AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.61 /5 (sur 265 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Hull , 1964
Biographie :

Ian McGuire est un auteur anglais, né en 1964, a Kingston-upon-Hull au Royaume-Uni.

Ian McGuire a grandi près de Hull, en Angleterre, et étudié dans les universités de Manchester et de Virginie. Il a cofondé le Centre pour la Nouvelle Écriture à l’université de Manchester et enseigne actuellement l’écriture créative à l’université de Nord Texas. Ses écrits ont été publiés dans le Chicago Review et le Paris Review. Dans les eaux du Grand Nord est son premier roman à paraître en France.


Ajouter des informations
Bibliographie de Ian McGuire   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ian McGuire | Adelaide Writers' Week 2017


Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   18 mai 2020
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
«  Les étoiles ont pivoté, la lune enflée est à moitié cachée derrière un banc de nuages nickelés .

Son esprit se transporte vers les champs de glace du Nord et les grandes merveilles qu’il verra sans doute là- bas : la licorne et le léopard de mer, le morse et l’albatros , le pétrel des neiges et l’ours polaire , il pense aux énormes baleines qui s’entassent , gris plomb comme des nuages d’orage, sous les plaques de glace silencieuse . »
Commenter  J’apprécie          160
Annette55   20 mai 2020
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
«  L’iceberg se déplace à la vitesse d’un homme qui marche d’un bon pas, et, sur son passage, il racle la banquise et recrache des radeaux de glace de la taille d’une maison, comme des copeaux tombant des mâchoires d’un tour » ..
Commenter  J’apprécie          130
Allantvers   09 juillet 2017
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
L'intelligence ne vous mène nulle part, pense-t-il, seuls les idiots, les brillants idiots hériteront la terre.
Commenter  J’apprécie          100
Annette55   18 mai 2020
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
«  La lune jaune est coincée comme un aliment trop gros dans la gorge rétrécie du ciel » ...
Commenter  J’apprécie          100
SZRAMOWO   29 avril 2021
Celui qui sait de Ian McGuire
C’est le jour de l’hommage des féniens à leurs martyrs : une semaine s’est écoulée depuis la pendaison.

À la mi-journée, trois mille Irlandais se rassemblent sur Stevenson Square : des hommes, des femmes, des enfants arborant cravates, rosettes et rubans verts. En tête, des fifres et des tambours jouent la Marche funèbrede Haendel ; trois prêtres tiennent à bout de bras les portraits encadrés des défunts. O’Connor attend dans une rue latérale que le convoi s’ébranle, puis rejoint la queue du cortège. Ils remontent Piccadilly, parapluies levés pour se protéger du crachin, pareils aux boucliers des légions romaines. Ils passent devant l’hôpital et l’asile et descendent London Road, sous le regard des badauds massés sur les trottoirs. Ils franchissent la rivière Medlock, près des ateliers d’impression textile, puis tournent à droite dans Grosvenor Street. Petit à petit, O’Connor remonte la foule, l’œil et l’oreille aux aguets. Hormis le bruit des semelles frottant le pavé et les bribes de musique qui parviennent de l’avant de la procession, il règne un silence quasi religieux. Les gens parlent peu, ou à voix basse, et quand un enfant rit et crie, tous se retournent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Wendat69   16 mars 2019
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
L'homme relève la tête et lui adresse un sourire. Ses dents et ses lèvres sont rouges de sang de phoque. Il découpe une autre tranche de foie cru et la lui tend. Drax hésite un instant, puis accepte.

-Ça m'est arrivé de manger pire, dit-il. Bien pire.
Commenter  J’apprécie          50
Wendat69   13 mars 2019
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
Sumner hausse les épaules et contemple la lune.

-Où sont passées tes jambes? demande t-il.

Le mendiant baisse les yeux et fronce les sourcils comme s'il était surpris qu'elles aient disparu.

