AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.95 /5 (sur 44 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Bad Kösen , le 13/10/1866
Mort(e) à : Knonau , le 11/06/1934
Biographie :

Walter Georg Groddeck, né le 13 octobre 1866 à Bad Kösen (sur la Saale) et mort le 11 juin 1934 à Knonau, près de Zurich, est un médecin et psychothérapeute allemand.

D'abord élève de l’École régionale de Pforta, Groddeck entreprend des études de médecine.

En 1900, Groddeck découvre Baden-Baden et y soigne en utilisant hydrothérapie, régime, massages et entretiens dans une clinique nommée sanatarium.

Entre 1916 et 1919, il présente aux patients soignés dans son établissement de Baden-Baden, 115 conférences devenues célèbres et publiées sous le titre « Conférences psychanalytiques à l’usage des malades, prononcées au sanatorium de Baden-Baden. »

En 1934, il rejoint la Suisse, où il meurt la même année.

Il est le premier "psychosomaticien" qui ait intégré la psychanalyse à cette discipline.

En 1921, il publie le Livre du ça, dans lequel il reprend certains concepts analytiques et introduit un concept du ça que Freud modifiera par la suite, écrivant, en réponse, Le Moi et le Ça. Pour Groddeck, toute maladie organique est en fait psychosomatique.

Vers la fin de sa vie, beaucoup de ses collègues et admirateurs le prièrent de créer une école pour promouvoir ses idées.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Georg Groddeck   (16)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
PiertyM   15 février 2015
Le livre du ça de Georg Groddeck
Le désir refoulé se manifeste dans la maladie.



Commenter  J’apprécie          220
steka   14 décembre 2012
La Maladie, l'art et le symbole de Georg Groddeck
Je ne me sens ni la compétence ni l'envie de débattre de l'excellence ou de la médiocrité éthique de l'égoïsme, mais comme médecin, je dois dire qu'il est effarant de constater combien peu les gens s'occupent d'eux-mêmes; et je ne fais pas exception des prétendus égoïstes et égocentriques ; ceux-là, précisément, s'occupent le moins d’eux-mêmes. Leur vie a coutume d'être une fuite constante devant eux-mêmes. On a peut-être raison de supposer qu'ils servent leur moi - ce qu'ils estiment être leur moi - , mais en vérité, le soin du moi résulte de la crainte qu'ils ont de leur "soi", car ils se détournent de leur "soi", de leur âme intime.
Commenter  J’apprécie          120
Unhomosapiens   31 octobre 2020
Le livre du ça de Georg Groddeck
Il est plus commode d'attribuer l'origine des troubles de l'âme à des réalités extérieure que d'aller chercher au tréfonds de l'inconscient.
Commenter  J’apprécie          120
colimasson   19 avril 2013
Le livre du ça de Georg Groddeck
La nature donne à l'enfant des frères, des soeurs et des compagnons de jeux pour qu'il apprenne la sexualité à leur contact.
Commenter  J’apprécie          100
Unhomosapiens   04 novembre 2020
Le livre du ça de Georg Groddeck
N'avez-vous jamais rêvé que vous étiez violée ?

Ne dites pas non tout de suite. Peut être n'avez vous pas peur d'aller vous promener seule dans la forêt par une nuit sombre. La peur, l'angoisse, sont l'expression d'un désir : craindre d'être violée, c'est le souhaiter.
Commenter  J’apprécie          84
Unhomosapiens   03 novembre 2020
Le livre du ça de Georg Groddeck
Il existe des souvenirs qui sont repoussés par le conscient, bien qu'ils soient d'une importance vitale et qui, parce qu'ils sont indispensables, sont conservés dans des régions de notre être que l'on a baptisées du nom d'inconscient.
Commenter  J’apprécie          70
steka   06 février 2015
Conférences psychanalytiques, tome 3 de Georg Groddeck
Les êtres humains n'ont aucun soupçon d'eux-mêmes et ne voient pas les choses les plus simples en eux et en autrui. Nous n'apprenons plus à comprendre les choses à partir d'elles-mêmes. On nous désapprend artificiellement à véritablement voir, entendre et sentir, de sorte que nous ne sommes finalement plus rien d'autre que des poupées qui sont remontées et qui jacassent.

Tout en nous est devenu machinal; mais ce qui devrait être compris, ce qui est dedans l'être humain, ça nous échappe.
Commenter  J’apprécie          60
steka   20 février 2013
Le livre du ça de Georg Groddeck
Les profondeurs de l'âme, dans lesquelles reposent les complexes refoulés, se trahissent par les résistances. Pour qui s'occupe du Ça, il est deux choses desquelles on doit tenir compte : le transfert et les résistances. Et pour qui traite les malades, qu'il soit chirurgien, accoucheur ou médecin de médecine générale, il ne pourra vraiment venir en aide au patient que s'il réussit à utiliser les transferts du malade et à réduire les résistances.
Commenter  J’apprécie          60
Unhomosapiens   04 novembre 2020
Le livre du ça de Georg Groddeck
Le vagin de la femme est un Moloch insatiable.
Commenter  J’apprécie          82
steka   20 février 2013
Le livre du ça de Georg Groddeck
On ne perçoit dans le monde environnant que ce qu'on est soi-même, on se "projette" sans cesse dans chaque objet.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Nanoquiz !!!!!! 🔔

Quasi bossu :

féval
hugo

1 questions
43 lecteurs ont répondu
Thèmes : humour , classique , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur