AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.25 /5 (sur 208 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Québec , le 20/11/1987
Biographie :

HAVENDEAN est une auteure et une scénariste de 33 ans.
C'est en 2015, à la sortie de ECTQ, l'école de cinéma et de télévision de Québec qu'elle publie ses premières ébauches sur le Web. En moins de 6 mois, elle touche plus de 3 millions de lecteurs et des maisons d'édition lui proposent des contrats pour vendre les scénarios sous format "livre".
Dans la même année, les romans se retrouvent à l'international et Isaac Cole et la série phénomène Les Somber Jann se hissent dans les Bestsellers.
Traitant sur des sujets tels que : les paraphilies, les déviances, les troubles psychiatriques, les pathologies, HAVENDEAN est une autrice qui n'a pas froid aux yeux. Sa monomanie sur la psychologie des Serial Killer, nous offre des psycho thriller qui vont au-delà des limites de l'horreur et HAVENDEAN n'a pas terminé de choquer son public.


+ Voir plus
Source : www.havendean.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Cynthia Havendean   (12)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 2 de Cynthia Havendean
C’était le quotidien. Je pouvais boire un verre de lait dans la cuisine et regarder Alan cogner ma mère sans rien éprouver. Si les coups ne suffisaient plus, alors il cessait de la fournir en cocaïne ou héroïne. Et là, c’est moi qui dérouillais. Ma mère souffrait de manque, si j’avais le malheur de passer à côté d’elle, je pouvais me faire frapper derrière la tête avec une poêle, recevoir un coup de pied dans le dos, me faire attacher à mon lit, me faire priver de nourriture, me faire enfoncer la tête dans les toilettes pour tenter de me noyer… la liste est longue.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 1 de Cynthia Havendean
Mon physique charme beaucoup les femmes. J’ai l’air bien éduqué et fortuné avec mes chaussures cirées, mon pantalon, ma chemise et ma veste repassés. Même ma bagnole fait tourner les têtes. Mes cheveux noirs sont toujours parfaits et ma posture est toujours droite. Mes yeux sont d’un bleu intense et hypnotisent tout le monde. Ils bernent les gens, leur faisant croire que je suis un ange si attentionné, calme, respectueux et ne laissent jamais transparaître les actions que j’ai posées et les cadavres que j’empile. Mon apparence est un leurre, personne ne pourrait imaginer qu’un mec comme moi ait deux personnalités. L’un est sympathique, charmeur, gentleman, l’autre est maniaque, pervers, serial killer et n’est guidé que par des pulsions meurtrières. Mais ni lui ni moi n’éprouvons de remords. C’est la seule chose qu’on a en commun. Je distingue nos deux personnalités par des prénoms différents : moi c’est Zachary et cette voix en moi qui me pousse à commettre des meurtres, à épier, à violer et à tuer, c’est Zach… Nous partageons le même corps depuis aussi longtemps que je me souvienne. Un peu comme deux âmes dans un seul et même corps. Mais la réalité est que nous ne formons qu’un.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 2 de Cynthia Havendean
Je repense à la scène où je n’ai pas eu d’autre choix que de ligoter Nora au lit pour éviter qu’elle ne s’échappe. Autrement, je me serais fait arrêter pour les meurtres de son petit copain Vince et de la prostituée que mon double maléfique a démembrés dans la cuisine.

Le truc, c’est qu’après l’avoir séquestrée dans ma chambre, Zach a attendu que je dorme pour la violer, la battre, la mutiler, et ce, plusieurs nuits d’affilée. Jusqu’à ce qu’elle meure par strangulation. Avec ses contentions, elle ne pouvait pas se défendre et je n’ai pas pu la protéger de Zach. Je ne pouvais pas la cacher, Zach voit tout ce que je fais. Je ne pouvais pas la libérer, les flics m’auraient coffré. Et m’enfuir après l’avoir libérée ? Non. Je ne pars pas de chez moi. Je suis attaché à cette maison. C’est ma vie, mon enfance, mon identité. Vivre ailleurs, ce serait perdre mes repères et j’angoisse juste à y penser. Comme j’ai des TOC, chaque chose doit rester telle quelle. Sinon, je risque de perdre le contrôle, et qui prendrait les rênes de mon esprit ? Zach. C’est sa personnalité qui effacerait la mienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 1 de Cynthia Havendean
Même avec le temps, j’arrive encore à me demander si elle a dit vrai, car ma mère s’est tellement prostituée dans son adolescence que mon père pourrait être n’importe qui. Même si je me doute que son frère l’a déjà sautée, rien ne me prouve qu’il soit mon géniteur. Qui est véritablement Zachary Jeff’Ossen Ross ? Je pense que pour le savoir, il faut commencer du début de ma vie, connaître mon passé et pourquoi je suis devenu un tueur en série. On pourrait dire que je suis abominable, mais je n’y peux rien, mon cerveau est malade. Une personne avec un esprit sain ne peut pas ressentir ni voir les choses comme moi. Enfant, j’étais celui qu’on tabassait parce que j’étais pauvre et un peu bizarre aussi. Très renfermé, je ne parlais à personne. Ça intriguait bien les jeunes que je sois sale et que je n’aie jamais rien à manger dans ma lunch box . Le plus amusant pour les enfants, c’était de me bousculer, parce que je ne réagissais pas. J’aimais et j’aime toujours la solitude et ne pas entendre parler les autres. J’ai déjà assez de cette voix dans ma tête …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 1 de Cynthia Havendean
Normal que je ne fasse rien d’autre la nuit que suivre des jeunes femmes… je n’ai pas de boulot. Pas un sou. Alan m’a promis bientôt du boulot au Red Holder, ce bar qui appartient à un réseau criminel, de motards, de prostitution, de drogue. Néanmoins, il ne semble pas pressé de me contacter. Depuis la mort de ma mère, il s’est trouvé un appartement et je ne le vois plus.

