AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 674 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : préfecture de Kochi , le 09/06/1972
Biographie :

Hiro Arikawa remporte le 10e grand prix du roman Dengeki pour écrivains débutants avec "Shio no Machi" : "Wish on My Precious" en 2003, et le livre est publié l'année suivante. Le livre est salué pour son histoire d'amour entre une héroïne et un héros séparés par l'âge et le statut social, et pour sa description des structures militaires.

Bien qu'elle soit un auteur de light novels, ses titres suivants sont publiés en édition reliée en compagnie d'ouvrages plus littéraires, son éditeur MediaWorks lui réservant une considération appropriée. "Shio no Machi" est plus tard également publié en édition reliée. Son light novel "Toshokan Sensō" ("The Library Wa"r) de 2006 est nommé numéro 1 du Hon no Zasshi pour la distraction pour le premier semestre de 2006, et atteint la 5e place du Honya Taishō pour cette année, en compétition avec des romans ordinaires.

Elle écrit souvent à propos des forces japonaises d'autodéfense (JSDF) et ses trois premiers romans relatifs à ses trois branches sont appelés Jieitai Sanbusaku (« la Trilogie SDF »); elle a également écrit sur la fictional Library Forces dans la série Toshokan Sensō. Raintree no Kuni, d'abord paru comme livre au sein d'un livre dans Toshokan Nairan a ensuite été publié par Arikawa comme un dérivé avec un autre éditeur.

+ Voir plus
Source : www.mata-web.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Les mémoires d'un chat, de Hiro Arikawa
Citations et extraits (113) Voir plus Ajouter une citation
Guylaine   05 juin 2018
Les mémoires d'un chat de Hiro Arikawa
En fin de compte, Satoru est venu me chercher en escaladant la falaise. Ce qui m'a donné l'occasion de me faire quelques réflexions : la mer, c'est bien, mais de loin. Les fruits de mer, ce n'est pas fait pour que les chats les pêchent eux-mêmes. On attend que les humains le fassent, et on mange quand c'est prêt, c'est plus simple.
Commenter  J’apprécie          240
gavarneur   03 décembre 2017
Les mémoires d'un chat de Hiro Arikawa
Il y a ce proverbe qui dit : "L'enfant fait le lien." Pourtant, un enfant sage et pas compliqué comme lui n'avait pas réussi à faire le lien quand c'était nécessaire. Est-ce qu'il n'aurait pas plutôt dû être un vrai gamin immature et piquer sa crise parce qu'il manquait d'amour, pour servir à quelque chose?

Page 119
Commenter  J’apprécie          240
sabine59   03 août 2017
Les mémoires d'un chat de Hiro Arikawa
Je me souviendrai ,toute ma vie.

Les villes où Satoru a grandi,

Les champs où les pousses frémissent,

La mer et son bruit lourd et effroyable,

Le mont Fuji de tout près tout près,

La téle-boîte si agréable pour s'asseoir(...)
Commenter  J’apprécie          220
claireo   17 avril 2012
Library wars, tome 1 de Hiro Arikawa
Nous, bibliothécaires, unirons toutes nos forces pour défendre la liberté des bibliothèques chaque fois qu'elle sera violée.
Commenter  J’apprécie          210
Guylaine   10 juin 2018
Les mémoires d'un chat de Hiro Arikawa
Dis-moi, Satoru, mais qu'est-ce que tu es allé leur raconter pour les faire rire comme ça ? Est-ce qu'il faut vraiment faire rire pour dire adieu aux gens ?
Commenter  J’apprécie          180
Mariloup   06 février 2016
Library wars, tome 1 de Hiro Arikawa
Genda: Je n'en attendais pas moins de ta petite chouchoute.

Dojo: Chouchouter ça? Jamais!

Komaki: Un prince charmant, hein? Tu as un sacré rival... non?

Dojo: Je ne vois pas de quoi tu parles.

Commenter  J’apprécie          160
blandine5674   20 mai 2019
Les mémoires d'un chat de Hiro Arikawa
A propos, j'adore la télé chez ces gens. Pour moi, une télé c'était un machin tout fin comme une planche, mais ici, c'est plutôt une sorte de boîte qui donne envie de monter dessus, légèrement chaude, ça réchauffe le ventre. Pour passer l'hiver, ça doit être bonnard.

Elle est très vieille, m'a dit Mme Momo.

Donc, autrefois, les télés devaient être en forme de boîte. Gros recul technologique, si vous voulez mon avis. Pourquoi avoir modifié un design aussi parfait pour en faire cette chose plate sans aucune utilité ?

D'après Mme Momo, on peut distinguer deux catégories de chats, selon qu'ils ont connu les télés-boîtes ou pas.
Commenter  J’apprécie          140
fanfanouche24   17 septembre 2019
Les mémoires d'un chat de Hiro Arikawa
Les humains sont vraiment des nuls, à part leur langue à eux, ils n'entravent rien. Pour ça, nous, les animaux, on est totalement polyglottes, vous saviez ça ? (p. 17)
Commenter  J’apprécie          150
PostTenebrasLire   03 décembre 2017
Les mémoires d'un chat de Hiro Arikawa
Les animaux ne vont jamais contre le bon sens, il n’y a que les humains. Ce sont vraiment des animaux spéciaux.
Commenter  J’apprécie          150
PostTenebrasLire   02 décembre 2017
Les mémoires d'un chat de Hiro Arikawa
On dit que les chats avec la queue pliée savent crocheter les petits bonheurs.
Commenter  J’apprécie          152
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox