AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.99 /5 (sur 162 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Neuilly-sur-Seine , le 01/01/1965
Mort(e) à : Paris , le 15/10/2007
Biographie :

Édouard Levé est un écrivain, artiste et photographe français.

Après des études à l’ESSEC, il commence à peindre en 1991 puis, en 1995, part en Inde pour un voyage de deux mois qui va profondément l’influencer. De retour en France, il décide en effet de quitter son atelier (« j'ai brûlé quasiment toutes mes toiles »), devenu un lieu un peu trop étroit, pour s’adonner à une autre passion qu’il avait adolescent : la photographie.

Sa première série, ‘Homonymes’, date de 1999. Reprenant la liste d’écrivains ou d’artistes qui l’ont marqué à un moment de sa vie, Edouard Levé décide de prendre en photo des inconnus aux noms évocateurs, comme Georges Bataille, Yves Klein, Henri Michaux, Eugène Delacroix ou Claude Lorrain. ‘Autoportrait par ricochets’, l’ouvrage de photos, constituera la première incursion d’Edouard Levé dans le monde de l’art.

Écrivain, Edouard Levé travaille une écriture sobre, dégagée du pathos, dans des livres livrés sans "mode d'emploi", où le lecteur doit reconstituer une continuité.

Son dernier manuscrit, Suicide, qui évoque de manière romancée le suicide d'un ami d'enfance survenu il y a 20 ans, est déposé chez son éditeur dix jours avant qu'il ne se donne la mort à 42 ans.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Édouard Levé Autoportrait lu par Mathieu Amalric
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (72) Voir plus Ajouter une citation
irhlyredouane   18 novembre 2011
Suicide de Edouard Levé
" Tu as écrit un recueil de tercets, brefs et condensés comme ta vie. Tu n'en parlas à personne. Ta femme les découvrit après ta mort dans le tiroir de ton bureau:

[...]

Le jour m'éblouit, Le soir m'apaise, La nuit m'enveloppe.

Dominer m'oppresse, Subir m'asservit, Etre seul me libère.

La chaleur me gêne, La pluie m'enferme, Le froid m'éveille.

Le tabac m'irrite, L'alcool m'endort, La drogue m'isole.

Le mal me surprend, L'oubli me manque, Le rire me sauve.

L'envie me porte, Le plaisir me déçoit, Le désir me reprend.

[...]

L'équilibre me tient, La chute me révèle, Le rétablissement me coûte.

[...]

Le temps me manque, L'espace me suffit, Le vide m'attire.

[...]

Le bord me tente, Le trou m'aspire, Le fond m'effraie.

Le vrai m'émeut, L'incertain me gêne, Le faux me fascine.

Le bavardage m'égare, La polémique m'enflamme, Le silence me rachète.

L'obstacle m'élève, L'échec m'endurcit, Le succès m'adoucit.

[...]

L'offense me surprend, La répartie me tarde, L'affection me rédime.

[...]

Le sermon m'irrite, L'exemple me persuade, L'acte me prouve.

Nettoyer m'ennuie, Ranger m'apaise, Jeter me délivre.

[...]

Savoir me grandit, Ignorer me nuit, Oublier me libère.

Perdre m'énerve, Gagner m'indiffère, Jouer me déçoit.

Nier me tente, Affirmer m'exalte, Suggérer me contente.

[...]

Dire m'engage, Ecouter m'apprend, Taire me tempère.

Naître m'advient, Vivre m'occupe, Mourir m'achève.

Monter m'est difficile, Descendre m'est facile, Stationner m'est inutile.

[...]

La menace me trompe, L'angoisse me meut, La peur m'exalte.

[...]

La fatigue me calme, La lassitude me décourage, L'épuisement m'arrête.

Construire m'obsède, Conserver m'apaise, Détruire m'allège.

[...]

Le groupe m'oppresse, La solitude me tient, La folie me guette.

Plaire me plaît, Déplaire me déplaît, Indifférer m'indiffère.

L'âge me gagne, La jeunesse me quitte, La mémoire me reste.

Le bonheur me précède, La tristesse me suit, La mort m'attend.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
tite_princesse   20 septembre 2012
Suicide de Edouard Levé
Tu avais rarement tort puisque tu parlais peu.

Tu parlais peu parce que tu sortais peu. Si tu sortais, tu écoutais et regardais. Tu seras toujours juste, puisque tu ne parles plus. À vrai dire tu parles encore, par ceux qui, comme moi, te font revivre et te questionnent. Nous entendons tes réponses, dont nous admirons la sagesse. Mais si les faits donnent tort à tes conseils, nous nous accusons de les avoir mal interprétés. À toi les vérités, à nous les erreurs
Commenter  J’apprécie          110
Hekahm   17 octobre 2015
Suicide de Edouard Levé
(...) tes survivants seraient les seuls à porter la douleur de ta mort. Cet égoïsme de ton suicide te déplaisait. Mais dans la balance, l'accalmie de ta mort l'emporta sur l'agitation douloureuse de ta vie.
Commenter  J’apprécie          110
simeon   30 septembre 2013
Autoportrait de Edouard Levé
Je souhaite qu'on grave sur ma tombe cette épitaphe : "À bientôt."
Commenter  J’apprécie          100
babounette   26 juillet 2012
Suicide de Edouard Levé
Tu t'es tiré une balle dans la tête avec le fusil que tu avais soigneusement préparé. Tu as laissé sur la table une bande dessinée ouverte sur une double page. Dans l'émotion, ta femme appuie sur la table, le livre bascule en se refermant sur lui-même avant qu'elle ne comprenne que c'était son dernier message.
Commenter  J’apprécie          80
Mikona   15 juin 2017
Suicide de Edouard Levé
Ton suicide rend plus intense la vie de ceux qui t'ont survécu. Si l'ennui les menace, ou si l'absurdité de leur vie jaillit au détour d'un miroir cruel, qu'ils se souviennent de toi, et la douleur d'exister leur semble préférable à l'inquiétude de ne plus être. Ce que tu ne vois plus, ils le regardent. Ce que tu n'entends plus, ils l'écoutent. Et ce que tu ne chantes plus, ils l'entonnent. La joie des choses simples leur apparaît à la lumière de ton triste souvenir. Tu es cette lumière noire mais intense qui, depuis ta nuit, éclaire à nouveau le jour qu'ils ne voyaient plus.
Commenter  J’apprécie          70
Noctenbule   11 septembre 2014
Suicide de Edouard Levé
Un samedi au mois d'août, tu sors de chez toi en tenue de tennis accompagné de ta femme. Au milieu du jardin, tu lui fais remarquer que tu as oublié ta raquette à la maison. Tu retournes la chercher, mais au lieu de te diriger vers le placard de l'entrée où tu la ranges d'habitude, tu descends à la cave. Ta femme ne s'en aperçoit pas, elle est restée dehors, il fait beau, elle profite du soleil. Quelques instants plus tard, elle entend la décharge d'une arme à feu. Elle accourt à l'intérieur de la maison, elle crie ton nom, remarque que la porte de l'escalier qui conduit vers la cave est ouverte, y descend et t'y trouve. Tu t'es tiré une balle dans la tête avec le fusil que tu avais soigneusement préparé.
Commenter  J’apprécie          60
Noctenbule   11 septembre 2014
Suicide de Edouard Levé
Loin de chez toi, tu goûtais au plaisir d'être fou sans être aliéné, d'être imbécile sans renoncer à ton intelligence, d'être un imposteur sans culpabilité.
Commenter  J’apprécie          70
BandiFuyons   13 novembre 2019
Autoportrait de Edouard Levé
Je souhaite demander une aide au ministère de la Culture pour construire ma tombe future comme une oeuvre d'art, portant ma date de naissance, et une date de mort par anticipation, 31 décembre 2050.
Commenter  J’apprécie          60
Noctenbule   11 septembre 2014
Suicide de Edouard Levé
Tu lisais debout dans les librairies plutôt qu'assis dans les bibliothèques. Tu voulais découvrir la littérature d'aujourd'hui, pas celle d'hier. Aux bibliothèques le passé, aux librairies le présent. Pourtant, tu t'intéressais plus aux morts qu'aux contemporains. Tu lisais surtout ceux que tu appelais "les morts vivants" : des auteurs défunts que l'on continue de publier. Tu faisais confiance aux éditeurs pour actualiser aujourd'hui le savoir d'hier. Tu croyais peu aux découvertes miraculeuses d'écrivains oubliés. Tu pensais que le temps trie, et qu'à ce titre, il valait mieux lire des auteurs du passé publiés aujourd'hui que des auteurs d'aujourd'hui qui seront oubliés demain.
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur