AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.12 /5 (sur 8973 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 21/03/1972
Biographie :

Henri Lœvenbruck est écrivain, parolier et scénariste. Auteur de thrillers et de romans d'aventures, il est traduit dans plus de quinze langues.

Après le bac, hésitant entre la musique et la littérature, il tente d’allier ses deux passions : la semaine, il étudie en khâgne au lycée Chaptal et le week-end il se défoule en concert ou en studio avec de nombreux musiciens. Après avoir étudié la littérature américaine et anglaise à la Sorbonne, l’heure du service national venue, il fait une objection de conscience et passe 17 mois comme maquettiste aux Éditions Francophones d’Amnesty International, il épouse d'ailleurs une Anglaise, puis il part vivre en Angleterre, près de Canterbury, où il enseigne le français dans un collège.

De retour en France, il exerce divers métiers, de barman à web-designer en passant par professeur d’anglais, avant de se diriger vers le journalisme littéraire. Après quelques pas dans le journalisme et la musique (il chantait et jouait de l’orgue Hammond dans divers groupes de rock parisiens), au milieu des années 90, il fonde Science-Fiction Magazine avec Alain Névant, un ami d'enfance.

Après être resté rédacteur-en-chef de ce titre de 1996 à 2000, il publie son premier roman en 1998 aux éditions Baleine, sous le pseudonyme de Philippe Machine. Il décide ensuite de se consacrer pleinement à l'écriture.
Il publie alors deux trilogies de Fantasy, "La Moïra" (2001-2002) et "Gallica" (2004), lesquelles rencontrent un succès inédit pour un auteur français ("La Moïra" dépasse en France les 300 000 exemplaires, toutes éditions confondues, et les droits sont vendus dans 11 pays).
Suivront de nombreux thrillers aux éditions Flammarion ("Le Syndrome Copernic", 2007, "Le Rasoir d’Ockham", 2008…) qui lui vaudront d’être qualifié par le Nouvel Observateur de "nouveau maître du thriller français".

Auteur-compositeur-interprète, il écrit des chansons pour lui-même et pour d'autres artistes français. De 2013 à 2015, il rejoint le groupe de rock Freelers.
Membre fondateur du collectif d'artistes La Ligue de l'Imaginaire, en juillet 2011, il est nommé Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.
En 2015, son roman "Nous rêvions juste de Liberté", salué par la critique, est en cours d'adaptation pour le cinéma.

son site : http://www.henriloevenbruck.com/
+ Voir plus
Source : http://www.bragelonne.fr/auteurs.php?id_auteur=7
Ajouter des informations
Bibliographie de Henri Loevenbruck   (38)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Voir l'émission complète : https://www.web-tv-culture.com/emission/henri-loevenbruck-le-mystere-de-la-main-rouge-52528.html Cet homme est incontestablement un amoureux de mots et de l'écriture, qu'elle soit romanesque ou musicale. Après avoir étudié la littérature anglaise et américaine à la Sorbonne, voilà Henri Loevenbruck en Angleterre pour enseigner le français en collège. de retour en France, il apprend l'anglais à de jeunes ingénieurs tout en poursuivant ses collaborations avec plusieurs groupes musicaux et en collaborant à plusieurs media en tant que chroniqueur littéraire. Puis c'est le choix de l'écriture qui s'impose. Un premier roman sous pseudo et deux trilogies Fantasy, « La Moïra » et « Gallica » qui obtiennent un beau succès de librairie en France et à l'étranger et lui donne une vraie notoriété auprès des amateurs du genre. Mais Hervé Loevenbruck n'est pas du genre à se reposer sur ses lauriers et à s'enfermer dans un genre littéraire. Au fil des publications, avec « L'apothicaire », « Le rasoir d'Ochkam » ou « Le testament des siècles », on le retrouve dans la science fiction, le polar, le thriller, le récit d'espionnage ou le roman initiatique sous forme de road trip avec le très beau et surprenant « Nous rêvions juste de liberté ». Mais Henri Loevenbrck se fait aussi un nom dans le roman policier historique. En 2019, la critique est unanime pour saluer la sortie de son roman « Le loup des cordeliers » dans lequel le lecteur fait connaissance avec le jeune Gabriel Joly, jeune provincial venu à Paris en 1789 pour être journaliste et raconter les soubresauts de la France en pleine tourmente. Côtoyant les grands noms d'une révolution en marche, l'intrépide Gabriel avait mis à jour l'identité de ce mystérieux justicier hantant nuitamment les rues de Paris, ce fameux loup des Cordeliers. Mais l'aventure ne s'est pas arrêtée là ! Revoici Gabriel dans de nouvelles aventures qui le mèneront cette fois-ci de Paris au maquis corse, infiltrant une mystérieuse société secrète cherchant à influer sur le cours des évènements. Entre complots et trahisons, Gabriel Joly parviendra-t-il à déjouer les pièges qui jalonnent sa route ? Ne boudons pas notre plaisir. On retrouve avec jubilation ce héros bondissant, ce Gabriel Joly qui nous avait tant séduit dans le premier opus « Le loup des Cordeliers » et qui se retrouve embarqué dans une nouvelle aventure. Jouant habilement avec la véracité historique sans jamais la renier, tel un Alexandre Dumas du XXIème siècle, Henri Loevenbruck met sa plume virevoltante au service d'une intrigue bien troussée, aux rebondissements inattendus et aux personnages finement construits. « Le mystère de la main rouge » d'Henri Loevenbruck est publié aux éditions XO.

