AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.86 /5 (sur 1400 notes)

Nationalité : Viêt Nam
Né(e) à : Thái Bình , 1947
Biographie :

Dương Thu Hương est une romancière et dissidente politique vietnamienne.

Issue d’une famille révolutionnaire et membre du Parti communiste, Duong Thu Huong fait partie de la génération Hô Chi Minh. À vingt ans, elle dirige une brigade de la jeunesse communiste du mouvement "Chanter plus haut que les bombes", elle est envoyée au front pendant la guerre, sur le 17e parallèle, dans la région la plus bombardée du Vietnam.

De retour à Hanoï en 1977, elle devient scénariste pour le cinéma vietnamien. À partir de 1980, alors qu’une de ses pièces de théâtre est censurée, elle conteste violemment la censure et la lâcheté des intellectuels. À partir de 1989, la politique du « renouveau » marquant le pas, Duong Thu Huong devient de plus en plus populaire dans l’opinion publique et de moins en moins acceptée par le pouvoir.

Avocate des droits de l’homme et des réformes démocratiques, elle n’a cessé de défendre vigoureusement, à travers ses livres, ses engagements pour finir par être exclue du Parti en 1990 pour « indiscipline, » avant d’être arrêtée et emprisonnée sans procès le 14 avril 1991. Son arrestation provoqua un large mouvement de protestation en France et aux États-Unis, dans les organisations de défense des droits de l’homme.

Elle fut libérée en novembre 1991, mais dû vivre en résidence surveillée à Hanoï jusqu’en 2006. Malgré cet exil intérieur et bien que ses livres soient désormais interdits de publication dans son pays, Duong Thu Huong reste au Vietnam un des écrivains les plus populaires et les plus discutés. Son œuvre est traduite dans le monde entier.

Arrivée en France en 2006 pour défendre Terre des oublis (Sabine Wespieser éditeur), elle a décidé d’y rester et de se consacrer à l’écriture. Après Itinéraire d’enfance en 2007, Au Zénith, a paru en 2009, toujours aux éditions Sabine Wespiese.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Duong Thu Huong, Les collines d'eucalyptus .
Lorsque Duong Thu Huong, romancière vietnamienne, parle de son livre Les collines d'eucalyptus ( éditions Sabine Wespieser) et du destin d'un adolescent fugueur, c'est tout le Viet nam qu'elle évoque. Et l'ancienne combattante anti-colonialiste, aujourd'hui dissidente et exilée, ne mâche pas ses mots. Entretien Dominique Conil, video de Nicolas Serve.
Citations et extraits (304) Voir plus Ajouter une citation
carre   08 juin 2012
Terre des oublis de Duong Thu Huong
La femme est plus clairvoyante que l’homme sans doute justement grâce à ce fond obscur de son âme où l’intelligence s’arrête, où l’intuition érige ses antennes invisibles mais efficaces.
Commenter  J’apprécie          530
ClaireG   27 janvier 2017
Les collines d'eucalyptus de Duong Thu Huong
Deux ans après la libération de Saïgon, en 1977, fut soudain lancée la campagne "d’ éradication de la culture décadente », comme le pouvoir l’avait déjà fait auparavant dans le Nord. Morts de peur, tous les libraires et bouquinistes ont organisé en cachette la destruction des ouvrages interdits : ils les ont brûlés ou jetés dans le fleuve.



p. 324

Commenter  J’apprécie          331
Under_the_Moon   12 octobre 2014
Terre des oublis de Duong Thu Huong
Ceux qui vivent dans le monde des truands doivent obéir à sa loi. Ils pillent dans l'ombre, ils sont pillés, pourchassés dans l'ombre. Ils ne peuvent gagner ou perdre, survivre ou mourir, ils ne peuvent pas appeler à l'aide. C'est le monde ténébreux des bêtes sauvages. Pas de S.O.S. possible. Il grouille d'êtres humains et pourtant il est plus vide, plus more que le désert. Là, l'amour relève du superflu.
Commenter  J’apprécie          310
Lorraine47   02 octobre 2013
Au-delà des illusions de Duong Thu Huong
Nguyên seul a vécu en elle pleinement, impétueusement. Elle frémissait à chacun de ses regards, son âme résonnait de chacun de ses mots, comme l'écho que les parois des montagnes jettent dans la vallée en réponse aux appels venus des profondeurs de la jungle.
Commenter  J’apprécie          270
Under_the_Moon   16 mai 2014
Terre des oublis de Duong Thu Huong
Le pays natal n'a de sens que si on y trouve un toit chaleureux. Là où on trouve ce toit, là est le pays natal.
Commenter  J’apprécie          260
Piatka   25 mars 2019
Terre des oublis de Duong Thu Huong
L’enfance est la base la plus solide pour édifier un être humain.
Commenter  J’apprécie          240
Under_the_Moon   10 mai 2014
Terre des oublis de Duong Thu Huong
(…) dans la guerre, c'est le plus endurant, le plus obstiné qui gagne, dans la vie il en va de même car la vie est un combat.
Commenter  J’apprécie          230
isabiblio   10 juin 2012
Terre des oublis de Duong Thu Huong
La femme est un monde mystérieux, incompréhensible. Elle se désintéresse de la logique ordinaire et n'écoute que la voix de son coeur. C'est pourquoi l'homme n'arrivera jamais à sa hauteur...
Commenter  J’apprécie          220
Piatka   27 mars 2019
Terre des oublis de Duong Thu Huong
Les matins d’automne, la vallée se couvre de fleurs vert foncé, minuscules comme des gouttes de rosée. Ce sont sans doute les plus éphémères des fleurs. Elles ne vivent que quelques heures. Vers sept heures ou sept heures et demie, le soleil d’automne sèche les herbes, les boutons commencent à s’ouvrir. Vers huit heures, les fleurs s’épanouissent, elles vivent quelques instants la plénitude de leur extraordinaire beauté. Elles fleurissent en grappes, dansent comme des milliers et des milliers de gouttelettes vertes sur les feuillages épais, d’une blancheur de marbre, illuminés par des reflets d’argent velouté. Vers dix heures ou dix heures et demie, les pétales graciles se fanent, se fripent, s’enroulent. À midi juste, les cinq pétales froissés, ratatinés, se tassent en un point noir. Aucun peintre n’a encore réussi à rendre le vert étrange de cette fleur, aucun poète n’a encore su décrire sa beauté chimérique.
Commenter  J’apprécie          190
carre   08 juin 2012
Terre des oublis de Duong Thu Huong
Dévorante, chaque crise de jalousie cristalise dans son âme un sel amer.
Commenter  J’apprécie          210
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-47927

Quelle était la profession d'André-Charles Boulle (1642-1732) à la cour du roi Louis XIV?

jardinier
ébéniste
médecin

7 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms propres , guerre mondiale , littérature française , sport , artisanatCréer un quiz sur cet auteur
.. ..