  J’apprécie          191
milamirage   01 novembre 2013
La langue des oiseaux et autres contes du palais de Chun-Liang Yeh
La bonne foi ne doit jamais varier, qu'on traite avec un homme ou un oiseau.

[ issue du conte " La langue des oiseaux " ]
Commenter  J’apprécie          170
letilleul   03 mars 2018
Confucius, toute une vie de Chun-Liang Yeh
Du Confucius enfant au Confucius vieil homme... j'aimerai qu'on puisse reconnaître en lui un même humain, comme la pousse puis l'arbre sont une même plante.

Chun-Liang Yeh
Commenter  J’apprécie          120
orbe   31 août 2015
La ballade de Mulan de Chun-Liang Yeh
Durant la campagne, la troupe franchit comme

une flèche dix mille stades pour affronter l'ennemi.

Le vent du nord porte le son des gongs d'airain,

un jour glacé luit sur les armures de fer.
Commenter  J’apprécie          100
chardonette   19 août 2013
Le calligraphe de Chun-Liang Yeh
Tout en écoutant Laolao se plaindre de son malheur, µWang prend en main un des éventails et l'examine. Il est constitué de feuilles de papier de riz, montées sur une armature faire de tiges de bananier. Curieux, le calligraphe demande à la femme:

-Dites-moi Laolao, quel est le prix de cet éventail?

-Ah, Il coûte cinq sous, monsieur. Voulez-vous en prendre un, ou deux?

-Si vous voulez bien, mettez-en une vingtaine par ici, sous le saule.

Laolao s'exécute aussitôt.
Commenter  J’apprécie          80
agnesrobert   16 septembre 2017
Le calligraphe de Chun-Liang Yeh
Quant à l'argent que vous avez gagné aujourd'hui, utilisez-le pour envoyer le garçon à l'école. Qu'il devienne menuisier, mandarin, marchand ou poète, je lui souhaite de trouver sa vocation et d'aimer ce qu'il fera.

S'il aime son ouvrage, il apportera de la joie aux gens. Il ressentira cette joie comme une belle récompense dans sa vie.
Commenter  J’apprécie          60
Yzou   04 décembre 2012
Pi, Po, Pierrot de Chun-Liang Yeh
Mais comment peut-on jeter sa pierre comme ça, quand on l'a portée toute sa vie du mieux qu'on a pu?
Commenter  J’apprécie          50
letilleul   09 mars 2016
Yexian et le soulier d'or de Chun-Liang Yeh
Selon une légende, dans le Sud de la Chine vivait la tribu Dong, ce qui en Chinois signifie la tribu "des grottes". C'était à une époque très lointaine, avant les premières dynasties des Quin et des Han.
Commenter  J’apprécie          30
Nadael   17 septembre 2015
La ballade de Mulan de Chun-Liang Yeh
« Lapin mâle trébuche, pendant que lapine avance la vue troublée. Lorsque les deux lapins courent côte à côte, leur identité devient un mystère long à percer... »
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monstres et littérature

Dans quel roman Erckmann et Chatrian s'attaquent-ils au phénomène de la lycanthropie?

Bernard le renard
histoire d'un conscrit de 1813
Hugues le loup
Bob le Chacal
Germain le chien

10 questions
285 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , fantastique , monstreCréer un quiz sur cet auteur