AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 51 notes)

Nationalité : Russie
Biographie :

Galia Ackerman est une écrivain, historienne, journaliste et traductrice franco-russe spécialiste du monde russe et ex-soviétique.

D'origine russe, Galia Ackerman est docteur en histoire (Paris-Sorbonne). Emigrée en 1973, elle vit définitivement en France depuis 1984 (naturalisée Française). Journaliste à Radio France Internationale (depuis 1988) et à la revue Politique Internationale. Chercheur associé à l’Université de Caen.

Auteur de « Tchernobyl : retour sur un désastre » (Paris, Folio Gallimar, 2007), co-auteur de « Les Silences de Tchernobyl » (Paris, Autrement, 2006) et « Serguei Eisenstein. Dessins secrets » (Paris, Le Seuil, 1999). Auteur également de nombreux articles, essais et interviews d’hommes politiques et intellectuels dans la presse française, internationale et russe (Le Monde, Libération, La Vie, Politique Internationale, La règle du jeu, Courrier de l’Unesco, Histoire et Liberté, Le meilleur des mondes, 2050, Tumultes, New Times, Novaya Gazeta, Znamia, Continent, etc.). Co-auteur dans plusieurs recueils collectifs, p.ex.« Dictionnaire du communisme » (Paris, Larousse, 2007) ou « Droits humains en Russie » (Paris, Autrement, 2010). S’intéresse tout particulièrement à l’idéologie de la nouvelle Russie post-soviétique.

Traductrice d’une soixantaine d’ouvrages de fiction et d’essais (du russe en français) dont ceux de Mikhaïl Gorbatchev, Anna Politkovskaïa, Viktor Pelevin, Svetlana Alexievitch, Dimitri Bykov, Alexandre Zinoviev, Serguei Paradjanov, etc.

Commissaire de l’exposition « Il était une fois Tchernobyl » au Centre de Culture Contemporaine de Barcelone (CCCB), du 16 mai au 8 octobre 2006.
+ Voir plus
Source : Wikipedia, ed
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Galia Ackerman & Denis Olivennes - On n'est pas couché 22 février 2020 #ONPC On n'est pas couché  22 février 2020 Laurent Ruquier sur France 2 #ONPC Toutes les informations sur les invités et leur actualité https://www.france.tv/france-2/on-n-est-pas-couche/ Suivez @ONPCofficiel et réagissez en direct avec le hashtag #ONPC  https://twitter.com/ONPCofficiel Continuez le débat sur Facebook https://www.facebook.com/onpcF2
Podcasts (1)

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Anatemnein   10 août 2013
Femen de Galia Ackerman
Au commencement était le corps, la sensation qu'à la femme de son propre corps, la joie de sa légèreté et de sa liberté. Ensuite vint l'injustice, si aiguë qu'on la sent avec le corps; elle le prive de sa mobilité, paralyse ses mouvements, et voilà que tu es son otage. Puis tu pousses ton corps au combat contre l'injustice, en mobilisant chaque cellule pour la guerre contre le monde du patriarcat et de l'humiliation.



Tu dis au monde: Notre Dieu est femme!

Notre mission est la protestation!

Notre arme est le sein nu!

