AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.51 /5 (sur 128 notes)

Nationalité : Liban
Né(e) à : Anoun , le 12/11/1945
Biographie :

Hanan el-Cheikh est une écrivaine.

Élevée avec ses frères dans une famille chiite, elle fait ses études au Caire. Elle devient à l'âge adulte journaliste pour An-Nahar puis Al-Hasna'.

Elle se marie avec un catholique anglais sans en informer sa famille. En 1975, elle quitte le Liban, et le quartier de Ras al Nabeh à Beyrouth où elle vit.

Elle séjourne dans plusieurs pays du Golfe, dont l'Arabie saoudite, avant d'aller se fixer à Londres. Elle vient en villégiature en France trois mois par an.

Ses romans sont traduits dans 20 langues. Elle travaille pendant trois ans sur la traduction vers l'anglais d'histoires des Mille et une nuits pour adaptation théâtrale mise en scène par l'Anglais Tim Supple.

En 2010, elle reçoit le prix du Roman arabe pour Toute une histoire.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
Sando   02 juin 2011
Toute une histoire de Hanan el- Cheikh
"J'ai écrit la première phrase (...) mais je me suis tout de suite arrêtée. A moins que ce ne soit ma mère qui m'ait arrêtée. Je l'entendais insister pour dire elle-même son histoire. Elle ne voulait pas de ma voix; elle voulait sentir les battements de son coeur, ses angoisses et ses rires, ses rêves et ses cauchemars. Elle voulait revenir au commencement avec sa propre voix. Elle était si heureuse de pouvoir enfin être la narratrice...

C'est ma mère qui a écrit ce livre. C'est elle qui a déployé ses ailes pour prendre son vol. J'ai juste soufflé le vent qui l'a emportée dans ce long voyage."

extrait p.331, clôturant le récit.
Commenter  J’apprécie          110
bbessodes   18 janvier 2012
Toute une histoire de Hanan el- Cheikh
Par Dieu, par le Prophète, par l'Imam Ali! dis-je à ma mère. Ici, même les pigeons vont à l' école. Depuis que je suis à Beyrouth, je vois des volées de pigeeons décrire des cercles puis se disperser, se regrouper, plonger, repartir dans les airs...

J'ai arraché une page d' un cahier de mon neveu et avec un crayon à copier j' y ai dessiné deux oiseaux posés sur deux fleurs avec des pétales en forme de coeur. Puis j' ai dessiné un soleil, une lune et un nid pour les deux oiseaux. J' ai gardé mon dessin pour le lui donner à son retour et lui expliquer que le soleil qui se levait et se couchait , c' était lui, et que moi j' étais la lune. Le nid, c' était sa chambre, et nous étions les oiseaux.
Commenter  J’apprécie          70
claudeparis   08 mars 2015
Toute une histoire de Hanan el- Cheikh
... je me suis plantée devant mon père en lui montrant mes reportages et l'argent que j'avais gagné. Tout en répétant un des dires du Prophète Mohamed : "Recherchez le savoir du berceau à la tombe ; recherchez le savoir jusqu'en Chine s'il le faut".
Commenter  J’apprécie          80
claudeparis   08 mars 2015
Toute une histoire de Hanan el- Cheikh
- De la fleur d'oranger, je vais m'évanouir ...

La voisine qui étendait son linge sur le toit a deviné que j'étais enceinte. Elle m'a prise par la main pour me faire descendre les escaliers. Elle avait beau être de la lignée du Prophète, elle s'est mise à insulter ma famille comme une chiffonnière :

- Dieu maudisse les barbes qui t'ont mariée ! Quelle honte, une gamine !
Commenter  J’apprécie          711
claudeparis   08 mars 2015
Toute une histoire de Hanan el- Cheikh
Je ne lui avais pas dit que j'étais enceinte. Chaque fois qu'il essayait de m'attirer à lui, je prétextais que ne ne me sentais pas bien, que nous n'avions pas le temps qu'on pouvait nous entendre ... Mohamed a fini par perdre patience. Il m'a dit qu'Ibn el-Mu'tazz n'aurait jamais accepté des excuses pareilles. Je lui ai demandé avec inquiétude qui était cet homme.

- Un grand poète, a-t-il répondu en riant, qui a écrit : Jouis chaque jour de l'être aimé, car on ne sait jamais quand viendra l'éloignement.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   18 mars 2016
La Maison de Schéhérazade de Hanan el- Cheikh
Les médicaments n’ont-ils pas un goût amer ? Eh bien, le vin en est un : il purifie le sang, libère les flatulences, aide à la digestion, et surtout, il incite à la copulation.
Commenter  J’apprécie          50
IzaBzh   23 août 2011
Toute une histoire de Hanan el- Cheikh
Je vous salue, avec le pépiement des oiseaux, avec la clameur des vagues, le roucoulement des colombes, le murmure de l'eau, le bruissement des feuilles, l'exhalaison des parfums, l'éclat de la lumière...
Commenter  J’apprécie          40
IzaBzh   23 août 2011
Toute une histoire de Hanan el- Cheikh
Je me sens comme un eucalyptus : chaque fois que je perds une couche de mon écorce, il en repousse une autre, rouge comme le sang.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   18 mars 2016
La Maison de Schéhérazade de Hanan el- Cheikh
Page après page, je fus émerveillée par la persévérance de Schéhérazade à vouloir rester prisonnière du roi pour lui révéler ce qu’elle avait en tête. Je compris que l’art était son arme. L’art à son sommet, dans cette façon d’inventer à l’infini des histoires magnifiques. Plus je lisais, plus j’admirais la simplicité, la platitude, presque, du style que j’avais tant critiqué par le passé. La spontanéité de cette langue me touchait ; la langue de gens qui n’utilisaient pas le dictionnaire, mais exprimaient leur sentiments dans toute leur véracité, leur crudité, leur trivialité, leur intensité, tant dans la louange que dans l’élégie ou la diffamation.
Commenter  J’apprécie          20
IzaBzh   23 août 2011
Toute une histoire de Hanan el- Cheikh
Malgré tout, mon coeur s'est mis à battre très fort quand je les ai vues prendre la main de ma belle-soeur. Elles se sont retournées vers moi comme pour s'assurer que j'étais vraiment d'accord pour qu'elles partent. Je suis restée figée, un doigt entre mes dents. Le bus s'est arrêté, je les ai regardées monter. Leurs petits yeux ont continué à me fixer comme pour me dire que c'était ma dernière chance si je voulais qu'elles restent avec moi. Le but s'est ébranlé. Le bruit du moteur est entré dans mes tympans. Je me suis mordu le doigt. Pour la première fois, je venais de comprendre ce que j'avais fait.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Petit quiz sur la littérature arabe

Quel est l'unique auteur arabe à avoir obtenu le Prix Nobel de littérature ?

Gibran Khalil Gibran
Al-Mutannabbi
Naghib Mahfouz
Adonis

7 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : arabe , littérature arabeCréer un quiz sur cet auteur