AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dan Tran Phuong (Traducteur)
ISBN : 2848050535
Éditeur : Sabine Wespieser (10/05/2007)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 208 notes)
Résumé :
Paru en 1985 au Viêtnam, alors que la publication des livres de Duong Thu Huong y était encore autorisée, ce roman de formation remporta un énorme succès. Il est pour la première fois traduit en français.

Duong Thu Huong y évoque les tribulations d'une gamine espiègle et entreprenante à la fin des années cinquante. Bê a douze ans, sa vie dans le bourg de Rêu s'organise entre sa mère, ses amis, ses voisins et ses professeurs. Son père, soldat, est en g... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (51) Voir plus Ajouter une critique
bilodoh
  15 août 2015
Une incursion au Vietnam où je n'étais jamais allée, j'y ai accompagné une petite fille dans son périple à travers le pays.

Une destination choisie pour son dépaysement, j'ai pu profiter des panoramas enchanteurs, me réchauffer dans des maisons sur pilotis et me régaler de la soupe d'escargots fraîchement cueillis.

L'héroïne est intelligente, fort vaillante et elle adore l'école. Elle est également rusée et fort résiliente, triomphant de toutes les situations difficiles qu'elle rencontre en chemin. C'est une petite fille de 12-13 ans, qui apprend que la vie n'est pas faite que de justice, mais qui n'hésite pas à aller habiter chez des inconnus.

De l'ensemble du roman, il se dégage une impression de naïveté, avec une jeune Vietnamienne un peu trop parfaite, qui me fait presque penser aux héroïnes des « Petites filles modèles ».

Un agréable dépaysement, mais en mode plutôt léger.
Commenter  J’apprécie          250
zenzibar
  30 juin 2015
Duong Thu Huong est une auteure talentueuse c’est un euphémisme.
Son style est flamboyant, élégant et avec notamment ses deux œuvres monumentales « Au zénith » et « Terre des oublis » elle permet d’accéder conjointement à une lecture si authentique des drames de l’histoire de ce pays trop longtemps tourmenté et de la condition humaine dévorée, laminée.
Duong Thu Huong est aussi une grande dame qui inspire le respect par sa vie.
J’ajouterai aussi que j’ai une affection encore plus personnelle envers l’oeuvre de cette auteure ; étant de condition de sang mêlé exotique, le lyrisme, la précision, la virtuosité du style permettent de faire vibrer des liens invisibles, de se transporter littéralement.
Même si « Itinéraire d’enfance » n’a pas la même dimension que les deux livres précités ce roman est encore une merveilleuse immersion dans le Vietnam, pas celui des circuits touristiques, le Vietnam de l’intérieur, des montagnes, de la forêt luxuriante, des villages isolés.
Duong Thu Huong transmet les vibrations de la rosée, le bruissement des feuilles, le poids de la chaleur, les frissons du froid, le cheminement toujours hasardeux sur le territoire du tigre, des serpents, la dureté, la rusticité de cette vie mais aussi ses réjouissances, ses émois….
Cet itinéraire d’enfance c’est celui de Bê, petite fille agée de 12 ans, malicieuse, vive, aimée, aimante. Bê mène une vie heureuse, comme les enfants sous d’autres latitudes, de Pagnol ou de Giono
Mais la vie bascule lors de la nomination du nouveau professeur d’éducation physique. En matière d’éducation physique cet homme est surtout concentré sur celle des jeunes filles. A la suite de péripéties Bê est injustement exclue de l’école primaire par la gorgone qui fait office de directrice, sanction qui est étendue à tout le territoire.
Elle décide alors de s’enfuir avec sa meilleure amie Loan, le but de cette escapade est de rejoindre son père, capitaine sur un poste perdu dans les farouches montagnes sur les frontières du Nord.
L’expédition pourtant bien préparée commence avec une catastrophe, le vol de leur sac contenant vêtements, tous les accessoires de survie et l’essentiel de l’argent dont elles disposaient.
Pas démontés pour autant, les deux enfants poursuivent leur quête.
Un très très joli conte qui ne peut que faire apprécier un peu plus cette auteure exceptionnelle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
legoergosum
  17 juillet 2017
Voyage exotique à travers un Vietnam encore traumatisé par les plaies laissées par la guerre coloniale. Nous suivons l'itinéraire d'une très jeune adolescente, qui fuit son village après avoir été injustement sanctionnée et renvoyée de son lycée. Son but : aller retrouver son père, mobilisé dans une région frontalière du pays. Pour cela, elle doit voyager, apprendre auprès de sages qu'elle rencontre et qui la guident dans ce voyage initiatique. La jeune fille est téméraire, débordante d'énergie, pleine d'initiatives... le lecteur n'a plus qu'à la suivre . D'autant plus que l'héroïne meurt d'envie de nous faire découvrir son pays, ses coutumes, ses paysages grandioses. Mais ce jeune peuple vietnamien, à peine sorti des griffes de l'occupant, se trouve déjà à la merci des dirigeants communistes. La colonisation fut une épreuve révoltante. La décolonisation apportera son lot d' injustices et de souffrances, toujours et encore . Tel est le message que l'auteur me semble nous adresser.
Commenter  J’apprécie          90
dcs919
  30 juillet 2016
Quel dépaysement que d'accompagner la jeune Bê, douze ans, fuguant avec son amie Loan sur les routes du Vietnam à la fin des années cinquante pour rejoindre son père, soldat dans un poste frontière aux confins du pays.
Victime d'une injustice, Bê se lance dans un véritable voyage initiatique lors duquel elle vivra des aventures surprenantes lui ouvrant les yeux sur la diversité de son pays et le monde des adultes.
Elle prendra conscience de l'importance de l'éducation et du développement de l'esprit critique, de la (mal)honnêteté des humains, de l'importance de la famille et des amis.
Sa jeunesse, sa naïveté doublée d'une intelligence pétillante vont bousculer un certain nombre des traditions, de croyances et de superstitions.
Rédigé dans un style très léger, facile à lire. Une vraie découverte !
Commenter  J’apprécie          90
litolff
  09 février 2011
C'est un véritable voyage initiatique que relate Duong Thu Huong : au fil des rencontres, des paysages merveilleux qu'elles traversent, les jeunes fugueuses grandissent. Bê, sans jamais oublier les valeurs que lui ont inculquées ses parents, comprend le vrai sens de la liberté. Ce récit en dit long sur la formation de son caractère, et accessoirement sur celui de l'auteur, qui avoue avoir donné beaucoup d'elle-même à sa jeune héroïne…
Bien que ce soit le premier (ou 2nd ?) roman de Duong Thu Huong, il n'est paru en France qu'après Terre des Oublis qui a fait connaitre son auteur.
Si j'ai été touchée par le coté limpide et lumineux de ce récit, j'ai cependant été légèrement déçue après avoir été littéralement transportée par Terre des Oublis : mais c'est normal, aux dires de l'auteur, Itinéraire d'enfance n'était qu'un petit roman écrit en 2 mois pour aider une amie éditrice en difficulté !
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
zenzibarzenzibar   27 juin 2015
Un dernier rayon de soleil s'accroche encore aux pointes des plus hautes branches de bambous et des mangousiers qui s'agitent à la moindre brise.

