AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.91/5 (sur 1816 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Liestal, Bâle-Campagne, Suisse , le 13/08/1969
Biographie :

Enrico Marini est un auteur de bande dessinée italien.. Il a la double nationalité : Italienne-Suisse. Il tient la nationalité italienne de part ses parents, tous deux italiens mais partis vivre en Suisse.
Enrico Marini est dessinateur et scénariste de bande dessinée.

Durant quatre années, de 1987 à 1991, il étudie le graphisme à l’École des Beaux-Arts de Bâle. Sa carrière débute réellement en 1987 au Festival de la Bande Dessinée de Sierre dans le cadre du concours des nouveaux talents.

Ses dessins commenceront par être publiés dans 'La Tribune de Genève'. Face au succès remporté, naîtra le premier tome de la série : 'Un Dossier d'Olivier Varèse'. Trois tomes d'Olivier Varèse suivent entre janvier 1992 et mai 1993. Puis c'est Georges Pop, journaliste de la Radio Suisse Romande, qui sera le scénariste du dernier épisode de cette première série 'Le Parfum du Magnolia'.

En 1992, Thierry Smolderen propose à Marini de changer d'univers. Leurs regards se tournent alors vers 'Gipsy', un vrai héros de chair et de sang, avec des défauts et un passé, mélange de cynisme, de force grossière et de sensibilité dissimulée.

De par sa rencontre avec Stephen Desberg, Marini concrétise un rêve d'enfant - dessiner un western. 'L’Étoile du Désert', révèle, à travers un nouveau style, le talent incontestable de deux sommités de la bande dessinée.

Depuis 1990, Enrico Marini a mis son talent de créateur d’univers graphiques au service de nombreux scénaristes parmi les plus fameux : Stephen Desberg pour 'Le Scorpion' et 'L’Étoile du désert', Jean Dufaux pour 'Les Rapaces'.
Mais le dessinateur (qui s'occupe aussi de coloriser ses propres planches) n’avait jamais laissé de temps au scénariste qui est en lui pour s’exprimer.

La série 'Les Aigles de Rome' comble cette lacune et son désir de faire une bande dessinée solo.
Le premier tome rencontre d'ailleurs un bon succès à sa sortie, autant du côté des lecteurs, que du côté des critiques.

En 2017, les éditions Dargaud et DC Comics annoncent la parution d'une aventure en deux tomes de Batman par Enrico Marini. Le premier tome est publié fin 2017, le second au printemps 2018.

En 2021, il publie chez Dargaud le premier tome du diptyque "Noir Burlesque".
+ Voir plus
Source : www.bedetheque.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Enrico Marini   (69)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dans le 166e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Les guerres de Lucas que l'on doit au scénario de Laurent Hopman, au dessin de Renaud Roche et qui est édité chez Deman. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie du nouveau tomes des aventures de Gaston Lagaffe baptisé Le retour de Lagaffe que l’on doit à Delaf et aux éditions Dupuis - La sortie du nouveau tomes des aventures d’Asterix baptisé L'iris blanc, un titre que l’on doit au scénario de Fabcaro, au dessin de Didier Conrad et qui est publié chez Albert René, éditions du groupe Hachette - La sortie de l’album Les indomptés, la nouvelle aventure de Lucky Luke vu à travers les crayons de Blutch, un titre sorti chez Lucky Comics, filiale des éditions Dargaud - La sortie du sixième tome de la série Les aigles de Rome, une série que l’on doit à Enrico Marini et aux éditions Dargaud - La sortie de l’album Les imbuvables que l’on doit à Julia Wertz et aux éditions L’agrume - La sortie du cinquième tome de l’intégrale Lucky Luke où l’on y retrouve le travail commun de Morris et René Goscinny, un album sorti aux éditions Dupuis