-Pose la question au capitaine Brownlee. Dis-lui que c'est Ort Caper qui t'envoie. Dis-lui qu'un soir on a compté mes jambes ensemble et qu'on s'est aperçus qu'il en manquait quelques-unes. Tu verras ce qu'il te répondra.
Commenter  J’apprécie          40
yannjouet   24 mars 2019
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
Les porcs grognent, les oiseaux chantent et les hommes mentent, c'est comme ça, en général.
Commenter  J’apprécie          50
missmolko1   05 mai 2017
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
Il fait demi-tour et repart vers la taverne. A cette heure de la matinée, le bar est presque désert. Un feu brûle faiblement dans l'âtre, une odeur de friture plane dans l'air. IL plonge la main dans sa poche, mais n'y trouve que des miettes de pain, un canif et une pièce d'un demi-penny.

- Un rhum, dit-il.

Il pousse son unique pièce sur le comptoir. Le barman examine le demi-penny, puis secoue la tête.

- Je pars demain à bord du Volunteer, explique-t-il. Je te laisserai une promesse de paiement.

Le barman renifle.

- Est-ce que j'ai une tête d’imbécile ? dit-il.

L'homme hausse les épaules et prend le temps de réfléchir.

- Pile ou face, alors. Mon bon couteau contre une rasade de rhum.

Il pose le canif, le barman s'en empare et l'examine avec soin. Il déplie la lame et la teste contre le gras de son pouce.

- Oui, ça c'est un beau couteau, dit l'homme. Il m'a encore jamais lâché.

Le barman tire un shilling de sa poche et le montre. Il lance la pièce et la plaque brutalement sur le comptoir. Tous deux regardent. Le barman hoche la tête, prend le couteau et le range dans la poche de son gilet.

- Maintenant va te faire foutre, dit-il.

L'homme ne change pas de visage. Il ne manifeste aucun signe de colère ou de surprise. C'est comme si la perte du couteau s'inscrivait dans un plan plus vaste et plus complexe dont lui seul est informé. Après un moment, il se penche, enlève ses bottes de marin et les pose côte à côte sur le comptoir.

- On recommence, dit-il.

Le barman lève les yeux au ciel et se détourne.

- J'en veux pas, de tes putains de bottes, repete le barman.

- T'as mon couteau, réplique l'homme. Tu peux plus reculer.

- J'ai pas besoin de putains de bottes, répète le barman.

- Tu peux plus reculer.

- Je fais ce que je veux, merde !

Appuyé à l'autre bout du comptoir, un Shetlandais les observe. Il porte un bonnet de laine et une culotte en toile incrustée de crasse. Il a les yeux rouges et baladeurs d'un ivrognes.

- Moi je vais t'offrir à boire, dit-il, pourvu que tu la boucles.

L'homme le regarde. Il s'est deja battu avec des Shetlandais, à Lerwick et à Peterhead. Ils ne sont pas très doués pour la bagarre, mais ils sont têtus et on a du mal à en finir avec eux. Celui-ci a dans sa ceinture un couteau à dépecer les baleines tout rouillé et arbore un air bravache et maussade. Après un bref silence, l'homme hoche la tête.

- C'est pas de refus, dit-il. J'ai passé la nuit aux putes et j'ai le gosier sec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Luneblanche   20 septembre 2022
Dans les eaux du Grand Nord de Ian McGuire
- Les rêves ne sont qu'une façon de s'éclaircir l'esprit ; c'est une forme de purge. Ce que vous voyez en rêve, ce ne sont que des restes inutilisables. Un rêve n'est qu'un tas de détritus mentaux, un ramassis d'idées sans valeur. Il n'y a là-dedans aucune vérité, aucune prophétie.
Commenter  J’apprécie          22

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

M comme Meurtres

Miss Marple au Club du Mardi est un roman signé ...

Patricia Cornwell
Léo Malet
Agatha Christie
Dennis Lehane

15 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : policier américain , policier français , policier britannique , policier historique , littérature , roman noirCréer un quiz sur cet auteur