De vieux crapauds, dissimulés dans les coins des murs, entonnent leurs croassements grinçants. Des sauterelles, arrivant des champs, se cognent contre ma tête, me chatouillent l'oreille. Je redoute qu'une grenouille ou un kaloula me saute dans le bol de soja ou de plat de poisson.

Par bonheur rien de tout cela n'arrive. Mes hôtes, habitués à manger dans la nature, ne semblent pas se poser de telles questions.

Plus tard, je trouverai que manger dehors est un vrai bonheur. L'air vivifiant du soir donne plus d'appétit, sans compter que le paysage ne fait qu'augmenter le plaisir d'un repas frugal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bilodohbilodoh   10 août 2015
C’est un petit village niché au creux de la vallée, entouré de versants montagneux. La vie y est paisible et agréable. Ceux qui n’y sont jamais venus en rêvent et ceux qui y sont souhaiteraient y rester pour toujours.

(France Loisirs, p.209)
Commenter  J’apprécie          150
livresdaumesnillivresdaumesnil   03 septembre 2015
j'ai adoré le parcours de cette enfant, même pas encore adolescente, et de son amie (surtout quand on sait que ce parcours est quasiment auto-biographique).
Courageuse enfant, élève brillante, au caractère trempé, avec des exigences d'honneteté, rectitude morale, de justice tuées dans l'oeuf par une ambiance moyennageuse sur les droits des individus et surtout des enfants. Failles du système que Bê va pouvoir affronter grâce à un parcours initiatique fait de rencontres heureuses, d'expériences de vie, lui forgeant un caractère et des exigences élevées . Parcours se terminant par le triomphe de la justice et de la moralité, lui permettant de réintégrer sa scolarité avec dignité et de devenir la femme dont elle portait déjà l'embryon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TRIEBTRIEB   20 décembre 2011
Les bananiers sont vert éclatant, les rhododendrons sauvages, les ajoncs et les rosiers fleurissent partout, tissant un voile de soie festif. Les rossignols des montagnes s’élancent dans le ciel où ils planent en entonnant leur chant euphorique (…) Je n’oublierai jamais cette image lumineuse, fastueuse de la montagne, de la forêt, des ruisseaux, en phase avec la plénitude de notre âme. L’homme doit lutter et gagner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GrouchoGroucho   05 août 2015
.../...
Quand le train passe derrière un versant de la montagne, je finis par voir une lueur. C'est une lumière rouge qui vacille au milieu de la vallée. Ce pourrait être la torche d'un paysan qui avance, muni de sa pioche. Cet homme ne sait pas que sa torche vient d'allumer en moi, une petite fille inconnue, l'espoir d'une vie heureuse.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Duong Thu Huong (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Duong Thu Huong
Duong Thu Huong, Les collines d'eucalyptus .Lorsque Duong Thu Huong, romancière vietnamienne, parle de son livre Les collines d'eucalyptus ( éditions Sabine Wespieser) et du destin d'un adolescent fugueur, c'est tout le Viet nam qu'elle évoque. Et l'ancienne combattante anti-colonialiste, aujourd'hui dissidente et exilée, ne mâche pas ses mots. Entretien Dominique Conil, video de Nicolas Serve.
autres livres classés : littérature vietnamienneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
338 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre
. .