AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 64 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Ōsaka , 1642
Mort(e) à : Ōsaka , le 09/09/1693
Biographie :

Ihara Saikaku, né Hirayama Tōgo, plus connu sous son seul prénom de plume Saikaku, est un poète et auteur de fiction populaire japonais.

Il est né dans une riche famille de bourgeois. Devenu un riche marchand, il se lance dans la littérature avec le patronyme de sa mère (Ihara) sous le nom Ihara Kakuei, puis vers la trentaine le change en Ihara Saikaku, qui deviendra simplement Saikaku.

Il s'essaie d'abord à la poésie haikai avant de se consacrer à la prose ukiyo-zōshi à partir de 40 ans. De 1682 à sa mort, il produit une vingtaine d'œuvres.

Saikaku est considéré comme le grand maître du genre dit ukiyo-zōshi, littéralement "texte du monde flottant", sorte d'équivalent en prose de la peinture ukiyo-e.

On le considère comme l'un des "trois grands" écrivains de son époque avec le poète Bashō et le dramaturge Chikamatsu Monzaemon.

De son roman "Kōshoku ichidai onna" (La vie d'une femme galante), écrit en 1686, le cinéaste Kenji Mizoguchi a tiré en 1952 le film "La Vie d'O'Haru femme galante".
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La Vie d'O'Haru, Femme Galante de Kenji Mizoguchi (1952) - Bande-Annonce DVD.


Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Under_the_Moon   17 août 2015
Cinq amoureuses de Ihara Saikaku
Fût-il nu, un homme vaut encore bien cent kwan de sous de cuivre, et, quand il ne serait vêtu que d'un pagne il peut toujours se tirer d'affaire dans la vie.





(dans "Histoire d'une belle de Himeji")
Commenter  J’apprécie          80
Osmanthe   15 novembre 2014
Histoire du tonnelier tombé amoureux de Ihara Saikaku
Extrait du conte "Histoire du tonnelier tombé amoureux" :



La vie humaine est bornée, mais la passion amoureuse, inépuisable.
Commenter  J’apprécie          60
steka   25 août 2019
Vie d'une amie de la volupté de Ihara Saikaku
C'est une œuvre décousue, sorte de chaîne d'épisodes. Il y en a cinquante-quatre, autant que le nombre des chapitres du Genji-monogatari, et ce n'est pas simple coïncidence, car le héros du livre, Yonosuke, est une parodie plébéienne de Hikaru Genji, Prince Charmant et charmeur du palais impérial, héros galant de ce roman composé au commencement du XIe siècle par Murasaki Shibiku, dame de cour. Seulement, le théâtre des amours de Yonosuke n'est pas le palais impérial: ce sont les lupanars du pays. Cette transposition révèle une tendance très marquée chez Saikaku, et qui signale l'esprit des hommes d'Osaka : ils aiment parodier une condition noble et la ravaler à une humble existence. Cet esprit (qui se nomme tengô) se manifeste fréquemment dans les écrits de Saikaku. On le voit souvent insérer dans une de ses phrases une allusion littéraire empruntée aux classiques, mais c'est généralement pour la rendre burlesque, ou tout au moins pour lui donner une tournure légèrement comique. (Introduction de Georges Bonmarchand faisant allusion à "L'homme qui ne vécut que pour aimer" du même Saikaku).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
le_Bison   06 mars 2012
La lune de ce monde flottant de Ihara Saikaku
Te reste-t-il encore

Toi qui a contemplé jusqu’au bout la lune

Un bout d’œuvre à écrire ?
Commenter  J’apprécie          50
Mimeko   08 février 2015
Histoire du tonnelier tombé amoureux de Ihara Saikaku
Le jeune garçon était d'une beauté sans égale, qui ne peut se comparer qu'à celle des fleurs à demi écloses des cerisiers simples qui viennent de fleurir, et qui semblent vouloir parler.

Histoire de Gengobei (2ème récit)
Commenter  J’apprécie          40
le_Bison   07 mars 2012
La lune de ce monde flottant de Ihara Saikaku
La lune de ce monde flottant

Je l’aurais contemplée en sus

Pendant deux ans !
Commenter  J’apprécie          50
flolunaire   08 octobre 2014
Cinq amoureuses de Ihara Saikaku
« Un certain jour au crépuscule, alors que soufflait un vent violent, elle se rappela le tumulte qu’auparavant avaient soulevé les gens qui s’étaient enfuis pour aller se réfugier dans le temple. Elle se dit que, si des circonstances semblables pouvaient se renouveler, elle y trouverait un moyen de retrouver Kichisaburo. Ainsi, poussée par un misérable désir et pour son déplorable destin, elle décida de commettre un crime. Un peu seulement de fumée s’étant élevé, il en résultat un tumulte. La chose parut étrange ; on voulut en connaitre l’origine et c’est alors que, sur les lieux, leur apparut le visage d’Ishichi. Interrogée, elle avoua, exactement, sans rien cacher, tout ce qui s’était passé. Pour châtiment de son crime, elle fut promenée à travers toute la ville. Mais comme cette fille avait agi délibérément, elle n’était point troublée ni ne dépérissait. Chaque jour, comme par le passé, elle faisait coiffer sa noire chevelure et apparaissait dans toute sa beauté. Quelqu’un lui ayant remis, offrande de fleurs à l’occasion de son départ pour l’autre monde, une branche fleurie de cerisier tardif, elle y fixa son regard et modula ce poème improvisé :

Pitié en ce monde.

Au souffle du vent printanier,

Laissant une renommée,

Comme les fleurs de cerisier tardif,

En ce jour je suis tombée.

La vie humaine est bornée. La sienne s’en alla dans la fumée du bûcher, peine assez rare, non loin de Shinagawa, au bord d’un chemin herbeux, à l’heure où résonnait la cloche qui annonce la fin du jour. »

Saikaku, Cinq amoureuses, histoire de la fille du marchand de légumes

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
le_Bison   08 mars 2012
La lune de ce monde flottant de Ihara Saikaku
Le monde n’allait décidément pas comme on le voulait, à quoi bon continuer à vivre ? De quel karma avait-il hérité pour persister ainsi dans la Voie du plaisir malgré l’état de sa fortune ? Il prit de bonnes résolutions. Il jura un soir de ne plus jamais retourner au quartier de plaisir, mais le lendemain, il se sentit comme entraîné malgré lui et se remit à fréquenter les courtisanes sans même se dissimuler aux regards des gens.
Commenter  J’apprécie          30
steka   13 avril 2013
Du devoir des guerriers : Récits de Ihara Saikaku
Une belle et noble construction appelée bushido trouvera certes à l'occasion des personnages assez grands pour en respecter l'esprit et se comporter avec la dignité qu'elle impose, mais Saikaku préfère voir ce que devient une idée quand elle est appliquée par les hommes; le résultat est accablant.
Commenter  J’apprécie          30
Ihara Saikaku
Noellye   18 janvier 2016
Ihara Saikaku
A quoi nous servirait la chance d'être nés humains si nous n'avions pas les moyens de vivre comme des êtres humains ?
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

En attendant Bojangles

Qui a écrit la chanson Mr Bojangles ?

Whitney Houston
Nina Simone
Amy Winehouse
Edith Piaf

12 questions
381 lecteurs ont répondu
Thème : En attendant Bojangles de Olivier BourdeautCréer un quiz sur cet auteur