AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.17 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : Portugal
Né(e) à : Póvoa de Atalaia , le 19/01/1923
Mort(e) à : Porto , le 13/06/2005
Biographie :

Eugénio de Andrade, de son vrai nom José Fontinhas est considéré par de nombreux critiques et spécialistes comme l'un des poètes majeurs de langue portugaise.

Il écrivit ses premiers poèmes en 1936 et publia son Narciso (Narcisse) en 1939, à l’âge de seize ans. Après avoir vécu à Lisbonne de 1932 à 1943, il partit pour Coimbra afin d'y accomplir son service militaire, rencontrant à cette occasion Miguel Torga et Eduardo Lourenço. Enfin, il déménagea à Porto en 1950, où il vécut le restant de sa vie, travaillant en tant qu’inspecteur au ministère de la Santé.

En 1948, après la parution de As mãos e os frutos (Les Mains et les Fruits), il devint célèbre dans son pays, son œuvre ayant été très bien accueillie par des critiques tels que Jorge de Sena et Vitorino Nemésio. Auteur prolifique, il publia des dizaines de livres et aborda tous les genres littéraires. De son œuvre poétique, signalons Escrita da Terra (Écrits de la terre), 1974 ; Matéria solar (Matière solaire), 1980 ; O sal da língua (Le Sel de la langue),1995 ; et O Peso da sombra(Le Poids de l’ombre). En prose, on peut d'abord retenir Os afluentes do silêncio (1968), Rosto precário (1979) et À sombra da memória (1993). Sans oublier ses contes pour enfants : História da égua branca (1977) et Aquela nuvem e as outras (1986).

Malgré sa renommée, qui dépassait les frontières du Portugal, Eugénio de Andrade est resté un homme solitaire, fuyant les mondanités ; il expliquait ses rares apparitions publiques par "cette faiblesse du cœur qu’on appelle l’amitié". De son vivant, il reçut d’innombrables distinctions, parmi lesquelles : le Prix de l’Association internationale des Critiques littéraires (1986), le Grand Prix de Poésie de l'Association portugaise des Ecrivains (1989) et le Prix Camões en 2001.

Il mourut le 13 juin 2005, à Porto, à la suite d’une très longue maladie neurologique.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A9nio_de_Andrade
Ajouter des informations
Bibliographie de Eugénio de Andrade   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

EUGÉNIO de ANDRADE - Poeta português

Podcast (4) Voir tous


Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
Eugénio de Andrade
sabine59   08 mai 2018
Eugénio de Andrade
C'est un petit persan

bleu le chat de ce poème.

Comme n'importe quel autre, mon amour

pour cette âme ténue est maternel:

une caresse lèche son pelage

une autre met le soleil entre ses pattes

ou une fleur à la fenêtre.

Avec griffes, dents,et obstination

il fait une fête de ma vie.

Je veux dire, ce qui me reste d'elle.
Commenter  J’apprécie          274
GeraldineB   20 novembre 2021
Poids de l'ombre de Eugénio de Andrade
J'inventerai le jour où avec toi

et l'automne j'irai courir par les rues.

La lumière que nous foulons est si parfaite

qu'elle ne peut mourir, comme ne meurt

l'éclat du regard qui t'a vu te dévêtir.
Commenter  J’apprécie          260
GeraldineB   18 décembre 2021
Matière solaire de Eugénio de Andrade
Par un matin de juin je m'en irai pour la dernière fois.

Je m'en irai sans savoir où mène la route.



Ni la soif.
Commenter  J’apprécie          251
sabine59   16 mars 2018
Matière solaire, suivi de "Le poids de l'ombre", suivi de "Blanc sur blanc" de Eugénio de Andrade
Même le plus friable

des mots

a des racines dans le soleil

comme le matin

des barques sur la mer.
Commenter  J’apprécie          191
Eugénio de Andrade
sabine59   13 mai 2017
Eugénio de Andrade
J'ai aimé ces endroits

où le soleil

secrètement se laissait caresser.



Où étaient passées des lèvres

où les mains avaient couru innocentes,

Le silence brûle.



J'ai aimé comme on brise la pierre;

comme on se perd

dans l'insensible floraison de l'air.
Commenter  J’apprécie          160
sabine59   09 août 2017
Matière solaire, suivi de "Le poids de l'ombre", suivi de "Blanc sur blanc" de Eugénio de Andrade
Traverser le matin jusqu'à la feuille

des peupliers,

être frère d'une étoile, ou son fils,

ou peut-être père un jour d'une autre lumière de soie,



ignorer les eaux de mon nom,

les secrètes noces du regard,

les charbons et les lèvres de la soif,

ne pas savoir comment



l'on finit par mourir d'une telle hésitation ,

un si grand désir

d'être flamme, de brûler ainsi d'étoile

en étoile ,



jusqu'à la fin.
Commenter  J’apprécie          120
Pasoa   28 novembre 2021
Poids de l'ombre de Eugénio de Andrade
Je viens à la fenêtre pour regarder les cèdres

une dernière fois cet été ;

tu dors encore ; le jour se lève

dans la rumeur lointaine des sonnailles ;

ils se font plus proches, les sentiers

lents de l'automne,

les écharpes de brume,

le ciel brouillé au ras des collines.



p. 85
Commenter  J’apprécie          120
coco4649   04 octobre 2016
Matière solaire, suivi de "Le poids de l'ombre", suivi de "Blanc sur blanc" de Eugénio de Andrade
MATIÈRE SOLAIRE 1980

I





Tu pourrais apprendre à la main

un autre art,

celui de traverser le verre ;



tu pourrais lui apprendre

à creuser la terre

dans laquelle tu suffoques syllabe après syllabe ;



et même à devenir eau,

là où, à force d'être regardées,

les étoiles tombaient.



p.23

Commenter  J’apprécie          110
sabine59   17 mars 2018
Matière solaire, suivi de "Le poids de l'ombre", suivi de "Blanc sur blanc" de Eugénio de Andrade
Avec le soleil grimpant aux arbres,

sans retard

le matin jaillira plus pur

et pourra se boire
Commenter  J’apprécie          123
Eugénio de Andrade
sabine59   31 août 2017
Eugénio de Andrade
Même le plus friable

des mots

a des racines dans le soleil-

comme le matin

des barques sur la mer.



J'inventerai le jour où avec toi

et l'automne j'irai courir par les rues.

La lumière que nous foulons est si parfaite

qu'elle ne peut mourir, comme ne meurt

l'éclat du regard qui t'a vu te dévêtir
Commenter  J’apprécie          91

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

L'Odyssée

Comment s'appelle l'île sur laquelle vit Ulysse?

Calypso
Ithaque
Ilion
Péloponnèse

10 questions
1882 lecteurs ont répondu
Thème : L'Odyssée de HomèreCréer un quiz sur cet auteur