+ Lire la suite

Citations et extraits (1754) Voir plus Ajouter une citation
SMadJ   17 juin 2015
Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck
Dans la vie, je crois qu'il vaut mieux montrer ses vrais défauts que ses fausses qualités. Vaut mieux surprendre que décevoir.
Commenter  J’apprécie          1315
Souri7   12 août 2017
L'apothicaire de Henri Loevenbruck
[...] tout livre qui disparaît, c’est un peu d’humanité qui s’en va.
Commenter  J’apprécie          1252
Souri7   17 octobre 2018
J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck
On dit que la lecture est un plaisir solitaire, mais celui qui ne lit pas est bien plus seul encore. Il lui manque le monde entier.
Commenter  J’apprécie          1110
marina53   24 juin 2015
Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck
La liberté, il y en a partout. Il faut juste avoir le courage de la prendre.
Commenter  J’apprécie          1010
michemuche   02 mars 2017
Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck
La naissance et la mort sont deux expériences qui ne se partagent pas. On naît tout seul, on meurt tout seul. Entre les deux, on se débrouille. Moi, entre les deux, j'ai eu la chance de te rencontrer, et même quand t'étais pas là, je me suis jamais senti seul.....
Commenter  J’apprécie          845
Souri7   14 octobre 2018
J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck
On se résigne. J'ai fini par apprendre à me contenter de ce que je suis. Un homme. Un petit homme. Bien loin des héros romantiques, des savants aventuriers et élégants auxquels les plus belles pages des plus grands auteurs me donnaient tant envie de ressembler. J'ai beau me battre pour y échapper - parce que, philosophiquement, la chose s'accorde mal avec ma haine du stéréotype - au fond, j'ai tout les travers du mâle, tous les poncifs de la plus navrante masculinité. J'aime les grosses motos qui font du bruit, les voitures qui vont vite, j'aime la bagarre, la boxe, les armes, la bière, j'ai une libido hypertrophiée, insatiable, j'aime les gros seins et les gros culs, je deviens fou quand on me fait une queue de poisson, je suis terriblement paternaliste, et rien ne me ferait plus honte que de pleurer en public. Je ne suis qu'un homme, en somme.
Commenter  J’apprécie          821
Jolap   07 juillet 2018
Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck
Les vieux bouquins, on a beau les essuyer ou les secouer comme on veut, on a toujours l'impression qu'il reste de la poussière dessus-dedans. Et plus ils sont anciens, plus ils ont cette heureuse odeur d'humidité moisie qui est comme une promesse d'aventures.
Commenter  J’apprécie          837
Souri7   14 octobre 2018
J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck
[...] les plus belles victoires sont celles que l'on remporte contre un ennemi que l'on n'imaginait pas à sa portée : soi-même.
Commenter  J’apprécie          760
Souri7   03 août 2017
L'apothicaire de Henri Loevenbruck
[...] on ne mesure pas la beauté d’une histoire d’amour à sa longévité. Les plus grandes amours ne sont pas toujours les plus longues.
Commenter  J’apprécie          750
Souri7   13 octobre 2018
J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck
— [...] Nous avons toi et moi l'occasion d'entrer dans l'histoire, si nous parvenons à faire travailler nos deux services [DST et DGSE] main dans la main.

— Je ne sais pas pour la DST mais le propre d'un service secret n'est pas de vouloir entrer dans l'histoire, mon vieux...

[...]

— Alors, disons, dans la légende !
Commenter  J’apprécie          720

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Henri Loevenbruck Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

l'apothicaire

Comment s'appelle le héros du livre?

Andras Saint-Loup
André Saint-Loup
Andréas Saint-Loup

10 questions
101 lecteurs ont répondu
Thème : L'apothicaire de Henri LoevenbruckCréer un quiz sur cet auteur