AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.65 /5 (sur 110 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 17/08/1924
Mort(e) le : 10/01/2013
Biographie :

Evan S. Connell est né le 17 août 1924 à Kansas City, dans le Missouri. En 1943, il interrompt ses études de médecine pour s'engager dans la Navy et devenir pilote. En 1959, il publie son premier roman, Mrs. Bridge, qu'il dédie à sa soeur et qui connaît un succès considérable. Il s'attelle ensuite à l'écriture d'un roman partiellement autobiographique sur une jeune recrue dans la Navy et d'un recueil de poèmes. En 1969, il marie Mrs. Bridge à Mr. Bridge, ce dernier connaissant lui aussi un très grand succès. Les deux romans seront adaptés au cinéma en 1990 par James Ivory avec Paul Newman et Joanne Woodward dans le rôle des époux Bridge.
Malgré cette reconnaissance, Evan Connell mène une vie solitaire, quasi-recluse, et reste inconnu du grand public. Et s'il continue d'écrire, il assure son quotidien frugal en devenant tour à tour facteur, employé du gaz ou conseiller dans une agence pour l'emploi. En 2009, il est nommé au Man Booker Prize pour l'ensemble de son oeuvre et reçoit le Robert Kirsh Award décerné par le Los Angeles Times en 2010.

Evan Connell s'est éteint le 10 janvier 2013, à Santa Fe.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Evan Shelby Connell   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation

Cela empire de jour en jour . Avec tous ces psychologues qui ont mis dans la tête des parents que rien n'est plus important que le droit d'un enfant à s'affirmer , Dieu sait où nous allons !

Commenter  J’apprécie          231

Mrs Bridge, qui se sentait mieux à mesure que le voyage tirait à sa fin, se disait que jamais elle n'avait vu personne aussi solitaire et misérable que cette vieille femme, et qu'elle devait faire quelque chose pour l'aider. Elle vint donc un après-midi la trouver dans son coin, se pencha et lui toucha doucement l'épaule.

- Puis-je faire quelque chose pour vous? lui demanda-t-elle.

- Lei parla italiano?

- Oh! vous ne parlez pas anglais?

- Non capisco, répondit la vieille femme en la regardant avec un grand désespoir.

-Je suis désolée, dit Mrs Bridge faiblement. Si seulement je savais que faire, mais je ne comprends pas.

Commenter  J’apprécie          190

Mrs Bridge disait qu'on pouvait juger les gens à leurs chaussures et leurs manières à table .

Commenter  J’apprécie          200

- La société a les crimes qu'elle mérite , fit remarquer Mr. Bridge avec indifférence .

Commenter  J’apprécie          180
- Mais ma chérie, une dame ne sort jamais sans son sac !
Commenter  J’apprécie          170

- On ne dit pas la " dame " de ménage , on dit la "femme" de ménage . Une dame , c'est quelqu'un comme Mrs Arlen ou Mrs Montgomery .

Commenter  J’apprécie          164

Elle attendait toujours Noël avec plaisir . Le journal publiait toujours à ce moment-là la liste des cent familles les plus pauvres de Kansas City , et Mrs. Bridge adoptait l'une d'entre elles , veillant à ce qu'elle eût tout ce qu'il faut pour être heureux un jour de Noël .

Commenter  J’apprécie          140

Les amis de Ruth , curieusement , avaient toujours des noms étrangers . Les camarades de Carolyn s'appelaient Bob, Janet, Trudy, ou Buzz, mais il y avait dans ce nom d'Al Luchnek - comme d'ailleurs dans celui des autres : Louie Minillos, Nick Gajadas - quelque chose de venimeux . On aurait dit des noms de gangsters du North End .

Commenter  J’apprécie          130

Mr. et Mrs. Bridge recevait ce jour là - non qu'ils en eussent grande envie , mais il le fallait . [...] : une fois que vous avez accepté une invitation , il faut la rendre . C'est ce que Mr. Bridge avait un jour appelé les "représailles".

Commenter  J’apprécie          120

Mais il était encore plus captivé par l'image de la femme en raison de cet abandon et de cette confiance qu'elle exprimait. Elle ne doutait pas d'être aimée, ni que tout ce qu'elle faisait en la présence de son époux était comme il se devait d'être. Il se dit qu'il n'avait jamais vu, parmi les hommes et les femmes de son entourage, pareille noblesse (p367)

Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Evan Shelby Connell (125)Voir plus


Quiz Voir plus

Jeux de Rôles

L'Appel de Cthulhu

Lord Dunsany
H P Lovecraft
William Faulkner
Robert E Howard

14 questions
100 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , science-fiction , sfffCréer un quiz sur cet auteur