AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.45/5 (sur 21 notes)

Né(e) : 1958
Biographie :

Fabrice Riceputi, né en 1958, enseigne l’histoire-géographie dans un quartier populaire de Besançon. Il anime le blog campvolant.com consacré à l’actualité des questions coloniales et postcoloniales. Il a mené un important travail de recherche pour écrire ce livre, dont les sources comprennent, notamment, des archives privées et des entretiens avec certains des protagonistes de « la bataille d’Einaudi ».

Source : lepassagerclandestin.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Fabrice Riceputi   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lors de la bataille d'Alger en 1957, le fondateur du Front national, aujourd'hui Rassemblement national, a torturé. Dans « À l'air libre », l'historien Fabrice Riceputi documente les preuves, en dialogue avec Malika Rahal, directrice de l'Institut d'histoire du temps présent. Mediapart n'a qu'une seule ressource financière: l'argent issu de ses abonnements. Pas d'actionnaire milliardaire, pas de publicités, pas de subventions de l'État, pas d'argent versé par Google, Amazon, Facebook… L'indépendance, totale, incontestable, est à ce prix. Pour nous aider à enrichir notre production vidéo, soutenez-nous en vous abonnant à partir de 1 euro (https://abo.mediapart.fr/abonnement/decouverte#at_medium=custom7&at_campaign=1050). Si vous êtes déjà abonné·e ou que vous souhaitez nous soutenir autrement, vous avez un autre moyen d'agir: le don https://donorbox.org/mediapart?default_interval=o#at_medium=custom7&at_campaign=1050

+ Lire la suite

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Le 17 octobre 1961 est enfin là plus terrible répression policière d'une manifestation pacifique dans l'histoire moderne de notre République. Les consignes des organisateurs étaient strictes, au point de se traduire par des fouilles préalables des manifestants : pas de violences, pas d'armes, pas même de simples canifs. La violence qui s'est abattue sur les manifestants, parfois même avant qu'ils ne se constituent en cortèges, dès leur interpellation sur la base d'un tri ethnique à la sortie du métro fut d'une férocité inimaginable. Il n'y eut pas seulement des dizaines de disparus - frappés à mort, jetés à la Seine, tués par balle - mais aussi onze mille arrestations, et une foultitude d'hommes parqués plusieurs jours durant, sans aucune assistance, dans l'enceinte du Palais des sports de la porte de Versailles.
Edwy Plenel P10.
Commenter  J’apprécie          120
En visite sur le terrain, le préfet assure ses agents qu'ils seront couverts
par la légitime défense en toutes circonstances, y compris lorsqu'ils tuent. 
Commenter  J’apprécie          130
Aucune institution de la République ne témoigne sans doute mieux dans ses pratiques d’une colonialité héritée que la Police nationale. (…) Créée en 1941 par le régime de Vichy comme instrument centralisé de répression raciale et politique, elle est, depuis lors, restée inchangée dans son organisation.
Commenter  J’apprécie          121
Sorti inchangé de sa naphtaline et réaffirmé avec un culot hors du commun par Maurice Papon, confirmé avec l'autorité par des témoins au-dessus de tout soupçon, le mensonge d'État de 1961 peut toujours, trente-six ans plus tard, se faire passer pour la vérité. 
Commenter  J’apprécie          60
C'est à ce prix, celui d'un déni d'une vérité historique douloureuse mais têtue, que la légendaire bonne conscience coloniale française peut se perpétuer. Et que le lepénisme peut se trouver "dédiabolisé".
Quant à la torture, aujourd'hui qualifiée en droit internationale de crime contre l'humanité, l'héritière de Jean-Marie Le Pen peut impunément en faire l'apologie, jugeant qu'aujourd'hui comme hier elle serait un "mal nécessaire". Et ce, au nom du fameux scénario de la bombe à retardement, cette fable perverse qui servit à son père comme à tant d'autres à la justifier et à la pratiquer dans les colonies.
Commenter  J’apprécie          40
Jean-Luc Einaudi a dévoué sa vie à l'exigence de cette parole salvatrice qui, loin de diviser et fracturer, nous apaiserait et nous libérerait, à la fois consolatrice et réconcialiatrice.
Commenter  J’apprécie          40
Pogrom : le mot jusqu'ici, ne se traduisait pas en français. Par la grâce du préfet Papon, cette lacune est comblée. P89
Commenter  J’apprécie          40
Aucune violence sérieuse de leur part ne put être signalée et aucun policier ne fut sérieusement blessé. L'usage d'un vocabulaire fleurant bon le racisme anti-arabe et l’islamophobie et celui, répété, du mot “troupe“ pour désigner les manifestants tiennent lieu de démonstration de la dangerosité de la manifestation.
Commenter  J’apprécie          30
Je persiste et signe. En octobre 1961,il y eut à Paris un massacre perpétré par des forces de l’ordre agissant sous les ordres de Maurice Papon
Commenter  J’apprécie          30
Le mouvement antiraciste décolonial fait face en France à une spectaculaire radicalisation des tenants de l'ordre et des supporters de l’existant. Ceux-ci ont naturalisé un vocabulaire politique infamant et codé, qui rappelle celui des années 1930 : communautarisme, islamo-gauchisme, séparatisme, des mots nouveaux pour rhabiller une très vieille habitude de remettre à leur place subalterne les minorités non blanches et de tenter de les réduire au silence, y compris par la loi.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Fabrice Riceputi (33)Voir plus

Quiz Voir plus

quizz one piece

A qui luffy demande de rejoindre son équipage mais qui refuse ?

arlong
jimbei
Shirahoshi
caribou

16 questions
207 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..