AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.41 /5 (sur 128 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 12/02/1981
Biographie :

Domitille Collardey est auteur de bandes-dessinées et illustratrice.

Elle est diplômée d'École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD) en 2004.

Domitille Collardey a été publiée dans la très chic revue littéraire américaine McSweeney's.

Elle a co-fondé le blog collectif Chicou-Chicou en 2006 avec Aude Picault, Boulet et Olivier Tallec. Ont également rejoint l'aventure par la suite Lisa Mandel, Erwann Surcouf et Ohm.

Le blog s'est achevé en 2008 et a été suivi d'une publication en album aux éditions Delcourt, collection Shampooing.

Elle est mariée à Tunde Adebimpe (1975), chanteur du groupe américaine TV on the Radio, depuis 2011.

site:
http://www.domitille-collardey.com/

le blog de Chicou-Chicou:
http://www.chicou-chicou.com/
+ Voir plus
Source : neuvieme-art.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande Annonce du film Le Magasin des suicides basé sur la bande dessinée par Olivier Ka et Domitille Collardey


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Verdorie   22 mai 2013
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
- Dites, si je paye plus cher...ce serait possible de passer toute une nuit avec la petite ?

- Et puis quoi encore ?! On n'est pas des proxénètes ! On se passera de votre clientèle. Fichez moi le camp !

- Mais je veux mourir.

- Démerdez-vous ! Allez au bureau de tabac !



Commenter  J’apprécie          190
Imaginoire   09 novembre 2020
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
C'est long de vieillir, au bout du compte.
Commenter  J’apprécie          120
blandine5674   07 avril 2018
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
Il faut se suicider jeune quand on veut profiter de la mort.

P. Darc
Commenter  J’apprécie          110
c.brijs   29 septembre 2012
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
- Oh, il sourit!

- Comment ça, mon fils sourit?! Ca m'étonnerait! Personne n'a jamais souri dans la famille Tuvache! MISHIMA! MISHIMA! Viens voiiiir!

- Oui, oui, j'arrive! Que se passe-t-il?

- La cliente prétend qu'Alan sourit!

- Il a sûrement la colique... Ca leur dessine des plis de lèvres, comme ça. Ce ne sont pas des sourires, ce sont des grimaces.

- Et si je fais ça... et ça, regardez... Là, on dirait qu'il sourit... Là, non... Et là, un peu... Et là, regardez, là il a l'air heureux... Vous voyez, il suffit de pas grand chose... Ce ne sont que des impressions!

- Relâchez, pour voir. Ah! Vous voyez bien qu'il sourit!
Commenter  J’apprécie          60
jovidalens   08 septembre 2015
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
- Vous me demandez quelque chose d'original et viril; moi je vous réponds ; le seppuku, que les vulgaires appellent hara-kiri, terme argotique.

- J'avais pensé à l'essence ou au napalm...

- Ah, une belle immolation, ça n'est pas mal non plus. On a tout ce qu'il faut pour cela mais, franchement, le seppuku...Enfin, je ne pousse pas à la dépense, c'est vous qui voyez.

- ça nécessite beaucoup de matériel ?

- Un kimono de samouraï à votre taille. I l doit me rester un XXL. Et bien sûr , le Tanto. On s'en fait toute une histoire mais regardez, c'est finalement un sabre plutôt court. Touchez ce fil du tranchant, ça vous pénètre comme dans du beurre.

- MM...Et ça fait combien ?

- Le tout, trois cents euros-yens.

- Ah, tout de même...Est-ce qu'on peut payer...

- A crédit ? Chez nous ? Vous plaisantez ! Pourquoi pas une carte de fidélité !
Commenter  J’apprécie          30
Arthore   12 juin 2019
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
-Bon anniversaire Marilyn

-Dis toi que ça te fait un an de moins à vivre

-Et maintenant les cadeaux.

-Tu nous excuseras pour la présentation. On avait demandé à Alan d’acheter du papier noir et il en a rapporté du coloré avec des clowns qui rigolent mais ça tu connais ton frère.
Commenter  J’apprécie          20
Sabrina1988   08 février 2020
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
Avant, vous savez, lorsque, par des nuits de tornade ou d'ouragan, des gens au corps léger se jetaient par la fenêtre...

...on les retrouvait le lendemain en pyjama, échoués dans des branches d'arbres, accrochés à des réverbères, ou étalés sur le balcon d'un voisin.

Tandis qu'avec le parpaing Magasin des suicides fixé à la cheville, vous tombez droit !



Souvent, le soir, je les regarde tomber des tours de la cité. Le parpaing à une cheville, on dirait des étoiles filantes. Lorsqu'ils sont nombreux, les nuits de défaite sportive pour l'équipe locale, on croirait du sable qui coule des tours, c'est joli.
Commenter  J’apprécie          10
Sabrina1988   08 février 2020
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
Alan ! Combien de fois faudra-t-il te le répéter ?

On ne dit pas "au revoir" aux clients qui sortent de chez nous.

On leur dit "adieu" puisqu'ils ne reviendront jamais.
Commenter  J’apprécie          20
Sabrina1988   08 février 2020
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
Ce serait... ce serait comme une fête foraine pour les gens qui veulent en finir avec la vie.

Au stand de tir, ils paieraient, mais pour être la cible.

[...]

et le grand huit incomplet, dont les rails ascendants, après une descente vertigineuse, s'arrêteraient brutalement en plein élan !
Commenter  J’apprécie          10
Sabrina1988   08 février 2020
Le magasin des suicides (BD) de Domitille Collardey
Premier novembre...

Bon anniversaire Marilyn !



Dis-toi que ça te fait un an de moins à vivre !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ma fille, mon enfant de David Ratte

Commment s'appelle le copain de Chloé ?

Abdel
Abdelaziz
Abdou

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , racisme , familleCréer un quiz sur cet auteur