Je me penche vers la boîte à gants pour sortir mon paquet de clopes. Au même moment, je fais tomber le flacon de pilules vide sur la moquette et j’essaie de le retrouver en tâtant sous le siège passager. Oui, je consulte un psy, Carla Vénétie, depuis que je suis gamin. Pas une fois par année, mais une fois par semaine… Elle bosse à l’hôpital psychiatrique… ouais… l’asile de fous, et elle me prescrit des antipsychotiques, mais Zach adore vider le flacon dans la cuvette pour éviter que je ne le fasse disparaître de ma tête.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 1 de Cynthia Havendean
Comme ma mère m’obligeait à lui préparer son verre de whisky quand le dernier client partait, un beau jour j’ai fini par y glisser un somnifère. Pourquoi ? Eh bien, car régulièrement, depuis le début de mon adolescence, je me planquais au coin d’un mur pour regarder tous ces hommes la prendre dans toutes les positions possibles. Enfant, je croyais qu’on lui faisait du mal, car elle criait, mais ado, j’ai vite compris qu’elle adorait ça. Et ça me donnait des érections douloureuses. J’ai commencé à me masturber en regardant à travers la fente d’une porte, ou en haut de l’escalier, alors que je la voyais à quatre pattes sur le canapé.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 2 de Cynthia Havendean
La chanson fétiche de Merry était First In Line. C’est sur cette mélodie qu’elle se maquillait devant le miroir de sa chambre et que je l’espionnais pendant qu’elle enfilait des tenues sexy. L’écho résonnait dans toute la maison. Quand la voix du King a cappella emplissait la maison, j’arrêtais ce que je faisais, allais gratter le papier peint fleuri qui cachait un trou dans le mur de ma penderie et j’observais ma mère. Elle commençait toujours par enlever sa robe de chambre pour s’asseoir face à sa coiffeuse. Elle se maquillait nue. Je trouvais érotique la manière dont elle étalait ce rouge vif sur ses lèvres.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 1 de Cynthia Havendean
De toute façon, plus j’étais isolé, plus mon sentiment de bien-être augmentait, alors être dans ce puits ne m’avait pas effrayé, mais m’avait apaisé. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu des troubles de la personnalité antisociale. Personne n’a lancé d’avis de recherche, personne ne s’est inquiété pour moi. Pas même ma mère. C’est un des trois jeunes qui a finalement décidé d’alerter le professeur de la raison pour laquelle je n’étais pas en cours deux jours de suite. Ensuite, les secours sont venus me sortir de là.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 2 de Cynthia Havendean
Je pense que comme Nora est venue chez moi, elle a vu des choses, elle est dans mon univers, dans mon intimité. Je sens que j’ai partagé une partie de moi avec elle. Personne avant elle n’était entré dans ma maison. Et parler avec quelqu’un d’autre que Zach est plutôt agréable. Durant toute ma vie de solitude, j’ai parlé à Zach, une personnalité dans ma tête. À présent, pour la première fois, je parle à quelqu’un qui est là, devant moi, sans craindre qu’il ne me quitte ou ne me juge.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   14 juin 2021
Dans l'ombre de Zachary: Épisode 1 de Cynthia Havendean
Je me suis toujours demandé comment on devient un tueur en série. Mais en fait, le devient-on vraiment ou alors naît-on ainsi ? Mes troubles de la personnalité et mon passé sont-ils à l’origine de ce chemin tracé de sang ? Ou alors étais-je déjà prédestiné à être un des plus barbares serial Killers recherché dans la région ? Quoi qu’il en soit, personne ne me soupçonne, car sous mes airs d’ange, d’homme poli et gentleman, rien n’évoque qu’une part d’ombre vit en moi.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les figures de style dans la littérature

"Adieu veaux, vaches, cochons, couvée" Quelle figure ici utilisée par La Fontaine et marquée par la juxtaposition de mots vise généralement à donner du rythme à la phrase ou à mettre en valeur l'abondance.

L'allitération
L'énumération
L'anacoluthe
L'anaphore

10 questions
361 lecteurs ont répondu
Thème : Les figures de style de Henri SuhamyCréer un quiz sur cet auteur

.. ..