+ Lire la suite

Citations et extraits (175) Voir plus Ajouter une citation
— Juste pour satisfaire ma curiosité, barbare. Qui t'a appris notre langue civilisée ?
— C'était un fils de sénateur, un prisonnier des guerres contre Drusus. Père a insisté pour qu'il m'apprenne le latin.
— Menteur ! Un vrai romain n'accepterait jamais d'être l'esclave d'un barbare. Il préférerait la mort, plutôt !
— Père lui a cassé toutes les dents et ça l'a convaincu. Mais ça n'a pas facilité l'enseignement.
Commenter  J’apprécie          370
(le Romain: Tu n'as pas payé tribut, Germain.
...
(le Germain): Nous n'avons pas d'argent. La récolte a été mauvaise cette année et la chasse aussi. Comment on survivra à l'hiver si...
(le Romain): Je suis sûr que tu peux encore serrer ta ceinture. Et tes filles sont assez grandes pour se faire de la monnaie chez les légionnaires.
Commenter  J’apprécie          270
Oublie les pyramides, soldat. Comparées à nos aqueducs, elles n'ont aucune utilité.
Commenter  J’apprécie          280
Augustus a eu la sagesse de ne pas céder à la tentation de conquérir d'autres régions que celles que nous avons été contraints de soumettre car il était conscient qu'à vouloir ajouter de nouvelles conquêtes à notre empire, nous risquions de tout perdre. 
Commenter  J’apprécie          260
Enrico Marini
J'étais en train de travailler à ma série "Les Aigles de Rome" quand Batman frappa à ma porte. Enfin, il a plutôt fracassé ma fenêtre, comme il tendance à la faire quand il est pressé. Il a baissé les yeux vers moi et a dit : « Enrico, je veux que tu écrives et dessines une histoire qui me met en scène. »
J'avoue que j'ai été un peu pris au dépourvu, et que ma première pensée fut : qui va payer la fenêtre ? Mais je rétorquais : « Laisse-moi cinq minutes pour y réfléchir. » Deux secondes plus tard, j'ai répondu : « O.K. »
J'avais besoin de quelques précisions :
« Je peux raconter l'histoire de mon choix, et dessiner dans mon propre style ? Est-ce que je peux créer un nouveau Bat-costume, une nouvelle Batmobile ? Je peux utiliser Catwoman (par pur égoïsme), Harley Quinn et le Joker ? »
« Oui », répondit-il avant d'ajouter : « Mais à une condition... »
« Laquelle? », demandai-je.
« Pas de chaussettes blanches. »
« Hein ? »
« Ne me dessine pas avec des chaussettes blanches, jamais. Je ne porte que du noir. »
« Aucun problème », répondis-je, en pensant : si ça peut lui faire plaisir...
J'allais lui poser l'ultime question « qui va payer pour la fenêtre ? », mais il avait déjà disparu. Comme à son habitude.
Tout s'est passé exactement comme ça, j'en fais le serment.
On ne dit pas non à Batman.
Commenter  J’apprécie          243
- Tes lèvres ont un goût de pêche…
- Et sur les tiennes, je goûte le péché…
Commenter  J’apprécie          261
- Que fais-tu avec Rex ?
- J’ai un faible pour les salauds.
- Et que fais-tu ici, alors ?
- J’ai un faible pour les salauds.
Commenter  J’apprécie          250
Moi, je vois un énorme serpent qui pénètre sur nos terres pour semer la mort.
Il n'a pas peur et se croit invincible. Mais il ne connaît pas nos forêts et ça le rend faible. Cet insatiable serpent s'agrandira, s'allongera au cours de son chemin. Il sera tellement long qu'on pourra le couper en morceaux avant qu'il s'en rende compte.
À la fin, ce sera un jeu d'enfant de lui couper la tête.
Commenter  J’apprécie          213
- Je te croyais mort en Europe. Comment pouvais-je attendre un homme qui n’allait peut-être plus jamais revenir ? J’ai pourtant essayé…
- Combien de temps ?
- Trois mois…
- Sympa ! Je suivais l’entraînement, je n’avais même pas encore quitté le pays !
Commenter  J’apprécie          210
LES DIX COMMANDEMENTS DU BOSS :

1. Je suis le Boss, ton Dieu.
2. Tu n’auras point de fausses idoles face à moi.
3. Tu n’invoqueras point mon nom en vain.
4. Ton jour de repos, tu te le colles au cul.
5. Tu oublieras ton père et ta mère et m’honoreras.
6. Tu tueras pour moi.
7. Baise avec qui tu veux, mais n’essaie pas de me baiser.
8. Tu ne me voleras pas.
9. Tu ne porteras point de faux témoignages contre moi.
10. Tu ne convoiteras point ma femme ni aucune chose qui m’appartienne.
Commenter  J’apprécie          203

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Enrico Marini Voir plus

Quiz Voir plus

LNHI-41886

Juan Carlos, monarque espagnol, a tué son jeune frère, alors agé de 14 ans. Dans un accident, il lui a par mégarde tiré dessus avec une arme à feu. Pris de remors, il a sérieusement songé à entrer dans un monastère pour le reste de sa vie.

vrai
faux

7 questions
65 lecteurs ont répondu
Thèmes : Rois et souverains , histoire , faits diversCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}