AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.03/5 (sur 49 notes)

Nationalité : Pologne
Né(e) à : Szetejnie , le 30/06/1911
Mort(e) à : Cracovie , le 14/08/2004
Biographie :

Czesław Miłosz est un poète, romancier, essayiste et traducteur polonais et américain.

Il fait ses études à Vilnius et c’est là aussi qu’il s’affirme, à partir de 1930, au sein du groupe poétique żagary (Tison), publiant en 1933 son premier recueil, "Poème du temps figé" puis "Trois hivers" en 1936. En 1937, il quitte Vilnius pour Varsovie et participe activement à la vie culturelle de la capitale, y compris dans la clandestinité au moment de l’occupation allemande.

Sollicité par le nouveau régime, il accepte le poste d’attaché culturel à Washington, puis à Paris, mais en 1951, il rompt avec la Pologne populaire. Son nom disparaît alors des ouvrages officiels. Entré en dissidence (L'une de ses œuvres les plus connues, "La Pensée captive" (1953) est une réflexion sur la place des intellectuels et des dissidents au sein des régimes autoritaires), Milosz passe une dizaine d’année en France. Il sera l’éditeur de la revue «kultura », auquel il restera fidèle même après son installation à Berkeley, où à partir de 1959, il enseigne la littérature slave.

Miłosz est un écrivain qui s’illustra dans la poésie mais aussi dans le roman avec "Sur les bords de l’Issa", l’essai avec en particulier "La Terre d’Ulro" ou encore l’autobiographie avec "Une autre Europe". Quelque soit le mode d’expression, ses interrogations se portent la plupart du temps en terme de foi, de métaphysique, d’éthique, d’esthétique et de politique.

Il a obtenu le prix Nobel de littérature en 1980.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Czeslaw Milosz   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait du film documentaire L'âge de Czeslaw Milosz tourné à l'occasion du centenaire de la naissance de l'auteur.


Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Confession

Seigneur Dieu, j'ai aimé la confiture de fraise
Et la sombre douceur du corps féminin.
Comme aussi la vodka glacée, les harengs à l'huile,
Les parfums : la cannelle et les clous de girofle.
Quel prophète puis-je donc faire ? Pourquoi l'esprit
Aurait à visiter quelqu'un de pareil ? Tant d'autres
A bon droit furent élus dignes de confiance.
Mais moi qui me croirait ? Car ils ont vu
Comme je me jette sur la nourriture, vide les verres,
Et regarde avidement le cou de la serveuse.
En défaut et conscient de l'être. Désireux de grandeur,
Sachant la reconnaître où qu'elle soit,
Et pourtant d'une vue pas tout à fait claire.
Je savais ce qui reste pour les moindres comme moi :
Le festin des brefs espoirs, l'assemblée des fiers,
Le tournoi des bossus, la littérature.
Commenter  J’apprécie          382
" Est-il vrai que les Américains sont tellement bêtes ? " m'a-t-on demandé souvent à Varsovie.... Cette question montre assez clairement l'attitude qui règne dans les démocraties populaires en ce qui concerne l'Occident : elle se caractérise par une grande somme de déceptions et un reste d'espoir.

(page 49).
Commenter  J’apprécie          270
Czeslaw Milosz
Don


Jour si heureux.
Le brouillard était tombé tôt, je travaillais au jardin.
Des colibris s’arrêtaient au-dessus de la fleur du chèvrefeuille.
Il n’y avait rien sur terre que j’aurais voulu posséder.
Je ne connaissais personne qui aurait valu d’être envié.
Le mal qui était advenu, je l’oubliais.
Je n’avais pas honte d’être celui que je suis.
Je ne sentais dans mon corps nulle douleur.
Commenter  J’apprécie          230
Czeslaw Milosz
Solitude, ma mère, redites-moi ma vie.
Commenter  J’apprécie          180
Czeslaw Milosz
LES SECRÉTAIRES



je ne suis que le secrétaire d’une chose invisible,
Qui m’est dictée, et à quelques autres avec moi.
Inconnus les uns des autres, nous parcourons la terre,
Sans comprendre grand-chose. On commence à mi-phrase,
On s’arrête aussi sec. L’ensemble un jour constitué
N’est pas notre affaire, aucun de nous ne le déchiffrera.
Commenter  J’apprécie          150
Mais parfois, il est hanté par cette pensée que le diable à qui l'on vend son âme tire sa force des hommes eux-mêmes, et que le déterminisme de l'histoire est une création des cerveaux humains.
Commenter  J’apprécie          150
Ce qui fut grand paraît petit.
Les royaumes se fanent comme bronze enneigé.

Ce qui nous atteignit cesse de nous atteindre.
Les terres célestes tournent et resplendissent.

Étendu dans l'herbe sur la berge d'un fleuve,
Comme il y a bien longtemps, je lance mes navires d'écorce.
Commenter  J’apprécie          121
[...] le véritable opium du peuple, c'est de croire au néant après la mort. L'idée que nous ne serons pas jugés pour toutes nos saloperies, nos déchéances, nos lâchetés, nos crimes est une immense consolation.
Commenter  J’apprécie          112
«Je rêvais toujours la neige et les bois de bouleaux.
Là où il n'y a pas de saisons, on ne sent pas s'écouler le temps.
Ici c'est - vous verrez - la montagne magique.»
Commenter  J’apprécie          110
- Pourquoi les autres sont-ils heureux, et moi non ?
- Parce que, mon cher, il est donné à chacun un certain fil - son destin. Ou bien ou en attrape le bout, et alors on se réjouit parce qu'on fait ce qu'il convient de faire. Ou bien on ne l'attrape pas. Toi, tu n'as pas réussi. Tu n'as pas cherché ton propre fil, tu as regardé autour de toi, celui-ci, celui-là, pour être comme eux. Mais ce qui est le bonheur pour eux, pour toi c'est le malheur.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Czeslaw Milosz (96)Voir plus

Quiz Voir plus

Quand les écrivains et les compositeurs se rencontrent pour le meilleur et pour le pire...

Marcel Proust a vécu une belle histoire d'amour avec...

Frédéric CHOPIN
Reynaldo HAHN
Gioachino ROSSINI
Richard STRAUSS
Jean-Baptiste LULLY

5 questions
126 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique classique , compositeur , écrivainCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..