Ici naît Femen, ainsi commence le sextrémisme.
Commenter  J’apprécie          120
lagni   18 janvier 2018
Traverser Tchernobyl de Galia Ackerman
Ce pays qui couvre onze fuseaux horaires n'avait qu'un seul modèle de bâtiment scolaire, et si un écolier soviétique déménageait avec ses parents de Lituanie en Ouzbékistan, il n'était aucunement déboussolé: d'emblée, il savait où se trouvait les toilettes de sa nouvelle école, la salle des profs, le gymnase et la cantine. Pareillement, tous les magasins d'alimentations, les bureaux, les immeubles d'habitation et les cinéma se ressemblaient. Pourquoi? Dans un monde où l'homme et ses goûts comptent si peu, il est plus facile de produire un petit nombre de modèles passe-partout.
Commenter  J’apprécie          40
Malise   20 avril 2019
Tchernobyl, retour sur un désastre de Galia Ackerman
L'histoire des travaux de liquidation est un récit chargé d'héroïsme, mais aussi de fausses ambitions, d'incompétence et de crimes contre le peuple.
Commenter  J’apprécie          50
lagni   19 janvier 2018
Traverser Tchernobyl de Galia Ackerman
Ce labeur quotidien, comme celui de mes babouchkas tchernobyliennes, semblerait sûrement futile aux yeux de nos contemporains. Mais en réalité, je suis convaincue que, de manière imperceptible, il contribue à sauver et à maintenir l'humanité de ce monde.
Commenter  J’apprécie          40
Sepo   17 juillet 2019
Le régiment immortel de Galia Ackerman
Le Régiment Immortel, initialement conçu comme un hommage populaire à tous les combattants de la Grande Guerre patriotique, aux oubliés de l'Histoire, a rapidement été transformé en une manifestation ultra-patriotique qui exalte le culte des morts et affiche la supériorité morale intrinsèque du peuple vainqueur - hier , aujourd'hui et pour toujours. Les morts et les vivants forment un seul bloc invincible et juste. Ceux qui ont vaincu le plus grand fléau du siècle dernier et leurs héritiers obtiennent ainsi le droit moral, une sorte d'"indulgence" quasi religieuse, d'agir en fonction de leurs seuls intérêts de leur pays, car ce droit a été payé de leur sang. Mais cette célébration pose de sérieuses questions: ceux qui tuaient des Polonais lors de l'occupation d'une partie de la Pologne en vertu du pacte avec Hitler sont-ils des héros ? Quid de ceux qui pillaient, tuaient des civils et violaient des femmes dans tous les pays occupés à la fin de la guerre ?De ceux qui étaient stationnés dans les pays "frères"socialistes pour assurer l'instauration de régimes communistes ?p.265
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DocteurVeggie   15 juin 2014
Femen de Galia Ackerman
C'est quand même extraordinaire ! Le monde libre !
Commenter  J’apprécie          50
Theoma   04 septembre 2013
Femen de Galia Ackerman
L'Ukraine, c'est la nouvelle Thaïlande, et le phénomène progresse. A Kiev ou à Odessa, avec mille dollars en poche, l'homme est un roi. Cette industrie du sexe fonctionne comme un fast-food, une sorte de McDonald's. C'est facile est bon marché. Accessoirement, c'est aussi exotique pour les étrangers parce que les filles ukrainiennes sont souvent belles et naïves.



Les Occidentaux expérimentés ne vont même pas au bordel -pourquoi payer plus ? Un étranger qui connaît un peu les mœurs locales se rend dans une boîte de nuit et offre un verre à une fille. Il lui raconte qu’il vient pour affaires à Kiev, et la fille se met à rêver qu’il va l'épouser et l'emmener en Europe. Beaucoup de filles pensent qu’elles n'ont pas d'autre possibilité dans la vie : elles n'ont pas d'argent pour étudier, et elles ne peuvent décrocher que des jobs peu intéressants où elles seront cruellement exploitées et sous-payées.
Commenter  J’apprécie          20
beamag87   03 juillet 2013
Femen de Galia Ackerman
Ma mère est originaire d'un village près de Kherson dont la population aurait été déplacée par Staline de la région d'Ivano-Frankivsk, après l'occupation de l'Ukraine occidentale. Dans ce village, on a toujours parlé ukrainien, on a conservé les traditions et tous les dimanches, on va à l'église. C'est ainsi que j'ai été élevée.
Commenter  J’apprécie          30
lagni   19 janvier 2018
Traverser Tchernobyl de Galia Ackerman
Grâce au courage d'une journaliste ukrainienne, Alla Iarochinskaïa, qui a dérobé en 1989 des documents secrets du Politburo ( Parti communiste de l'union soviétique ) concernant Tchernobyl, on connaît le sort des vaches et cochons disparus. Par une décision top secrète du Politiburo, avalisée par le ministère de la Santé, des dizaines de tonnes de viande contaminée ont été surgelées pour être ensuite réparties aux quatre coins de l'URSS dans d'énormes boucheries industrielles appelées " combinats de viande ". Là, on les mélangeaient, à raison de dix pour cent, avec de la viande ordinaire, afin d'en faire des steaks hachés et des saucisses ayant un taux de radioactivité “ acceptable".
Commenter  J’apprécie          20
vertescollines   03 août 2019
Le régiment immortel de Galia Ackerman
Un extrait qui fait froid dans le dos…

Mais le plus terrible est le refrain, répété trois fois :

Depuis les mers nordiques jusqu’aux limites méridionales,

Depuis les îles Kouriles jusqu’aux côtes baltiques, tout est à nous.

On aimerait que ces terres soient en paix, mais si le commandant en chef

Nous appelle au dernier combat, Oncle Vova *, nous sommes avec toi !

*Diminutif pour Vladimir Poutine
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
138 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur