AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.3 /5 (sur 114 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1955
Biographie :

Emmanuelle de Boysson, née Emmanuelle Monnier, est une romancière, critique littéraire et essayiste française.

Elle est la sœur de la chorégraphe Mathilde Monnier (1959), la petite-fille de l'avocat Georges Izard (1903-1973) de l'Académie française et de Catherine Daniélou, membre du cabinet du général de Gaulle, la petite-nièce du cardinal Jean Daniélou (1905-1974) et de l'hindouïste Alain Daniélou (1907-1994), la nièce du producteur de télévision Christophe Izard (1937).

Elle passe son enfance au Maroc, à Mohammédia, son adolescence à Mulhouse. Après une terminale et hypokhâgne à Sainte-Marie de Neuilly, collège fondé par son arrière grand-mère, Madeleine Daniélou (1880-1956), elle obtient sa licence de lettres modernes à Nanterre.

Elle suit des cours de théâtre chez Véra Greg et à l’Actors studio, joue dans "Courteline en liberté" au Tintamare, dans une pièce d’Alfred Sauvy.

Parallèlement et pendant quinze ans, elle est formatrice en relations humaines en free lance au sein de l'association Retravailler d’Évelyne Sullerot auprès de demandeurs d'emploi, de cadres et à l'Aérospatiale des Mureaux.

Elle est journaliste à partir de 2000 : à "L'Express", "VSD", "Femmes", "Paris Match", "Marie Claire" (durant douze ans), "Service littéraire", "BSC news" et critique littéraire à "Version Fémina" depuis 2016.

Après plusieurs essais, Emmanuelle de Boysson se consacre à l'écriture de romans où elle explore les méandres de la psychologie des femmes. Satire d'un milieu qu'elle connaît bien, "Les grandes bourgeoises" (2006) a été un succès en librairie.

Emmanuelle de Boysson est présidente du prix de la Closerie des Lilas, prix qui a pour vocation de soutenir la littérature féminine.

Elle épouse en 1978 Hervé de Boysson (1951) dont elle a trois enfants.

son blog : http://emmanuelledeboysson.fr/

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Emmanuelle de Boysson - Les années Solex


Citations et extraits (101) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienne   06 juin 2014
Méditerranée de Emmanuelle de Boysson
Venise, cité des amoureux... Certains s'étonnent parfois que cette ancienne capitale des plaisirs et du commerce, symbole de la courtisanerie triomphante et des plaisirs faciles, soit devenue la ville de ceux qui s'aiment. Sans doute parce que tout y parait rêvé, le calme de la lagune assaillie par l'Adriatique, la splendeur baroque des palais, les façades mystérieuses, les jeux d'ombres sur la piazzetta qui, naguère fut un verger donnant sur la mer...
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienne   05 juin 2014
Méditerranée de Emmanuelle de Boysson
Les hommes, c'est comme les souliers, au début, ils ne sont pas souples, mais, après quelques semaines, il se font...
Commenter  J’apprécie          101
ladesiderienne   02 juin 2014
Méditerranée de Emmanuelle de Boysson
Médecin de campagne et médecin humanitaire, ce n'est pas le même métier, la même vocation. D'un côté des habitués, des cas faciles, de l'autre des inconnus, des cas désespérés. Ce n'est pas la même psychologie, l'urgence suppose une tension permanente et un certain détachement, sans quoi, tout ce malheur vous broie.
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienne   06 juin 2014
Méditerranée de Emmanuelle de Boysson
En amour, il n'y a pas de garantie, rien que des promesses. Chacun fait tout ce qu'il peut pour les tenir mais, parfois, on manque de patience, de courage... Aimer, c'est un peu comme attendre qu'une plante fleurisse, il faut y croire, tout faire pour que les conditions soient les meilleures...
Commenter  J’apprécie          60
BVIALLET   07 janvier 2014
Les grandes bourgeoises de Emmanuelle de Boysson
La passion ne naît chez une femme que dans l'interdit. C'est pourquoi le mariage, parce qu'il est un contrat social, tue l'amour aussi sûrement que la cage tue l'oiseau. L'exemple de Judith Stein est révélateur. Voilà une femme mariée, prête à commettre un meurtre, à se jeter d'un pont pour l'homme qu'elle aime. Vous vous douterez bien, mes chers amis, que de telles divagations n'effleureraient pas une femme rangée, si amoureuse soit-elle de son mari.
Commenter  J’apprécie          50
ladesiderienne   04 juin 2014
Méditerranée de Emmanuelle de Boysson
Donner de l'amour ne suffit pas, on ne le fait que dans la vérité, faute de quoi le don lui-même est vicié, l'amour ne se construit pas sur un mensonge.
Commenter  J’apprécie          60
brinvilliers   19 mars 2014
Oublier Marquise de Emmanuelle de Boysson
Des fumées montent de fermes tapies dans la nuit. Watteau vaut bien plus que ces gens bien nés, prêts à exploser comme le crapaud de la Fontaine, s'amuse Marquise. Dans la nuit où toutes les vaches sont noires, elle se tracasse : ai-je bien fait d'accepter l'invitation du Roi? Watteau a sans doute raison : autant voir ce vieillard avant qu'il ne s'éteigne.
Commenter  J’apprécie          50
soleil23   17 février 2014
Le temps des femmes, Tome 1 : Le salon d'Emilie de Emmanuelle de Boysson
- Ne vous leurrez pas. Vous ne faites pas partie de ce petit nombre. Elles se suffisent à elles-mêmes, se flattent, s’encensent, s’enivrent de leurs trouvailles, se séduisent, se trahissent et n’ont que faire ni des petites parvenues ni des hommes. Comme dit ma servante : « Les hommes, il faut les faire courir pour tout ce qu’ils nous font marcher ».
Commenter  J’apprécie          50
LaRousseBouquine   28 janvier 2017
Les années Solex de Emmanuelle de Boysson
Moi aussi, j’envisageais d’écrire un roman. Il m’a fallu attendre longtemps avant de me l’autoriser. À trente ans, lorsque j’ai voulu m’inspirer de mes journaux intimes, ma mère s’est offusquée, m’a mise en garde : on ne parle ni de soi ni de sa famille, c’est indécent. Elle ignorait qu’un écrivain est un menteur, un voleur qui butine dans les jardins des autres. Mais aussi un cuisinier qui fait de son histoire une drôle de soupe. Curieusement, l’année de mes seize ans, j’avais écrit peu de choses sur ma vie de lycéenne. Sans doute parce que je me perdais dans de longues méditations que le philtre maternel agissait, m’anesthésiait.
Commenter  J’apprécie          40
TRIEB   29 mai 2019
Que tout soit à la joie de Emmanuelle de Boysson
Non, je ne saborderai pas ce que j’ai de plus précieux ( …) Je ne veux pas être dépossédée de mon livre .Je ne veux pas qu’il soit réécrit, je ne veux pas d’un ouvrage formaté . »
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Emmanuelle de Boysson (168)Voir plus


Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur

.. ..